Ouvrir le menu principal

Place Pierre-Riboulet

place de Paris, France

13e arrt
Place Pierre-Riboulet
Image illustrative de l’article Place Pierre-Riboulet
Situation
Arrondissement 13e
Quartier Maison-Blanche
Début 17 rue Brillat-Savarin
Fin 1 rue Augustin-Mouchot
Morphologie
Longueur ~40 m
Largeur ~20 m
Historique
Dénomination 2012
Ancien nom Place FP/13

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Place Pierre-Riboulet

La place Pierre-Riboulet est une voie de Paris, en France.

Sommaire

Situation et accèsModifier

La place Pierre-Riboulet est une place du sud du 13e arrondissement de Paris, dans le nouveau quartier créé dans le cadre de la ZAC Gare de Rungis. Elle possède une forme vaguement trapézoïdale, d'environ 40 m de long dans sa plus grande longueur est-ouest et une vingtaine dans sa largeur nord-sud. Elle est longée sur son côté nord par la rue Brillat-Savarin. La rue Augustin-Mouchot débute au sud-est et la relie au boulevard Kellermann. La rue Albin-Haller débouche dans son prolongement, de l'autre côté de la rue Brillat-Savarin.

La place Pierre-Riboulet est une zone semi-piétonne, munie de plusieurs bancs[1].

Origine du nomModifier

Elle porte le nom de l'architecte Pierre Riboulet (1928-2003).

HistoriqueModifier

Jusqu'au XIXe siècle, la zone de la place Pierre-Riboulet occupe un méandre de la Bièvre, près de l'actuelle poterne des Peupliers. Faiblement urbanisée, elle fait partie de la commune de Gentilly jusqu'à son annexion partielle par Paris en 1860[2]. La zone se construit à la fin du XIXe siècle[3].

La gare de la Glacière-Gentilly est ouverte le 15 novembre 1882 ; il s'agit d'une gare de marchandises reliée à la ligne de Petite Ceinture[4]. Sa partie occidentale, entre la rue de l'Amiral-Mouchez et la place de Rungis, est démolie au début des années 1990. L'activité de la gare se poursuit jusqu'en 1993. Son emplacement fait l'objet d'une opération d'aménagement urbain à partir des années 2000[5]. L'actuelle place Pierre-Riboulet est ouverte dans les années 2010 dans la partie orientale de l'ancienne gare.

À son ouverture, la place prend la dénomination provisoire de place FP/13[6],[7]. avant de prendre son nom actuel en 2012[6],[7].

Bâtiments remarquables et lieux de mémoireModifier

La place comporte un exemplaire de fontaine Wallace. Toutefois, à la différence de la plupart des autres fontaines qui sont peintes en vert, celle-ci possède une couleur bleue[8]. Cette caractéristique est partagée par trois autres fontaines Wallace du 13e arrondissement, esplanade Pierre-Vidal-Naquet (jaune), avenue d'Ivry (rouge) et rue Jean-Anouilh (rose).

AnnexesModifier