Pir (soufisme)

chef spirituel aléviste
(Redirigé depuis Pir (alévisme))

Pīr (persan: پیر « ancien, aîné, vieux ») désigne, dans le soufisme, le maître spirituel ou le « directeur spirituel » qui guide le disciple sur la voie. En arabe, on emploie aussi les termes de cheikh (« ancien ») ou de murshid guide »).

OrigineModifier

L'emploi du mot au sens de sage vient probablement de ce que l'on a vu une analogie entre vieillesse et sagesse[1].

HistoireModifier

Dans l'aire irano-turque, ce terme a été en général conféré aux fondateurs de confréries, et il est plus ou moins équivalent à cheikh[2]. Les deux mots ont la même valeur honorifique, si bien que pîr a servi également à désigner des personnages particulièrement pieux, dont on vénérait les tombes ou les mausolées, dans ce qui s'apparente à un « culte des saints »[2].

AlévismeModifier

Dans l'alévisme, Pîr est un titre qui correspond au deuxième des trois rangs de l'institution de dede, ou chef spirituel.

NotesModifier

  1. Popovic et Veinstein, 1996
  2. a et b Sourdel, 1996.

BibliographieModifier

  • [Sourdel 1996] Dominique et Janine Sourdel, Dictionnaire historique de l’islam., Paris, PUF, (réimpr. 2004, coll. Quadrige dicos), 1010 p. (ISBN 978-2-130-47320-6), p. 668
  • [Popovic et Veinstein 1996] Alexandre Popovic et Gilles Veinstein (Dir.), Les voies d'Allah. Les ordres mystiques dans l'islam des origines à aujourd'hui, Paris, Fayard, , 711 p. (ISBN 978-2-213-59449-1), p. 630 et passim

Liens externesModifier

Voir aussiModifier