Principauté de Wy

micronation située à Mosman, dans la banlieue de Sydney

Principauté de Wy
(Depuis 2004)

Principality of Wy (en)

Administration
Territoire revendiqué Une propriété de 700 m² à Mosman
Statut politique Micronation
Capitale 22B Burran Av. à Mosman
Gouvernement Monarchie constitutionnelle
Prince
Mandat
Paul
Depuis 2004
Démographie
Population hab. (2004)
Densité 7 143 hab./km2
Langue(s) Anglais
Géographie
Coordonnées 33° 49′ 08″ sud, 151° 14′ 58″ est
Superficie 0,000 7 km2
Divers
Hymne « Wy is an Answer » par Doc Neeson et le prince Paul
Devise « Ex Municipalis Vincit »
Sources

La principauté de Wy (en anglais Principality of Wy) est une micronation située à Mosman, dans la banlieue de Sydney, en Australie. Fondée en 2004 en réponse à un long conflit avec le conseil local, le prince Paul Delprat en fait une "principauté d'artistes", le site Internet comprend de nombreuses œuvres d'artistes liés à la principauté[1].

HistoireModifier

 
 
Localisation sur la carte d'Australie.

En 1993, la famille Delprat élève une voie privée le long de la bordure de leur terrain dans la réserve de Wyargine sans la soumettre à une autorisation. Onze ans plus tard, le différend n'est pas réglé[2]. Le , la famille organise une cérémonie durant la réunion du conseil municipal à la mairie pour annoncer la sécession. En tenue d'apparat, représentant la principauté, le prince de Wy fait une déclaration d'indépendance[3] au maire de Mosman. Le devient le "Wy Day".

Depuis sa naissance, la micronation a fait l'objet de reportages de médias locaux et internationaux tels que Sky News[4], The Daily Telegraph UK[5], The Sydney Morning Herald[6], The Daily Telegraph (Australia)[7], The National (Abou Dabi)[8] ou le Kuwait Times[9].

En raison de l'intérêt médiatique, Prince Paul est invité en 2010 par Judy Lattas, du département de sociologie de l'université Macquarie pour un séminaire sur les micronations sur l'île de Dangar (en). Il remercie la communauté australienne pour sa tolérance envers différents points de vue[10].

GéographieModifier

La principauté située à Mosman déclare 700 m2 comme territoire. Une ambassade de la principauté se trouve dans le quartier de Georges Heights (en).

L'activité de la principauté est l'organisation d'expositions d'artistes et la vente de peintures et de sculptures.

MécénatModifier

La principauté de Wy est un mécène actif des arts[11], parrainant même un prix d'artistique, le Archy Wyld Art Award[12]. Le prince Paul est régulièrement invité à faire des inauguration d'expositions[13],[14],[15] et à donner des conférences[16]. Des expositions, d'abord privées au sein du territoire de la principauté, puis publiques dans le quartier Georges Heights, sont organisées pour présenter les œuvres d'artistes nouveaux et émergents[17].

CultureModifier

  • Le chanteur Doc Neeson (en) a composé plusieurs chansons sur la principauté[18].
  • Un personnage secondaire du manga Hetalia s'appelle d'après la Principauté de Wy. Dessinée comme une jeune fille tenant souvent un pinceau et une palette, sa personnalité et ses centres d'intérêt reprennent la philosophie artistique de la principauté[19],[20].

Registre commercialModifier

Le , le registre américain des marques enregistre le nom de "PRINCIPALITY OF WY"[21]. En , une demande similaire avait été faite en Australie pour "Prince Paul"[22]. Cette demande est acceptée le et officialisée le avec comme identifiant le N°1381350 (Principality of Wy), devenant ainsi une marque déposée et protégée.

RéférencesModifier

  1. « Régner depuis son salon: les micronations de l'immense Australie », sur LExpress.fr, (consulté le )
  2. (en) « An artist provokes neighbourly ire for some very concrete reasons », sur The Sydney Morning Herald, (consulté le )
  3. (en) « You're kidding », sur The Sydney Morning Herald, (consulté le )
  4. « Australian Micro-Nations: Rebels Begin Home Rule After Rejecting Local Council Authorities | World News | Sky News », sur web.archive.org, (version du 26 mai 2010 sur l'Internet Archive)
  5. (en-GB) Nick Squires, « A selection of the world's micro-nations », The Telegraph - UK,‎ (ISSN 0307-1235, lire en ligne, consulté le )
  6. (en) « Meeting of the Mini Me brigade », sur The Sydney Morning Herald, (consulté le )
  7. (en) « 'Rebel' Aussies start their own monarchies », sur www.dailytelegraph.com.au, (consulté le )
  8. « Delegates make it regal at summit - The National », sur archive.is, (consulté le )
  9. « Fed up with your country? Create your own! » Kuwait Times Website », sur web.archive.org, (version du 12 juin 2010 sur l'Internet Archive)
  10. Principality of Wy website Wording of the paper presented at the Macquarie University seminar
  11. « Wy Galleries – Principalityofwy », sur principalityofwy.com (consulté le )
  12. « Archy Wyld Art Award – Principalityofwy », sur principalityofwy.com (consulté le )
  13. « Official site of Principality of Wy» Art Reviews Court Circular » Artist Joshua Smith at the Royal Art Society », sur web.archive.org, (version du 15 mars 2012 sur l'Internet Archive)
  14. « Samuel Wade exhibition 2006 - Opening speech by Paul Delprat - Eva Breuer Art Dealer », sur web.archive.org, (version du 14 septembre 2007 sur l'Internet Archive)
  15. « Newsletter Archive | Portrait Artists Australia - Part 3 », sur web.archive.org, (version du 1 juin 2014 sur l'Internet Archive)
  16. « William Dobell - A sincere artist | What's On - City Of Sydney », sur web.archive.org, (version du 20 juillet 2011 sur l'Internet Archive)
  17. « Art Reviews – Principalityofwy », sur principalityofwy.com (consulté le )
  18. « Vale Doc Neeson – Principalityofwy », sur principalityofwy.com (consulté le )
  19. (en) « Sydney ‘principality’ turned into comic », sur www.dailytelegraph.com.au, (consulté le )
  20. Hetalia: Axis Powers Webcomic first appearance of the character Principality of Wy (Japanese)
  21. Retrieve Trademark documents United States Patent and trademark Office
  22. « Australian Trademark No. 1381350 », sur www.ipmonitor.com.au (consulté le )

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier