Putrajaya

capitale administrative de la Malaisie

Federal Territory of Putrajaya
Wilayah Persekutuan Putrajaya
ڤوتراجاي
Drapeau de Federal Territory of Putrajaya
Drapeau
Putrajaya
De haut de gauche à droite : la mosquée Putra et la Perdana Putra, le bâtiment du ministère de la Santé. En bas de gauche à droite : Complexe du ministère des Finances, complexes ministériels de grande hauteur, Putrajaya Precinct 1 vu d'en haut.
Administration
Pays Drapeau de la Malaisie Malaisie
Territoire fédéral Wilayah Persekutuan Putrajaya
Président Samsudin Osman
Démographie
Population 67 964 hab. (2010)
Densité 1 387 hab./km2
Géographie
Coordonnées 2° 56′ 34″ nord, 101° 42′ 00″ est
Superficie 4 900 ha = 49 km2
Localisation
Localisation de Federal Territory of Putrajaya
Géolocalisation sur la carte : Malaisie
Voir sur la carte administrative de Malaisie
City locator 14.svg
Federal Territory of Putrajaya
Liens
Site web www.ppj.gov.my

Putrajaya (/putraˈdʒaja/ ou /putrəˈdʒajə/), officiellement le Territoire fédéral de Putrajaya (en malaisien : Wilayah Persekutuan Putrajaya), est une ville planifiée et le centre administratif fédéral de la capitale malaisienne. Elle est située à 20 kilomètres au sud de Kuala Lumpur, à laquelle elle est reliée par un train rapide, et à proximité de la nouvelle ville de Cyberjaya, spécialisée dans les nouvelles technologies, la « Silicon Valley asiatique », plus vaste que celle des États-Unis.[réf. souhaitée] Putrajaya est à la fois un territoire fédéral et une ville, divisé en vingt-et-une zones appelées precinct ou en malaisien presint.

HistoriqueModifier

C'est le premier ministre malais Mahathir bin Mohamad qui est à l'origine du projet qui doit être achevé en 2010. La ville s'étend sur 4 581 hectares et 15 kilomètres de long, soustrait à l'État de Selangor. Elle est construite pour abriter 330 000 habitants (600 000 à terme) dont 76 000 fonctionnaires. Cette cité « intelligente » est entièrement gérée par informatique. Sortie de terre par le biais du travail de bulldozers ayant rasé des milliers d’hectares de plantations de palmiers à huile, la ville est le symbole des nouvelles bases solides et durables voulues par le gouvernement[1].

Près de 40 % de son territoire sont ainsi dévolus aux espaces verts. Parcs et jardins botaniques luxuriants sont disséminés un peu partout dans la ville. Le lac de Putrajaya, un des plus grands lacs artificiels du monde – 650 hectares – y a même été creusé et est alimenté par deux rivières qui ont été détournées.

Parmi les réalisations :

 
Vue panoramique de Putrajaya

Population et sociétéModifier

SportsModifier

La ville est connue pour avoir connu deux éditions de l'ePrix de Putrajaya disputées sur le circuit urbain de Putrajaya et comptant pour le championnat de Formule E FIA.

GalerieModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et référencesModifier

  1. Amaury Hauchard, « Malaisie : Putrajaya, nouvelle capitale artificielle », Le Journal international,‎ 30 septembre 2013-09-13 (lire en ligne).

Lien externeModifier