Prince Masahito

Prince Masahito (誠仁親王, Masahito-shinnō?), né le - décédé le , aussi connu sous le nom prince Sanehito et appelé Yōkwōin daijō-tennō à titre posthume est le fils ainé de l'empereur Ōgimachi.

Prince Masahito, aussi connu sous le nom Yōkwōin daijō-tennō

Le prince Masahito meurt avant son père.

Le fils ainé de Masahito est le prince impérial Kazuhito (和仁親王, Kazuhito-shinnō?, 1572-1617) qui accède au trône du chrysanthème à la mort de l'empereur Ōgimachi. Kazuhito est connu sous le nom empereur Go-Yōzei[1].

Plus tard, Go-Yōzei est élevé au rang de son père, même si la mort prématurée de celui-ci rend cette démarche impossible en réalité. De cette façon, Go-Yōzei lui-même peut profiter de la fiction polie d'être le fils d'un empereur.

  • 21- (ère Keichō 3, 20-24 jour du 7e mois) : des rituels bouddhistes sont effectués dans le Seriyoden du palais impérial pour célébrer le 13e anniversaire de la mort du père de l'empereur[2].

Cet empereur élevé à titre posthume est traditionnellement vénéré au sanctuaire shinto mémorial (misasagi) situé à Kyoto.

L'Agence impériale appelle cet emplacement le mausolée de Yōkwōin. Il est formellement nommé Tsuki no wa no misasagi au Sennyū-ji[1].

Notes et référencesModifier

  1. a et b Ponsonby-Fane, Richard. (1959). Imperial House, p. 424.
  2. de Visser, Willem Marinus. (1935). Ancient Buddhism in Japan, p. 691 sur Google Livres

BibliographieModifier

Source de la traductionModifier