Ouvrir le menu principal

Pierre Perrier (acteur)

acteur français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les personnes ayant le même patronyme, voir Perrier.
Pierre Perrier
Description de cette image, également commentée ci-après
Pierre Perrier, en 2011.
Naissance (34 ans)
Drapeau : France Nogent-sur-Marne, France
Nationalité Drapeau : France Française
Profession Acteur, Cadreur, Régisseur, Assistant de production
Films notables

Douches Froides, Plein sud,

American Translation
Séries notables

Clem, Les Revenants

Le Tueur du Lac

Pierre Perrier, né le à Nogent-sur-Marne (Val-de-Marne), est un acteur français.

Sommaire

BiographieModifier

Après avoir fait de la figuration pour gagner son argent de poche, Pierre Perrier est remarqué par un agent qui l'envoie sur le casting de Fred et son orchestre de Michaëla Watteaux[1]. Il décroche le rôle, l'épisode de l'éphémère série (3 épisodes) est diffusé sur TF1 en 2003.

En 2005, il joue dans Douches froides d'Antony Cordier. En 2006, il tourne Le Héros de la famille de Thierry Klifa, Harkis d'Alain Tasma et Chacun sa nuit de Jean-Marc Barr et Pascal Arnold. En 2007, Pierre Perrier retrouve Lizzie Brocheré, sa partenaire de Chacun sa nuit, pour Le Pardon d'Olivier Dahan, court-métrage faisant partie de Love Stories, douze saynètes interactives publicitaires pour le site LOVE de Cartier. Au cours de l'été 2008, Pierre rencontre Sébastien Lifshitz pour jouer dans son cinquième long-métrage : Plein sud.

En 2011, il tient, dans un autre film de Jean-Marc Barr et Pascal Arnold : American Translation, le rôle d'un jeune psychopathe bisexuel. Ce rôle lui permet d'être pré-sélectionné (mais non nommé) pour le César du meilleur espoir masculin en 2012[1].

En 2012, il apparait dans la série Les Revenants : il y incarne Simon, mort quelques heures avant son mariage dans des circonstances étranges, et revenu dix ans plus tard.

En 2017, il incarne le flic ténébreux dans la série Le Tueur du lac.

FilmographieModifier

Longs-métragesModifier

Courts-métragesModifier

TélévisionModifier

RéférencesModifier

Voir aussiModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :