Ouvrir le menu principal

Pierre-Pomponne-Amédée Pocholle

personnalité politique française
(Redirigé depuis Pierre Pocholle)
Pierre-Pomponne-Amédée Pocholle
Fonction
Député
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 66 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Pierre Pomponne Amédée Pocholle ( à Dieppe - à Paris) fut un homme politique français pendant la Révolution française.

BiographieModifier

Religieux, il fut professeur de rhétorique à Dieppe [1] et prêta serment à la Constitution. Il devint maire de Dieppe, du 16 novembre 1791 au 30 décembre 1792.

Député de la Seine-Inférieure à la Convention, il vota la mort du roi. Il fut représentant en mission dans le département de la Somme en mars-avril 1793 avec Michel Saladin. A Loches, on le soupçonna d'avoir profané le tombeau d'Agnés Sorel [1], ce dont il se défendit vivement[2].

En 1794, il fut envoyé en mission avec son collègue Louis Joseph Charlier à Lyon[3].

Il a été commissaire du gouvernement du département français d'Ithaque, île ionienne annexée par la France.

PortraitsModifier

Joseph Chinard a sculpté un buste en terre cuite de Pocholle, qui fut montré lors de l'Exposition universelle de 1878, au Palais du Trocadéro, dans la section des Portraits Nationaux (440 numéro de catalogue). La ville de Lyon avait, en effet, passé commande à l'artiste d'un buste de Pocholle en reconnaissance de l'attitude humanitaire de ce dernier envers les habitants pendant l'occupation de la ville par les forces révolutionnaires en 1794. Lorsque Pocholle devint sous-préfet de Neufchâtel-en-Bray en 1804, le buste le suivit puis il le confia à sa sœur, la veuve Mme Delile, quand il partit en exil en 1816. La sœur le donna à son tour à M. Mabire, qui plus tard en fit don au musée de Neufchâtel-en-Bray qui venait d'être créé en 1832. Le Bulletin des musées de France, 1er Année, no. 11 novembre 1929, comprend une photographie du buste[4].

RéférencesModifier

  1. a et b Les Régicides - par CH.de B... Desloges - Paris - 1865
  2. Auguste Kuscinski, Dictionnaire des conventionnels, Société d'Histoire de la Révolutionnaire française, Paris, 1916
  3. Jean-Paul Barbier Le Révolutionnaire Louis Joseph Charlier, 1995, FRBNF 35848525
  4. "Portrait d’un Conventionnel" (Bulletin des Musées de France, 1er année, no. 11, novembre 1929), p. 259.

BibliographieModifier

  • Auguste Imbert et Benjamin Louis Bellet, Biographie des condamnés pour délits politiques : depuis la restauration des Bourbons en France, jusqu'en 1827, Bruxelles, Librairie belge, , 271 p. (lire en ligne), p. 152

Liens externesModifier