Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Piccolo.
Des travailleurs qui n'ont pas envie de travailler et partent boire un piccolo.

Le piccolo est un terme vieilli qui appartient à la langue populaire comme le mot « pinard ».

ÉtymologieModifier

Selon le Dictionnaire d'argot de langue française, le picolo ou piccolo (« petit » en italien) a été importé par des taverniers italiens fin XIXe siècle et a pour sens « petit vin sucré », « vin léger », « petit vin suret », « vin » en général. De là « piccoler » ou « picoler[1] ».

Les ceps qui donnaient du vin de bonne qualité se cultivaient sur les pentes de la rive droite de l'Oise, notamment à Cergy et sur les coteaux calcaires de la vallée de Montmorency. Jusqu'à la fin du XIXe siècle, Argenteuil possédait le plus grand vignoble sur 1 000 hectares et produisait le piccolo ou picolo qui pourrait être à l’origine de l’expression « picoler ».

À Pontoise, on produisait le ginglet. À la suite de la maladie du phylloxéra et la Grande Guerre, il ne reste plus que quelques ares de vignes dont la récolte est vendue lors de la foire Saint-Martin de Pontoise.

Notes et référencesModifier