Ouvrir le menu principal

Prix littéraire de l'Asie

prix littéraire francophone

Le Prix littéraire de l'Asie créé en 1971[1] est une récompense décernée chaque année par l'Association des écrivains de langue française, reconnue d'utilité publique depuis le 19 juillet 1952, dont le but est de « promouvoir l’œuvre des écrivains qui, à travers le monde, s’expriment en français »[2].

PrésentationModifier

Le prix peut récompenser une œuvre littéraire (roman, théâtre, poésie, conte) comme un ouvrage scientifique, à condition qu'il soit l'œuvre d'un « écrivain de langue française originaire des régions qui s’étendent du Proche- à l’Extrême-Orient, ou un ouvrage concernant ces mêmes régions, en excluant les traductions »[3]. Tout comme le Grand Prix littéraire d'Afrique noire, décerné par la même association, le Prix littéraire de l'Asie est remis chaque année au printemps. La cérémonie a lieu dans une institution symbolique pour la promotion de la langue française (Sénat, UNESCO, « Maison de la France libre », Organisation internationale de la Francophonie...)[4]. Découvreur de talents, le Prix littéraire de l'Asie est notamment connu pour avoir été le premier à distinguer des écrivains comme Shan Sa, René de Ceccatty, Michaël Ferrier ou Yasmina Khadra.

Liste des lauréats[5]Modifier

 
Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Lauréat du prix littéraire de l'Asie.

Années 1970Modifier

  • 1972 - Ex-aequo : Nguyen Van Phong (Viet-Nam), La Société vietnamienne de 1882 à 1902, PUF - Albert Stihle (France), Le Prêtre et le commissaire, Ed. Grasset.
  • 1973 - Jacques Suant (France), Viet-Nam 45-72, Arthaud.
  • 1974 - Ex-aequo : Marie-Ina Bergeron (France), Lettres à Yeao Wen, Ed. Marne Pierre Laurin (France), Sud Viet-Nam, Nouvelles Éditions latines.
  • 1975 - Ex-aequo : Jean Biès (France), Littérature française et pensée hindoue des origines à 1950, Ed. Klincksieck, Francis Audrey (France), Chine 25 ans, 25 siècles, Ed. du Seuil.
  • 1976 - Ex-aequo : Pierre Darcourt (France), Viet-Nam, qu'as-tu fait de tes fils ?, Ed. Albatros, Jean-Marc Pottiez (France), Les Vainqueurs de la défaite, Ed. Presses de la Cité.
  • 1977 - Ex-aequo : Tsien Tche Hao (Chine), La Chine, Librairie générale de Droit et de Jurisprudence, Pierre-Antoine Perrod (France), L'Affaire Lally-Tollendal, Ed. Klincksieck.
  • 1978 - Rose Vincent (France), Mobini ou l'Inde des femmes, Ed. du Seuil.
  • 1979 - Ex aequo : Bertrand Hue (France), Littérature et arts de l'Orient dans l’œuvre de Claudel, Ed. Klincksieck J.M. Sarrasin (France), Sacrifices à Buon Ea Kmat, Ed. La Pensée universelle.

Années 1980Modifier

  • 1980 - Ex aequo : Boum Sokha (Cambodge), La Massue de l'Angkor, Ed. Marcel VuIlian, Marcel Marsal et Roger Holeindre (France), Hanoï: combats pour un empire, Ed. France-Empire.
  • 1981 - Jean Vanmai (France), Cbên Dâng, les Tonkinois de Calédonie au temps colonial, Société d'études historiques de la Nouvelle-Calédonie. Mention spéciale : William de Bazelaire (France), Le Vent et la lumière, Ed. Flammarion.
  • 1982 - Ex-aequo : Joseph Nguyen Huy Lai (Viet-Nam), La Tradition religieuse spirituelle et sociale au Viet-Nam, Ed. Beauchesne, Philippe Richer (France), L'Asie du Sud-Est, Imprimerie nationale.
  • 1983 - Philippe Franchini (France), La Fille poussière, Ed. Presses de la Cité.
  • 1984 - Annick Bernard (France), Le Guerrier de l'esprit, Ed. Presses de la Cité.
  • 1985 - Laurence Picq (France), Au-delà du ciel, Ed. Bernard Barrault.
  • 1986 - René de Ceccatty (France), L'Extrémité du monde, Ed. Denoël.
  • 1987 - Ex-aequo : Ly Thu Ho (Viet-Nam), Le Mirage de la paix, Ed. Promedart, Michel Tauriac (France), "Jade", Ed. de la Table ronde
  • 1988 - Ya Ding (Chine), Le Sorgho rouge, Ed. Stock
  • 1989 - Yveline Feray (France), "Dix mille printemps", Ed. Julliard.

Années 1990Modifier

  • 1990 - Marie-Claire Bergère, Lucien Bianco, Jürgen Dormes (France), La Chine au XXe siècle, Ed. Fayard.
  • 1991 - Prix non attribué.
  • 1992 - Jacques Dupuis (France), L'Inde. Introduction à la connaissance du monde indien, Ed. Kailash.
  • 1993 - Albert-Marie Maurice (France), "Les Mnong des Hauts-PIateaux", Ed. L'Harmattan.
  • 1994 - Henry Bertrand (France), "Un Peuple oublié", Ed. Sudestasie.
  • 1995 - Pierre Brocheux et Daniel Hemery (France), "Indochine; la colonisation ambiguë", Ed. La Découverte.
  • 1996 - Alexandre Najjar (Liban), "Les Exilés du Caucase", Ed. Grasset.
  • 1997 - Pedro Nguyen Long (Viet-Nam) et Georges Walter (France), "La Montagne des parfums", Ed. Robert Laffont.
  • 1998 - Shan Sa (Chine), "Porte de la paix céleste", Ed. du Rocher.
  • 1999 - Marithone Clotté-Sygnavong (France), "Souvanna Phouma, la passion de la paix". Mention spéciale : Marie Holzman (France), Lin Xiling, l'indomptable, Ed. Bayard.

Années 2000Modifier

  • 2000 - Matthieu Ricard (France) et Trinh Xuan Thuan (Viet-Nam-Etats-Unis), L'Infini dans la paume de la main, Ed. Fayard[6].
  • 2001 - Elias Sanbar (Palestine), "Le Bien des absents", Ed. Actes Sud. Mention spéciale : Manh Bich (Viet-Nam), "Le Viet-Nam crucifié", Ed. L'Harmattan.
  • 2002 - Yasmina Khadra (Algérie), "Les Hirondelles de Kaboul", Ed. Julliard.
  • 2003 - Elisabeth D. Inandiak (France), "Les Chants de l'île à dormir debout : le Livre de Centhini", Ed. du Relié[7].
  • 2004 - Daryush Shayegan (Iran), "Terre des mirages", Ed. de l'Aube. Mention spéciale : Nguyen Huu Giao (Viet-Nam), "Le Livre de Giao", Ed. de la Table ronde.
  • 2005 - Michaël Ferrier (France), Tokyo. Petits portraits de l'aube, Ed. Gallimard.
  • 2006 - Sorour Kasmaï (Iran), La Vallée des aigles, Ed. Actes Sud. Mention spéciale : Wei-Wei (Chine), Une Fille Zhuang, Ed. de l'Aube.
  • 2007 - Pierre Centlivres et Micheline Centlivres-Demont (France), Revoir Kaboul, Ed. Zoé.
  • 2008 - Philippe Franchini (France) et Lam Duc Hien (Laos), Le Mékong, Ed. du Chêne.
  • 2009 - Michel Wasserman (France), D'Or et de neige. Paul Claudel et le Japon, Ed. Gallimard. Mention spéciale : Sébastien Ortiz, Fantômes à Calcutta, Ed. Arléa.

Années 2010Modifier

  • 2010 - Ex aequo : Clara Arnaud (France), Sur les Chemins de Chine, Ed. Gaïa, Minh Tran Huy (France), La Double vie d’Anna Song, Ed. Actes Sud.
  • 2011 - Akira Mizubayashi (Japon), Une langue venue d’ailleurs, Ed. Gallimard. Mention spéciale : Martine Prost (France), Scènes de vie en Corée, Ed. L’Asiathèque.
  • 2012 - Vincent Hein (France), L’arbre à singes : carnets d’Asie, Ed. Denoël.
  • 2013 - Hoai Huong Nguyen (Viet-Nam), L'ombre douce, Editions Viviane Hamy. Mention spéciale : Isabelle Bianquis (France), Mongolie : une culture en mouvement, Ed. Presses universitaires François-Rabelais.
  • 2014 - Aki Shimazaki (Japon), Yamabuki, Ed. Actes Sud. Mention spéciale : Pierre-François Souyri (France), Samouraï, 1000 ans d'histoire du Japon, Ed. Château de Nantes.
  • 2015 : Arundhati Virmani (Inde), Les Indiens. Voix multiples, Ed. Ateliers Henry Dougier.
  • 2016 : éditions L'Atelier des cahiers (France) ; le prix est attribué pour la première fois non à un auteur, mais à un éditeur[8].

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier