Psyché (meuble)

grand miroir mobile

Une psyché est un grand miroir mobile monté sur un châssis que l'on peut incliner à volonté pour se regarder en pied.̟

Psyché de style Art déco fabriqué en France dans les années 1930.

Ce meuble était très en vogue dans les années 1920 et 1930. Les psychés que l'on peut trouver de nos jours sont généralement de style Art déco.

ÉtymologieModifier

Le terme vient de Psyché, une princesse de la mythologie grecque, dont la beauté excita la jalousie de la déesse Aphrodite. Celle-ci demanda à son fils Éros d'accabler Psyché, mais il tomba sous le charme de cette dernière. Psyché, aidée des dieux, réussit les épreuves qu'Aphrodite lui imposa pour permettre à Éros d'intercéder auprès de Zeus afin d'élever Psyché au rang de déesse et gagner ainsi l'immortalité.

Galerie photosModifier

Représentation dans les artsModifier

 
Psyché de Berthe Morisot

À la fin du XIXe siècle de nombreux peintres ont commencé à représenter des personnages s'admirant dans une psyché, principalement des personnages féminins [1].

L'artiste peintre français Auguste Toulmouche, cousin par alliance de Claude Monet est l'auteur du tableau dénommé « Vanité », exécuté vers 1870.

L'artiste peintre français Pierre-Paul-Léon Glaize a représenté dans une de ses peintures un psyché de grande taille afin de souligner la minceur de l'objet et du modèle, donc l'élégance de la femme qui s'y regarde. cette toile (101 cm x 75.9 cm) est exposé au Metropolitan Museum of Art à New-York.

L'artiste peintre française Berthe Morisot a créé plusieurs scènes de femme à sa toilette. Il s'agit également d'un thème apprécié par le peintre Edgar Degas. Un tableau de cette artiste datant de 1876 dénommé « Psyché » ou « Le miroir psyché » (Huile sur toile. 65 x 54 cm) est exposé au musée Thyssen-Bornemisza à Madrid[2].

RéférencesModifier

Articles connexesModifier