Ouvrir le menu principal

Perpignan est le lieu de naissance de :

Perpignan a également accueilli :

  • François Arago (1786-1853), physicien, astronome et politique libéral qui a œuvré à l’abolition de l’esclavage dans les colonies françaises en 1848, né dans un village voisin, Estagel. La ville compte nombre de lieux nommés en son honneur, dont un lycée (lycée François-Arago) et une place où trône sa statue.
  • Le maréchal Joffre, né à Rivesaltes, y fit la première partie de ses études secondaires.
  • Georges Sorel (1847-1922), philosophe et sociologue, connu pour sa théorie de la violence et pour son engagement en faveur du syndicalisme révolutionnaire, qui séjourna à Perpignan de 1879 à 1892 en tant qu'ingénieur des Ponts et Chaussée et responsable des infrastructures hydrauliques du Roussillon ainsi qu'auteur d'écrits d'histoire locale concernant le pont de Céret ou la Révolution française.
  • Pablo Picasso, d’origine andalouse mais qui se forma à Barcelone, séjourna de très nombreuses fois à Perpignan entre 1950 et 1953 à l’hôtel de Lazerme (actuel musée Rigaud).
  • Salvador Dalí, inspiré par sa visite du 27 août 1965, déclara que la façade de la gare de Perpignan était le « centre cosmique du monde ». Il désigna aussi sur le parvis de la gare un « chou ».

Perpignan a vu s'éteindre :