Président de la république islamique du Pakistan

(Redirigé depuis Présidents du Pakistan)

Président de la république islamique du Pakistan
(ur) صدر مملکت اسلامی جمہوریہ پاکستان
Image illustrative de l’article Président de la république islamique du Pakistan
Armoiries du Pakistan

Image illustrative de l’article Président de la république islamique du Pakistan
Titulaire actuel
Arif Alvi
depuis le

Création
Mandant Collège électoral du Pakistan
Durée du mandat 5 ans, renouvelable une fois
Premier titulaire Iskander Mirza
Résidence officielle Aiwan-e-Sadr, Islamabad
Site internet http://www.president.gov.pk

Le président de la république islamique du Pakistan (en ourdou : صدر مملکت اسلامی جمہوریہ پاکستان) est le chef de l’État du Pakistan. Son rôle et ses pouvoirs sont définis par la Constitution de 1973. Il est la figure représentant l'unité de l’État et ses pouvoirs sont principalement honorifiques et symboliques. Il joue un rôle mineur dans l'exercice du pouvoir politique, détenu principalement par le Premier ministre.

Toutefois, sous l'influence des régimes militaires, le président du Pakistan a souvent disposé de pouvoirs bien plus étendus sous l'effet de réformes constitutionnelles. Cela a notamment été le cas sous la Constitution de 1962, puis officiellement entre 1985 et 1997 et entre 2003 et 2010 sous la Constitution de 1973.

Rôle et pouvoirsModifier

Le président de la république islamique du Pakistan a ses pouvoirs et rôles définis strictement dans la Constitution de 1973 dans les articles 41 à 49, au sein du chapitre premier (« Le Président ») de la partie 3 (« La fédération pakistanaise »). L'article 41 prévoit que le président est le chef de l’État et représente l'unité de la république. Pour être éligible, un candidat à la présidentielle doit être un citoyen pakistanais de confession musulmane, avoir au moins 45 ans et être éligible comme député également. Une femme peut également être candidate. Le président est élu par le collège électoral composé des membres du Parlement et ses quatre assemblées provinciales, pour un mandat de cinq ans, renouvelable une seule fois consécutive[1].

Les pouvoirs du président sont limités et principalement honorifiques selon les termes de la Constitution. Il ne peut pas nommer ou démettre le Premier ministre, qui est responsable seulement devant l'Assemblée nationale. Le chef de l’État nomme les hauts postes militaires et dissout l'Assemblée nationale uniquement sur le conseil du Premier ministre, qui détient le réel pouvoir exécutif. L'article 48 prévoit même qu'il doit agir en accord avec le gouvernement. En contrepartie, le Premier ministre doit tenir le président informé de la politique suivie. Les pouvoirs discrétionnaires du président se limitent à accorder la grâce présidentielle[1]. Toutefois, entre 1973 et aujourd'hui, le rôle du président a été parfois sensiblement différent (voir section infra, « histoire politique »).

Le président loge dans sa résidence officielle d'Islamabad Aiwan-e-Sadr, à quelques rues des principales institutions fédérales. L'article 248 de la Constitution prévoit une immunité totale du président, tant sur le plan civil que pénal[2]. Toutefois, le Parlement peut entamer une procédure de destitution contre le président en cas de violation de la Constitution. Si le président est en incapacité, il est remplacé de façon intérimaire par le président du Sénat, voir par le président de l'Assemblée nationale si celui-ci est également incapacité[1].

Histoire politiqueModifier

 
Résidence officielle du président, à Islamabad.

La fonction du président de la république a été instaurée au Pakistan par la Constitution de 1956. Auparavant, le pays était un Dominion avec à sa tête un « Gouverneur général » alors que le chef de l’État demeurait alors le monarque britannique depuis l'indépendance du pays en 1947. Iskander Mirza devient le premier président en 1956, mais il est renversé par le chef de l'armée Muhammad Ayub Khan à peine deux ans plus tard. L'homme instaure une nouvelle constitution en 1962 qui prévoit un régime très présidentiel. À l'inverse, la Constitution de 1973 mise en place sous l'impulsion de Zulfikar Ali Bhutto prévoit un régime parlementaire avec un rôle présidentiel réduit à des titres honorifiques et des pouvoirs symboliques, alors que le chef du gouvernement se voit attribuer la conduite de la politique de la nation.

Bien que la Constitution de 1973 soit toujours d'actualité, elle a été plusieurs fois modifiée en profondeur afin d'accorder au président des pouvoirs supplémentaires, comme celui de démettre le Premier ministre et de dissoudre l'Assemblée nationale et les assemblées provinciales. Des réformes en ce sens ont été adoptées après des coups d’État, sous des régimes militaires. C'est le cas par un amendement à la Constitution en 1985 annulé par un nouveau en 1997, et de nouveau en 2001, annulé en 2010. Durant ces deux périodes, le régime politique était fortement présidentialisé et a retrouvé sa forme parlementaire originaire en 2010[3],[4].

ListeModifier

Gouverneurs généraux du DominionModifier

De l'indépendance du Pakistan le à 1956, les gouverneurs généraux du Pakistan représentent le roi George VI (anciennement empereur des Indes), puis la reine Élisabeth II.

no  Portrait Nom Début des fonctions Fin des fonctions Parti
1   Muhammad Ali Jinnah Ligue musulmane
2   Sir Khawaja Nazimuddin Ligue musulmane du Pakistan
3   Sir Ghulam Muhammad Sans étiquette
4   Iskander Mirza Parti républicain

Présidents de la RépubliqueModifier

no  Portrait Nom Débuts des fonctions Fins des fonctions Élection Parti
1   Iskander Mirza  — Parti républicain
2   Ayub Khan 2 janvier 1965 Convention de la Ligue musulmane
3   Yahya Khan  —  —
4 Zulfikar Ali Bhutto Parti du peuple pakistanais
5   Fazal Ilahi Chaudhry Parti du peuple pakistanais
- Sheikh Anwarul Haq
(intérim)
 — Parti du peuple pakistanais
5   Fazal Ilahi Chaudhry Parti du peuple pakistanais
6   Muhammad Zia-ul-Haq  —  —
7   Ghulam Ishaq Khan Sans étiquette
- Wasim Sajjad
(intérim)
 — Ligue musulmane du Pakistan (N)
8 Farooq Leghari Parti du peuple pakistanais
- Wasim Sajjad
(intérim)
Ligue musulmane du Pakistan (N)
9   Muhammad Rafiq Tarar Ligue musulmane du Pakistan (N)
10   Pervez Musharraf 1er janvier 2004
6 octobre 2007
Ligue musulmane du Pakistan (Q)
-   Muhammad Mian Soomro
(intérim)
Ligue musulmane du Pakistan (Q)
11   Asif Ali Zardari 6 septembre 2008 Parti du peuple pakistanais
12   Mamnoon Hussain 30 juillet 2013 Ligue musulmane du Pakistan (N)
13   Arif Alvi en fonction 4 septembre 2018 Mouvement du Pakistan pour la justice

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier