Ouvrir le menu principal

Bénévent-l'Abbaye

commune française du département de la Creuse

Bénévent-l'Abbaye
Bénévent-l'Abbaye
Bénévent-l'Abbaye, place centrale
avec panneau d'information.
Blason de Bénévent-l'Abbaye
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Creuse
Arrondissement Guéret
Canton Le Grand-Bourg
Intercommunalité Monts et Vallées Ouest Creuse
Maire
Mandat
André Mavigner
2014-2020
Code postal 23210
Code commune 23021
Démographie
Population
municipale
797 hab. (2016 en diminution de 5,23 % par rapport à 2011)
Densité 69 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 07′ 07″ nord, 1° 37′ 47″ est
Altitude Min. 402 m
Max. 545 m
Superficie 11,56 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Creuse

Voir sur la carte administrative de la Creuse
City locator 14.svg
Bénévent-l'Abbaye

Géolocalisation sur la carte : Creuse

Voir sur la carte topographique de la Creuse
City locator 14.svg
Bénévent-l'Abbaye

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bénévent-l'Abbaye

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bénévent-l'Abbaye

Bénévent-l'Abbaye (Benavent en occitan, prononcé Bénovèn) est une commune française située dans le département de la Creuse, en région Nouvelle-Aquitaine.

Ses habitants sont appelés Bénéventins.

Sommaire

GéographieModifier

Bénévent-l'Abbaye se situe à l'ouest du département de la Creuse. Par la route, la commune se trouve à 25 km à l'ouest de Guéret et à 55 km au nord-est de Limoges, ainsi qu'à 24 km au nord de Bourganeuf.

La gare SNCF la plus proche est celle de Marsac.

Communes limitrophes de Bénévent-l'Abbaye
Le Grand-Bourg
 
Marsac Mourioux-Vieilleville

ToponymieModifier

Un monastère de l’ordre des Augustins fondé en 1028 dans un lieu nommé Segundelas, transféré en 1030 à l’emplacement du Bénévent actuel, fut ainsi nommé parce que l’on y plaça à l’origine des reliques de Saint-Barthélémy, rapportées de Bénévent en Italie.
Le monastère fut érigé en abbaye en 1459, d’où le déterminant.

HistoireModifier

En 1028, Umbert, chanoine de Limoges, fonde un monastère de religieux de l'ordre de Saint-Augustin, dans un lieu appelé Segondelas (à 1 km de Bénévent). Ce monastère fut transféré peu de temps après (vers 1030) sur son emplacement actuel. Le monastère doit son nom, au fait que l'on y plaça à l'origine des reliques de Saint-Barthélémy, rapportées de Bénévent, en Italie. Le monastère fut érigé en abbaye en 1459, par Marc Foucaud, seigneur de Saint-Germain, pour son frère Louis Foucaud, premier abbé de Bénévent.

HéraldiqueModifier

Les armoiries de Bénévent-l'Abbaye se blasonnent ainsi :

D'or à la bande de sable.

Politique et administrationModifier

À la suite du décès de Jean-Pierre Fanaud survenu en juin 2008, des élections municipales ont été organisées le afin de pourvoir à l'élection d'un nouveau maire. André Mavigner, maire de Châtelus-le-Marcheix, s'est porté candidat à l'élection municipale complémentaire et a été élu. Il sera élu maire à la suite de la réunion du Conseil municipal.

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 juin 2008[1] Jean-Pierre Fanaud DVD[2] -
juillet 2008 En cours André Mavigner DVG Retraité de l'enseignement
Ancien conseiller général
Les données manquantes sont à compléter.

DémographieModifier

Évolution démographiqueModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[4].

En 2016, la commune comptait 797 habitants[Note 1], en diminution de 5,23 % par rapport à 2011 (Creuse : -2,5 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 0771 1411 2541 2811 4221 5191 4811 5371 575
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 5211 4871 6861 7251 7121 7921 8271 8741 891
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 8921 8851 7881 5611 4471 3621 4001 2691 133
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
1 1421 0741 1061 023837824852855838
2016 - - - - - - - -
797--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Lieux et monumentsModifier

Lieux-ditsModifier

La commune de Bénévent-l'Abbaye comprend dix hameaux dispersés autour du bourg : La Betoulle, Chabaud, Les Combes, La Côte, Le Grand Murat, Grandsagne, Les Granges, Maison Rouge, Sauzet, Sigoulet.

Galerie d'imagesModifier

Personnalités liées à la communeModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. Décédé en cours de mandat.
  2. [1]
  3. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  7. « Église Saint-Barthélémy », notice no PA00100007, base Mérimée, ministère français de la Culture
  8. « Fontaine », notice no PA00100008, base Mérimée, ministère français de la Culture
  9. Pierre Urien et Roland Nicoux : Les Maçons de la Creuse et autres migrants, édité par l'association du plateau des Combes, Felletin, 1987, page 32

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Eugène Lefèvre-Pontalis, « Bénévent-l'Abbaye », Congrès archéologique de France, LXXXIVe session tenue à Limoges en 1921, Paris, A. Picard / Société générale d'Imprimerie, vol. 84,‎ , p. 147-156 (ISSN 0069-8881, lire en ligne)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :