Kurashiki

ville japonaise

Kurashiki-shi
倉敷市
Kurashiki
Vue sur le quartier de Kojima à Kurashiki.
Drapeau de Kurashiki-shi
Drapeau
Administration
Pays Drapeau du Japon Japon
Région Chūgoku
Préfecture Okayama
Maire Kaori Itō
Code postal 〒710-0833
Démographie
Population 483 576 hab. (mars 2017)
Densité 1 363 hab./km2
Géographie
Coordonnées 34° 35′ 06″ nord, 133° 46′ 19″ est
Superficie 35 472 ha = 354,72 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Japon
Voir sur la carte topographique du Japon
City locator 13.svg
Kurashiki-shi
Géolocalisation sur la carte : Japon
Voir sur la carte administrative du Japon
City locator 13.svg
Kurashiki-shi
Géolocalisation sur la carte : préfecture d'Okayama
Voir sur la carte topographique de la préfecture d'Okayama
City locator 13.svg
Kurashiki-shi
Liens
Site web site officiel

Kurashiki (倉敷市, Kurashiki-shi?) est une ville du Japon située dans la préfecture d'Okayama, à l'ouest de la ville d'Okayama. Elle est connue pour son quartier historique Bikan chiku (美観地区?).

GéographieModifier

DémographieModifier

 
Centre-ville.

Lors du recensement national de 2010, la population de Kurashiki était de 473 392 habitants, répartis sur une superficie de 354,72 km2 (densité de population de 1 335 hab./km2).

TopographieModifier

Kurashiki est parsemée de collines comme le mont Tanematsu.

HydrographieModifier

Kurashiki est située à l'embouchure du fleuve Takahashi.

HistoireModifier

Dans le passé, la ville a été le lieu d'affrontements entre le clan Taira et le clan Minamoto.

  • 1866 : émeutes de Kurashiki
  • 1882 : première station balnéaire du Japon à Sami
  • 1891 : ouverture de la gare de Kurashiki
  • 1921 : début de la production de vêtements d'étudiants
  •  : fondation de la ville moderne de Kurashiki
  • 1930 : ouverture du musée d'Art Ōhara
  • 1975 : entrée en service du Shinkansen

ÉconomieModifier

Une presse hydraulique de 50 000 tonnes de compression, la plus puissante de l'industrie japonaise, entre en service en à Kurashiki[1],[2].

TransportsModifier

Kurashiki est desservie par la ligne Shinkansen Sanyō à la gare de Shin-Kurashiki. La ville est également desservie par les lignes Sanyō, Hakubi, Uno et Honshi-Bisan de la JR West, la ligne principale Mizushima de la Mizushima Rinkai Railway et la ligne Ibara de la compagnie Ibara Railway. Les principales gares sont celles de Kurashiki, Kojima et Chayamachi.

Patrimoine culturelModifier

 
Quartier historique Bikan.

Le long d'un canal se trouve un quartier historique dont les bâtiments traditionnels, des entrepôts (principalement pour le stockage du riz) du XVIIe siècle dont les murs en bois sont peints ou bien couverts de tuiles séparées par du mortier blanc en bosse (namako-kabe). Ce quartier des marchands est appelé « Bikan ». Il y a quelques siècles, ce quartier de Kurashiki était au bord de la mer, distante, à l'époque moderne, d'une quinzaine de kilomètres. Dans ce quartier se trouve le musée d'art Ōhara, premier musée privé japonais consacré à l'art occidental. Il contient une collection de toiles impressionnistes. Dans les années 1920, Magosaburō Ōhara chargea le peintre Torajirō Kojima de rassembler des œuvres depuis l'Europe pour la collection du musée.[3],[4].

Un musée d'art Mingei se trouve aussi dans le même quartier de Kurashiki.

Specialités culinairesModifier

Le fujito-manjū et la crêpe à la japonaise mura-suzume sont des spécialités sucrées emblématiques de Kurashiki.

JumelagesModifier

Personnalités liées à la municipalitéModifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier