Pratt & Whitney Canada

Pratt & Whitney Canada
logo de Pratt & Whitney Canada

Création 1928
Fondateurs James Young
Personnages clés Maria Della Posta (Présidente)
Forme juridique Stock company (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Longueuil, Québec
Drapeau du Canada Canada
Actionnaires Pratt & WhitneyVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Aéronautique
Produits Moteur à réaction
Société mère UTC
Sociétés sœurs Pratt & Whitney
Site web Pratt & Whitney Canada

Pratt & Whitney Canada est un fabricant canadien de moteurs d'avions. Le siège social de PWC est dans le Vieux-Longueuil, sur la Rive-Sud de Montréal. Comme sa socièté sœur Pratt & Whitney, PWC est unité commerciale de United Technologies Corporation.

United Technologies a donné à PWC un contrat pour la construction de petits moteurs d'avions alors que P&W s'occupe et développe les gros moteurs d'avions.

PWC est complètement indépendant de P&W et effectue toutes ses propres recherches, allant du développement au marketing jusqu'à la fabrication des moteurs.

En 2012, PWC compte environ 9 200 employés, dont 5 000 au Québec[1]. En 2007, PWC a investi plus de 400 millions de dollars en recherche et développement et compte 633 ingénieurs dans ses rangs, ce qui en fait le quatrième plus important employeur d'ingénieurs au Québec[2].

HistoireModifier

En 1928 est fondée la Canadian Pratt & Whitney Aircraft Company en tant que centre de services pour les moteurs de Pratt & Whitney (P&W)[3]. Elle a en charge le montage, la révision et l’entretien des moteurs Wasp et Hornet de Pratt & Whitney[4]. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il a assemblé des moteurs de la série WASP construits aux États-Unis. En 1952, la production de moteurs WASP fut transférée à CPW pour permettre à P&W de développer des turbines à gaz destinées au marché de l'aviation. En 1962, elle prend le nom de United Aircraft of Canada, puis en 1975 devient Pratt & Whitney Canada. A cette date, l'entreprise fabrique 41 hélicoptères Sikorsky CH-124 Sea King destinés aux forces armées canadiennes.

En 1974 et 1975, l'usine de Longueuil a été le théâtre de l'une des plus violentes grèves de l'histoire du Québec[5],[6],[7].

ProduitsModifier

 
PW901 utilisé notamment comme APU par le Boeing 747
 
PW980 utilisé notamment comme APU par l'Airbus A380

TurboréacteursModifier

TurbopropulseursModifier

TurbomoteursModifier

Groupes auxiliaires de puissanceModifier

FlotteModifier

Afin de tester ces moteurs en vol, PWC dispose de 2 Boeing 747SP, un Dornier 328JET et d'un Cessna Citation.

Notes et référencesModifier

  1. Quelques faits - Site officiel
  2. Morazain, Jeanne, Pratt & Whitney Canada in Top 45, Plan - La revue de l'Ordre des Ingénieurs du Québec, janvier-février 2008 (ISSN 0032-0536) p. 18
  3. Historique
  4. Dates jalons
  5. Déclenchement d'une grève à la United Aircraft, dans Bilan du siècle, Université de Sherbrooke
  6. Grève à la United Aircraft, dans Ligne du Temps
  7. La grève de la United Aircraft, sur le site de l'émission Tout le monde en parlait, Radio-Canada

AnnexesModifier

Article connexeModifier

Liens externesModifier