Ouvrir le menu principal

Princeville
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Centre-du-Québec
Subdivision régionale L'Érable
Statut municipal Ville
Maire
Mandat
Gilles Fortier
2017-2021
Constitution
Démographie
Gentilé Princevillois, oise
Population 6 001 hab. ()
Densité 31 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 10′ 00″ nord, 71° 53′ 00″ ouest
Superficie 19 670 ha = 196,7 km2
Divers
Code géographique 2432033
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Canada

Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Princeville

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir sur la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Princeville

Géolocalisation sur la carte : Centre-du-Québec

Voir la carte administrative du Centre-du-Québec
City locator 14.svg
Princeville

Géolocalisation sur la carte : Centre-du-Québec

Voir la carte topographique du Centre-du-Québec
City locator 14.svg
Princeville
Liens
Site web Site officielVoir et modifier les données sur Wikidata

Princeville est une ville canadienne du Québec située dans la municipalité régionale de comté de l'Érable et dans la région administrative du Centre-du-Québec[1]. La ville est située dans la M.R.C. de l’Érable d’où le nom fait référence au sirop d’érable fabriqué à partir de la sève de l'érable. La ville est traversée par deux axes routiers principaux soit les routes 116 et 263.

GéographieModifier

Dans la MRC : L'Érable

Municipalités LimitrophesModifier

ToponymieModifier

Le nom de « Princeville » était donné à la nouvelle municipalité en mémoire de Monsieur Pierre Prince qui fut l’un des premiers et courageux colons de ce temps. Il céda pour une minime somme d’argent, un terrain de huit arpents et demi pour la construction de l’église et d’une maison d’école. Ses habitants sont les Princevillois et les Princevilloises.

DescriptionModifier

Princeville possède de nombreuses infrastructures de loisirs tels qu’une patinoire intérieure, une piscine intérieure, deux terrains de camping, trois terrains de golf, un centre aquatique, des restaurants, un complexe d’hébergement avec services, une salle de quilles, un parc linéaire où l’on peut pratiquer la bicyclette et la motoneige.

Princeville est principalement caractérisée par ses nombreuses usines, ses fermes, ses terrains de golf et de camping et par son entrepreneurship.

HistoireModifier

Le Canton de Stanfold (Princeville) fut érigé le 9 juillet 1807 et Monsieur Édouard Leclerc s’installait sur le 6e lot du rang 12 de Princeville. Un monument a été érigé en son honneur sur le 12e rang Est. Stanfold connaissait pour la première fois de son histoire, une division par la constitution du village de Princeville en 1856, à ce moment deux entités légales municipales cohabitaient dans le même environnement.

Le 23 février 2000, les municipalités de la ville et de la paroisse de Princeville se regroupaient pour n'en former qu’une seule appelée « ville de Princeville ».

DémographieModifier

Évolution démographique
1871 1881 1891 1901 1911 1921 1931 1941 1951
5116998377427528699801 1451 967
1956 1961 1966 1971 1976 1981 1986 1991 1996
2 8413 1743 5893 8293 8524 0233 9053 9143 997
2001 2006 2011 2016 - - - - -
5 7035 5715 6936 001-----

AdministrationModifier

Les élections municipales se font en bloc et suivant un découpage de six districts[2].

Princeville
Maires depuis 2001
Élection Maire Qualité Résultat
2005 Gilles Fortier Voir
2009 Voir
2013 Voir
2017 Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises

Personnalités liéesModifier

CultureModifier

GastronomieModifier

Le fromage Les Trois Princes est fabriqué à la fromagerie Madame Chèvre de Princeville. C'est un fromage de lait de chèvre, à pâte molle et enrobé de cendres.

Notes et référencesModifier

  1. Gouvernement du Québec, « Répertoire des municipalités : Princeville », sur Ministère des Affaires municipales, Régions et Occupation du territoire (consulté le 16 janvier 2011)
  2. « Liste des municipalités divisées en districts électoraux », sur DGEQ (consulté en janvier 2018)

AnnexesModifier