Ouvrir le menu principal

Pont suspendu de Parentignat

pont suspendu à Parentignat (Puy-de-Dôme)

Pont suspendu de Parentignat
(pont suspendu sur l'Allier)
Le pont suspendu au dessus de l'Allier (en 2013).
Le pont suspendu au dessus de l'Allier (en 2013).
Géographie
Pays France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Puy-de-Dôme
Commune Parentignat (rive droite) et Issoire (rive gauche)
Coordonnées géographiques 45° 32′ 39″ N, 3° 16′ 33″ E
Fonction
Franchit l'Allier
Caractéristiques techniques
Type pont suspendu
Longueur 120 m
Largeur m
Construction
Construction 1830[1]
Gestion
Propriétaire État[1]
Historique
Protection  Inscrit MH (1975)

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Pont suspendu de Parentignat (pont suspendu sur l'Allier)

Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes

(Voir situation sur carte : Auvergne-Rhône-Alpes)
Pont suspendu de Parentignat (pont suspendu sur l'Allier)

Géolocalisation sur la carte : Puy-de-Dôme

(Voir situation sur carte : Puy-de-Dôme)
Pont suspendu de Parentignat (pont suspendu sur l'Allier)

Le pont suspendu de Parentignat est un pont qui franchit l'Allier entre les communes d'Issoire et de Parentignat dans le département français du Puy-de-Dôme, en région Auvergne-Rhône-Alpes. Construit en 1830, il a été en service jusqu'en 1976.

Il fait l'objet d'une protection au titre des monuments historiques depuis 1975.

Sommaire

Histoire et architectureModifier

Le pont suspendu de Parentignat est un pont suspendu au dessus de l'Allier, situé à la limite des communes de Parentignat (rive droite) et d'Issoire (rive gauche), dans le sud du département français du Puy-de-Dôme. Construit en 1830[1], il est resté en service jusqu'en 1976. Il est inscrit au titre des monuments historiques depuis le [1].

Son originalité tient aux câbles formés non d'une seule pièce mais composés de barres d'acier articulées, alternativement doubles et quadruples[1]. Excepté un renforcement du tablier, le pont a été peu remanié depuis sa construction[1]. Il est composé d'une grande travée suspendue en fer forgé et de deux plus petites arches en maçonnerie[2] pour une longueur totale de 120 m[2] et une largeur de 6 m[2].

En 1976, un nouveau pont routier[2] — où passe désormais la route départementale 996 — a été construit une centaine de mètres en amont et le pont suspendu a été désaffecté. Il est actuellement fermé à toute circulation, même piétonne. Le pont est propriété de l'État[1].

Galerie de photosModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier