Pietro Tomasi della Torretta

diplomate italien

Pietro Tomasi della Torretta
Illustration.
Fonctions
Président du Sénat du Royaume d'Italie

(8 mois et 16 jours)
Législature XXXe législature du royaume d'Italie
Prédécesseur Paolo Emilio Thaon di Revel
Successeur Ivanoe Bonomi
Sénateur du Royaume d'Italie
Législature XXVI, XXX
Sénateur de la République italienne
Législature I
Ministre des Affaires étrangères

(8 mois et 19 jours)
Gouvernement Gouvernement Bonomi I
Biographie
Nom de naissance Pietro Paolo Tomasi
Date de naissance
Lieu de naissance Palerme (Royaume d'Italie)
Date de décès (à 89 ans)
Lieu de décès Rome (Italie)
Nationalité Drapeau de l'Italie Italie

Pietro Tomasi della Torretta (né le à Palerme et mort le à Rome), 12e prince de Lampedusa, est un diplomate et homme politique italien.

BiographieModifier

Pietro Tomasi est le quatrième fils de Giuseppe Tomasi di Lampedusa (1838-1908), prince de Lampedusa et duc de Palma, et de Stefania Papé e Vanni (1840-1913), fille du prince de Valdina. Pietro Tomasi est par conséquent l'oncle de l'écrivain Giuseppe Tomasi di Lampedusa, auteur du roman intitulé Le Guépard[1].

Pietro étudie à la faculté de jurisprudence de l'Université de Palerme. Du 31 mars 1910 au 16 octobre 1914, il est chef de cabinet du ministre des Affaires étrangères, Antonino Paternò-Castello. En fin 1914, peu de temps avant l'entrée de l'Italie dans la Première Guerre mondiale, il se rend à Munich, en Allemagne, en tant que représentant du Royaume italien et le 23 décembre 1915 il est nommé envoyé extraordinaire ainsi que ministre plénipotentiaire.

Chef de la délégation commerciale italienne dans la ville russe de Saint-Pétersbourg dès le 18 novembre 1917, il est ensuite nommé ambassadeur de son pays natal dans cette même ville. En 1919, à la fin de la Première Guerre mondiale, il participe à la Conférence de paix de Paris. Du 20 août 1919 au 6 juillet 1921, il est ambassadeur de l'Italie auprès de la Première République d'Autriche à Vienne.

Le 26 avril 1920, à Londres, il épouse la violoniste et mezzo-soprano Alice Barbi, déjà veuve du baron Boris von Wolff-Stomersee et mère d'Alexandra von Wolff-Stomersee (cette dernière épousa en 1932 Giuseppe Tomasi di Lampedusa).

Il est ministre des Affaires étrangères durant le Gouvernement Bonomi I du 7 juin 1921 au 26 février 1922. Le 19 juillet 1921, il est nommé sénateur par le roi Victor-Emmanuel III. Du 10 novembre 1922 à avril 1927, pendant près de 5 ans, il fut ambassadeur italien à Londres.

Forcé de démissionner en 1927 par Benito Mussolini, il conclut sa carrière diplomatique à l'étranger et se consacre à son activité de sénateur à Rome. Il refuse d'adhérer au fascisme dont il fut un fervent adversaire et important opposant parmi les bancs du Sénat italien. Pour cette raison, lors de la libération de Rome et du retour d'un gouvernement démocratique en Italie, il est nommé président du Sénat italien à partir du jusqu'au . Durant la période transitoire, il est élu député de la Consulta Nazionale. Il redevient sénateur lors de la Ire législature de la République italienne.

En tant qu'oncle de l'écrivain Giuseppe Tomasi di Lampedusa, mort sans héritier légitime en 1957, Pietro Tomasi hérite de ses titres nobiliaires et devient ainsi : 12e Prince de Lampedusa, 13e Duc de Palma, Baron de Montechiaro et de la Torretta ainsi que Grand d'Espagne classe 1957. Il porta également le titre de courtoisie de Marquis de la Torretta dont il tire son nom de famille (Tomasi della Torretta).

DistinctionModifier

RéférencesModifier

  1. Marco Lupis Macedonio Palermo, « Tomasi di Lampedusa », sur Libro d'Oro della Nobiltà Mediterranea (consulté le 6 février 2016).

Liens externesModifier