Ouvrir le menu principal

Prix André-Cavens

récompense cinématographique belge décernée par l'Union de la critique de cinéma
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cavens.

Le prix André-Cavens est une récompense cinématographique belge décernée chaque année en décembre depuis 1976 par l'Union de la critique de cinéma (UCC), laquelle décerne également le grand prix. Le prix salue la meilleure production ou coproduction belge réalisée par un cinéaste belge[1]. Le nom choisi pour ce prix est un hommage au réalisateur belge, André Cavens.

À ce jour, Jean-Pierre et Luc Dardenne sont les seuls cinéastes à l'avoir obtenu à cinq reprises (en 1996, 1999, 2002, 2005 et 2014) et ce pour cinq œuvres en langue française : La Promesse, Rosetta, Le Fils, L'Enfant et Deux jours, une nuit.

Trois réalisateurs ont remporté la récompense à trois reprises: Jaco Van Dormael (1991, 2010, 2015) pour Toto le héros, Mr. Nobody et Le Tout Nouveau Testament ainsi que Joachim Lafosse (2007, 2012, 2016) pour Nue Propriété, À perdre la raison et L'Économie du couple et Fien Troch (2009, 2013, 2017) pour Non-dit (Unspoken), Kid et Home.

Deux autres réalisateurs en ont été deux fois lauréats : Jean-Jacques Andrien (1976, 1981) et André Delvaux (1979, 1988).

PalmarèsModifier

Années 1970Modifier

Années 1980Modifier

Années 1990Modifier

Années 2000Modifier

Années 2010Modifier

Notes et référencesModifier

  1. Philippe Manche, « Le fils des Dardenne prix Cavens », Le Soir, (consulté le 30 novembre 2012)

AnnexesModifier