Princess Cruises

compagnie maritime américaine

Princess Cruises
logo de Princess Cruises

Création 1966
Fondateurs Stanley McDonald (en)
Personnages clés Stanley McDonald
Slogan Come Back New
Siège social Santa Clarita (Californie)
Drapeau des États-Unis États-Unis
Direction Alan B. Buckelew, P-DG
Actionnaires Carnival Corporation & plcVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Compagnie maritime
Produits Croisière
Société mère Carnival corporation & plc
Sociétés sœurs Carnival Cruise Lines, Cunard, Holland America Line,Costa Cruises
Site web Princess.com

Princess Cruises est une compagnie maritime américaine spécialisée dans les croisières. Elle appartient au groupe Carnival Group, qui détient également d’autres compagnies dont Carnival Cruise Lines, la Cunard, la Holland America Line et Costa Croisières.

Siège social de la Princess Cruise
Le siège social de la compagnie à Santa Clarita.

FlotteModifier

En , la compagnie exploite 18 navires de croisière .

Nom du navire Image Numéro IMO Année de mise en service Tonnage Classe
Caribbean Princess   9215490 2004 113 000 t Grand class
Coral Princess   9229659 2002 92 000 t Classe Sun
Crown Princess   9293399 2006 113 000 t Grand class
Diamond Princess   9228198 2004 113 000 t Grand class
Emerald Princess   9333151 2007 113 000 t Grand class
Golden Princess   9192351 2001 109 000 t Grand class
Grand Princess   9104005 1998 109 000 t Grand class
Island Princess   9230402 2003 91 627 t Classe Sun
Majestic Princess   2017 142 000 t Royal classe
Pacific Princess   9187887 1999 30 277 t Classe R
Regal Princess   9187899 2014 142 000 t Royal classe
Royal Princess   9584712 2013 142 000 t Royal classe
Ruby Princess   9378462 2008 113 000 t Grand class
Sapphire Princess   9228186 2004 109 000 t Grand class
Sea Princess   9150913 1999 77 499 t Classe Sun
Sky Princess   9802396 2019 145 281 t Royal Class
Star Princess   6419057 2002 109 000 t Grand class
Sun Princess   9000259 1995 77 499 t Classe Sun

Futur navireModifier

Nom du navire Image Numéro IMO Année de mise en service Tonnage Classe
Enchanted Princess - 2020 (prévision) 143 700 t Royal class
Discovery Princess - 2021 (prévision) 143 700 t Royal class
TBA - 2023 (prévision) 175 000 t
TBA - 2025 (prévision) 175 000 t

Anciens naviresModifier

Nom du navire Image Numéro IMO Années d’exploitation par Princess Cruises Tonnage Statut
Crown Princess  
Sous le nom d’AidaBlu
8521220 1990-2002 63 524 t En service pour Ocean Village sous le nom d’Ocean Village 2
Dawn Princess  
Sous le nom de Fairwind
5347245 1988-1993 21 985 t Détruit à Alang en 2004
Dawn Princess   9103996 1997-2017 77 499 t En service pour P & O Cruises Australia sous le nom de Pacific Explorer
Fair Princess  
Sous le nom de China Sea Discovery
5063629 1988-1997 16 627 t Détruit à Alang en 2005
Golden Princess  
Sous le nom de China Sea Discovery
7218395 1993-1996 28 388 t En service pour la Fred. Olsen Cruise Lines sous le nom de Boudicca
Island Princess  
Sous le nom d’Island Princess
7108514 1972-1999 20 186 t Détruit à Alang en 2014
Ocean Princess  
Sous le nom d’Oceana
9169550 2000-2002 77 499 t En service pour P & O Cruises sous le nom d’Oceana
Ocean Princess  
Sous le nom d’Ocean Princess
9187899 2002-2016 30 277 t En service pour Oceania Cruises sous le nom de Sirena
Pacific Princess  
Sous le nom de Pacific Princess
7018563 1975-2002 19 903 t Détruit à Aliağa en 2013
Princess Carla  
Sous le nom de Pallas Athena
5116098 1968-1970 20 469 t Détruit à Aliağa en 1994
Princess Italia (en)  
Sous le nom d’Italia
6513994 1967-1973 12 263 t Détruit à Alang en 2012
Princess Patricia (en) Sous le nom de China Sea Discovery - 1949-1978 6 062 t Détruit à Kaohsiung en 1995
Regal Princess  
Sous le nom de Regal Princess
8521232 1991-2007 69 845 t En service pour P & O Cruises Australia sous le nom de Pacific Dawn
Royal Princess  
Sous le nom de Royal Princess
8201480 1984-2005 44 348 t En service pour Phoenix Reisen (en) sous le nom d’Artania
Royal Princess  
Sous le nom de Royal Princess
9210220 2007-2011 30 277 t En service pour P & O Cruises sous le nom d’Artania
Sea Princess  
Sous le nom d’Oceanic II
6512354 1979-2005 28 891 t Détruit à Alang en 2015
Sky Princess  
Sous le nom de Sky Princess
8024026 1988-2000 46 087 t Détruit à Aliağa en 2013
Star Princess  
Sous le nom d’Ocean Village
8611398 1989-1997 63 500 t En service pour Ocean Village sous le nom d’Ocean Village
Sun Princess  
Sous le nom de Southern Cross
7211517 1974-1989 - Coulé le

Entreprises partenairesModifier

La compagnie Princess Cruises sous-traite certains services à d'autres sociétés :

Violations répétées des lois environnementalesModifier

En 2002, la Carnival Corporation a plaidé coupable devant le tribunal de grande instance des États-Unis à Miami pour falsification de documents concernant les eaux de cale contaminées par des hydrocarbures que six de ses navires avaient jetées à la mer de 1996 à 2001. La société Carnival Corporation a été condamnée à payer 18 millions de dollars d’amendes et de travaux d'intérêt général, cinq ans de probation et l'obligation de se soumettre à un programme mondial de conformité environnementale supervisé par les tribunaux pour chacun de ses navires de croisière.[1]

Une amende de 40 millions de dollars a été infligée en 2016 à Princess Cruise Lines pour avoir déversé des déchets mazoutés dans les mers et menti pour le dissimuler. Selon les autorités fédérales, il s'agissait de la "plus grande sanction pénale jamais infligée" pour la pollution intentionnelle d'un navire. Les fonctionnaires ont déclaré que ces pratiques avaient commencé en 2005 et avaient persisté jusqu'en , lorsqu'un ingénieur récemment embauché avait révélé l'affaire. Dans le cadre de son accord de plaidoyer, les navires de la société mère Carnival Cruise lines, ont été soumis à un plan de conformité environnementale supervisé par un tribunal pendant cinq ans.[2]

En 2019, pour violation des conditions de probation de 2016, le juge fédéral Patricia Seitz menace de bloquer l'accès des navires du groupe aux ports des États-Unis[3] et condamnées Carnival et Princess Cruise Lines à payer une amende supplémentaire de 20 millions de dollars. Les nouvelles violations incluaient le déversement de plastique dans les eaux des Bahamas et dans l'enceinte du parc national de Glacier Bay, en Alaska, la falsification de dossiers et l'interférence avec la supervision du tribunal.[4]

Notes et référencesModifier

  1. « Travel Advisory: Correspondent's Report; For Cruise Ships, A History of Pollution », New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. « Princess Cruise Lines to Pay $40 Million Fine for Illegal Dumping », New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. (en-US) « Judge threatens to stop Carnival ships from docking In U.S. », sur www.cbsnews.com, (consulté le )
  4. « Carnival Cruises to Pay $20 Million in Pollution and Cover-Up Case », New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le )

Lien externeModifier

Sur les autres projets Wikimedia :