Prix Verrière

Le prix Verrière, de la fondation du même nom, est un ancien prix annuel de soutien à la création littéraire, créé en 1935 par l'Académie française et « destiné à favoriser l’influence française au-dehors, particulièrement par le moyen des missionnaires catholiques, en encourageant leurs œuvres d'enseignement, d'éducation et de charité »[1].

LauréatsModifier

  • 1935 :
  • 1936 :
    • Bénédictines de Madagascar
    • Bibliothèque Haïtienne des Frères de Port-au-Prince
    • Bibliothèque Sainte-Thérèse de l'Enfant Jésus à Alep
    • André Dupeyrat pour son ouvrage sur la Papouasie
    • R.P. Hilaire pour ses œuvres d'enseignement siamoises
    • R.P. Victor Hostachy (1885-1967) pour Une belle mission à Madagascar
    • Charles Lagier pour L'Orient chrétien
    • R.P. Alphonse-Louis Mouly pour Île de Pâques, île de mystère
    • R.P. René Piacentini (1882-1968) pour Le Père Mell
  • 1937 :
  • 1938 :
    • Ad Lucem
    • Hôpital Sainte-Marie de Changhaï
    • R.P. P. Jacquinot pour la création des zones neutres
    • Mission française de Changhaï
    • Sœurs arméniennes de l'Immaculée-Conception
    • Œuvre apostolique
  • 1939 :
  • 1940 :
    • Jean-Romain Alléou
    • Gustave Charlier pour Vue d'Amérique
    • R.P. Joseph Delore
    • Georges Doutrepont pour Histoire illustrée de la langue française en Belgique
  • 1941 :
    • M. Nguyen-Dac-Khé
    • M. Nguyen-Duc-Giang
    • M. Tran-Van-Trad
    • M. Tran-Van-Tung (1915-....) pour Rêves d'un campagnard annamite
  • 1948 : Louis Marchand
  • 1949 : Marie-André du Sacré-Cœur (1899-1988) pour Sous le ciel d’Afrique

Notes et référencesModifier

  1. « Prix Verrière de l'Académie française », sur Académie française (consulté le )
  2. « Paul Manna », sur Nominis (consulté le )

Liens externesModifier