Ouvrir le menu principal

Pierre Baud, né le à Évian-les-Bains (Haute-Savoie)[1], est un aviateur français. Pilote de chasse puis pilote d'essai, il entre en 1972 chez Airbus et participe au développement de tous les avions de ligne du consortium européen.

BiographieModifier

Né le , Pierre Baud est diplômé de l’école Polytechnique[1] (promotion 1957) et de l'École supérieure de l'aéronautique (ENSA) en 1962. Ingénieur militaire de l'air, il est breveté pilote de chasse en 1960[2]. En 1962 iI entre à l'École du personnel navigant d'essais et de réception (EPNER)[1] pour être breveté ingénieur navigant d'essais, en 1963. Il reste près de dix ans au Centre d'Essais en vol (CEV). Il est ingénieur de marque du Dassault Mirage IV, du Mirage F2 et du SEPECAT Jaguar, avant d'être nommé chef de la section avion en 1966.

En 1964, il effectue un stage accéléré de pilote d'essai et il obtient son brevet en 1965. Il effectue des essais moteur sur Mirage IV, Mirage III E et Dassault Étendard IV[2]. En 1971, il est au Service technique de l'aéronautique (STAé), responsable de la certification française de tous les avions civils étrangers importés[1]. Ingénieur de marque sur les programmes ADAC français, il vole sur tous les modèles d'avions civils et militaires, et même les avions légers. Il pilote au total 250 types d'avions différents[2].

En 1972 il entre comme pilote d'essai chez Airbus Industrie. Il participe au développement et à la certification du premier Airbus A300[1]. Breveté pilote de ligne en 1975[2], il est directeur de la division des vols et chef pilote d'essai de 1978 à 1994. Il assure le premier vol des prototypes suivants : A310, A300-600, A320, A321, A340. De 1994 à 2002 il est directeur de Airbus Training and Flight Operations Support[1]. Après avoir accédé au poste de vice-président d'Airbus, il prend sa retraite en janvier 2003[3]. Il totalise 18 000 heures de vol sur plus de 300 types d'appareils[1].

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e f g et h « Monsieur Pierre BAUD », sur Académie de l’air et de l’espace (consulté le 20 avril 2018).
  2. a b c et d Jacques Nœtinger, « Pierre Baud, le battant », Air et Cosmos, no 1149,‎ (lire en ligne).
  3. « Pierre Baud, vice-président d'Airbus part à la retraite », sur La Dépêche.fr, (consulté le 20 avril 2018).

BibliographieModifier