Prix Auguste-Furtado

Prix annuel, créé en 1895, décerné à l’auteur d'un livre de littérature utile.

Le prix Auguste-Furtado, de la fondation du même nom, est un ancien prix annuel de philosophie, créé en 1895 par l'Académie française et « décerné à l’auteur d'un livre de littérature utile »[1].

Ce prix disparaît en 1976 au profit du nouveau prix Montyon de littérature et de philosophie, constitué par regroupement de plusieurs prix et fondations décernés par l'Académie.

LauréatsModifier

  • 1897 : Louis Dartige du Fournet pour Journal d’un commandant de la Comète : Chine, Siam, Japon (1892-1893)
  • 1898 : Charles de Spoelberch de Lovenjoul pour Autour d’Honoré de Balzac. Un roman d’amour
  • 1899 :
    • Louis de Grandmaison pour En territoire militaire
    • Jules Leclerq (1848-1928) pour Au pays de Paul et Virginie, Voyage aux îles Fortunées et Un séjour dans l’île de Java
  • 1900 : Eugène Aubin pour Les Anglais aux Indes et en Égypte
  • 1901 :
    • Jacques de La Faye (1855?-1940?) pour Le général de Ladmirault (1808-1898)
    • Ernest Lebon (1846-1922) pour Histoire abrégée de l’astronomie
  • 1902 : Maurice Maeterlinck pour La vie des abeilles
  • 1903 : Berthe de Clinchamp (1833-1911) pour Chantilly (1485-1897)
  • 1904 : René de Ségonzac pour Voyages au Maroc (1899-1901)
  • 1905 : Henri Frey (1847-1932) pour L’armée chinoise et Français et alliés au Pé-Tchi-li (campagne de Chine 1900)
  • 1906 :
  • 1907 : Henri Mazel pour Ce qu’il faut lire dans sa vie
  • 1908 :
  • 1909 : Georges Rivollet pour La dentelle de Thermidor
  • 1910 :
    • Léonie Bernardini-Sjöstedt (1861-19..) pour Pages suédoises
    • Revue de Hongrie[2]
  • 1911 :
    • Dora Melegari (1849-1924) pour Mes filles
    • Constantin Photiadès (1883-1949) pour George Meredith
  • 1912 :
    • Marcel Dubois pour La crise maritime
    • Henri Longnon (1882-1964) pour Pierre de Ronsard
  • 1913 :
    • Henriette de Vismes (1884-1958) pour Les petites âmes
    • David Goldschmidt (1832-1926) pour Autour de Strasbourg assiégée
  • 1914 :
    • Gérard Harry pour Le miracle des hommes : Helen Keller
    • Henry Lee (1858-1936) pour Historique des courses de chevaux de l’antiquité à ce jour
  • 1915 : Léonide Sazerac de Forge (1868-1914) pour l'ensemble de son œuvre
  • 1916 : Jean Variot (1881-1962)
  • 1917 :
    • Paul Delannoy pour L’Université de Louvain
    • Maurice Muret pour L’orgueil allemand
  • 1918 :
    • Ernest Hosten et Léon Bocquet pour L’agonie de Dixmude
    • André Pavie (1873-1940) pour Mes troupiers
  • 1919 : Jean Langenhagen pour Un soldat de France. Lettres d’un médecin auxiliaire 1914-1917
  • 1920 : Juliette Adam pour La vie des âmes
  • 1921 :
    • Charles Blandin pour Cuisine et chasse de Bourgogne et d’ailleurs
    • Henriette Régnier et Maurice Bouchor pour Chansons animées
  • 1922 :
    • François Duhourcau pour Un homme à la mer
    • Bertrand Guégan (1892-1943) pour La fleur de la cuisine française
  • 1923 :
    • Édouard de Pomiane pour Bien manger pour bien vivre
    • Michel Lorenzi de Bradi (1869-1945) pour La vraie Colomba
  • 1924 : François de Tessan pour Dans l’Asie qui s’éveille
  • 1925 :
    • Abbé Louis Lallement (1871-1927) pour Folk-Lore et vieux souvenirs d’Argonne et Jean-Baptiste Champion
    • René Simonin pour La souffrance sans auréole. La cité sans clocher
  • 1926 : François de Vaux de Foletier pour Galiot de Genouillac (1465-1546)
  • 1927 : Lieutenant-colonel D. P. Bloch pour La guerre chimique
  • 1928 :
    • Charles Baussan (1860-1955) pour La Charrue
    • Émile-Félix Gautier pour L'Islamisation de l'Afrique du Nord. Les siècles obscurs du Maghreb
    • Joseph Voisin (1882-1969) pour Mathurin Barot
  • 1929 : Jacques Amblard (1884-1954) pour Le code de la route
  • 1930 : Jean Plattard pour La vie de François Rabelais
  • 1931 : Alex Féron pour La vie et les œuvres de Ch. Maignart de Bernières
  • 1932 : Eugène Fleury (1882-1954) pour Saint Grégoire de Nazianze et son temps
  • 1933 : Marguerite Duportal (1869-1946) pour De la raison. Pour sauver en nous l'humain dans l'animal et le divin dans l'humain
  • 1934 :
    • Léon Douarche (1883-1966) pour Le Vin. Publications sur le vin
    • Eugène Galopin (1874-1965) pour Essai de bibliographie chronologique sur Antoine-Frédéric Ozanam
  • 1935 :
    • Abbé L.-Émile Lemire pour Le procès de Jeanne d'Arc au jour le jour
    • Blanche Tarride pour Comme ils étaient
  • 1936 : Władysław Sikorski pour La guerre moderne , son caractère, ses problèmes
  • 1937 :
  • 1938 :
    • Claude Lenoir pour Le scoutisme français
    • André Missenard (1901-1989) pour L'Homme et le Climat
  • 1939 : Félix Sartiaux (1876-1944) pour La civilisation
  • 1940 : Albert Perbal pour Les Missionnaires français et le Nationalisme
  • 1942 : Alfred Colling pour Musique et spiritualité
  • 1943 : Alexis Décout (1875-1965) pour Persuader par la parole
  • 1944 :
  • 1945 : René Bernard (1907-19..) pour Surdité, surdi-mutité et mutisme dans le théâtre français
  • 1947 : Jacques Bourgeois pour Tour d'ivoire
  • 1948 : Auguste Coynault pour Oscar Pifteau facteur rural
  • 1949 : Alice Wanda Landowski pour Ouvrages sur la musique
  • 1950 : René Duchet pour Le Tourisme : à travers les âges, sa place dans la vie moderne
  • 1951 : Victor Serge Petitlaurent (1913-1994) pour Jeunes paysans face à l’avenir
  • 1952 :
    • Louis-Philippe Audet pour Le chant de la forêt
    • Mary Cressac pour Le docteur Roux, mon oncle
  • 1953 : Olivier Maisani (1914?-1989), Georges Hacquard et Jean Dautry pour Guide romain antique
  • 1956 : Philippe Varaigne (1915-1992) pour Wissous et son église
  • 1957 : Mag-Vincelot (1905-....) pour Quand tombe le fruit
  • 1960 : Charles-Noël Martin pour La recherche scientifique
  • 1961 : Roger Denux pour Il pleut sur mon jardin
  • 1962 : Marcel Pollitzer pour Au chevet des aveugles
  • 1963 : Charles Dollfus pour En ballon
  • 1964 : Pierre Rousseau pour Voyage au bout de la Science
  • 1968 : Georges Mauco pour Psychanalyse et Éducation
  • 1969 :
    • Jacques Bessuges (1922-1998) pour Lambaréné à l'ombre de Schweitzer
    • Albert Carnois pour Le drame de l’infériorité chez l’enfant
  • 1970 : Otto de Habsbourg pour Bientôt l’an 2 000
  • 1971 : Jeanne Favarel pour L’enfant de la nuit
  • 1974 : Georges Cerbelaud-Salagnac pour La Révolte des métis, Louis Riel, héros ou rebelle ?
  • 1975 :
    • Jacques Cartier (1927-1987) pour L’Aventure des hommes
    • Robert-Raymond Tronchot (1908-2006) pour L’Enseignement mutuel en France de 1815 à 1833
  • 1976 :
    • Pierre Camus (1914-20..) pour Le pas des légions
    • Hubert Guilpin pour Du nouveau pour toi : pensées pour devenir meilleur et plus compétent
  • 1978 : Rose Vincent pour Mohini, ou l’Inde des femmes
  • 1979 :
    • Mme Claude Landon pour Sentiers et randonnées d’Île-de-France (Gâtinais-Rambouillet-Normandie)
    • Claude Petit pour Guide complet du troisième âge
  • 1980 :
    • Édith Drahonnet pour Le Pré derrière la maison
    • François Lagandré (1921-2009) pour Quels cadres pour demain ?
  • 1984 : Jean Baumier (Jacques Mornand) pour Ces banquiers qui nous gouvernent
  • 1985 : Jean Richer (1915-1992) pour Iconologie et tradition, symboles cosmiques dans l'art chrétien
  • 1987 : Julien Ries pour L’Expression du sacré dans les grandes religions
  • 1988 : Raymond Vilain (1921-1989) pour Jeux de mains

Notes et référencesModifier

  1. « Prix Auguste-Furtado », sur Académie française (consulté le )
  2. « Revue de Hongrie », sur BnF Data (consulté le )

Liens externesModifier