Ouvrir le menu principal

Piège en haute mer

film sorti en 1992
Piège en haute mer
Description de cette image, également commentée ci-après
Le cuirassé Missouri à bord duquel l'action du film se déroule.
Titre québécois Cuirassé en péril
Titre original Under Siege
Réalisation Andrew Davis
Scénario J. F. Lawton (en)
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre film d'action, thriller
Durée 103 min
Sortie 1992

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Piège en haute mer ou Cuirassé en péril au Québec (Under Siege) est un film d'action américain réalisé par Andrew Davis en 1992.

Au fil des années, ce film est devenu un classique du genre du cinéma d'action. Il est aussi celui qui a vraiment commencé à rendre populaires les acteurs Steven Seagal et Tommy Lee Jones.

SynopsisModifier

Trente terroristes, avec à leur tête l'ancien agent de la CIA William « Bill » Strannix, envahissent le cuirassé américain USS Missouri alors que celui-ci fait son dernier voyage de Pearl Harbor vers la Californie où il doit être mis à la retraite. Neutralisant les soldats à bord du navire, les terroristes enferment l'équipage dans la cale avant du bateau, aidés secrètement par le Commandant en second du navire, le commandant Peter Krill. Les terroristes mettent ensuite en place un système pour s’emparer des missiles Tomahawk présents à bord pour les revendre, les chargeant dans un sous-marin auparavant volé à la Corée du Nord.

La CIA ayant déjà tenté d'assassiner Strannix lors d'un évènement se déroulant avant l'histoire du film, lui et ses hommes prennent en charge le système d'armes du navire, abattant un avion à réaction qui était venu enquêter ainsi qu'un hélicoptère de l'équipe d'intervention des Navy SEAL. Ils planifient ensuite de couvrir leur fuite en utilisant quelques missiles du bâtiment pour détruire le système de poursuite-radar de Pearl Harbor.

Mais, parmi l’équipage du Missouri, deux personnes ont réussi à se cacher : l'actrice Jordan Tate, une ancienne playmate (Miss Juillet 1989) engagée pour faire un striptease à bord du navire à l'occasion de la fête d’anniversaire du commandant du vaisseau, et Casey Ryback, le cuisinier de bord et ancien Navy SEAL, rétrogradé pour avoir frappé un supérieur. Ryback, grâce à ses compétences en armement, tactique, explosifs et surtout en close combat, parvient à se procurer des armes et entreprend de reprendre seul le contrôle du navire, éliminant un à un les hommes de Strannix malgré la gêne occasionnée par sa jeune acolyte Jordan Tate qui, du fait de son inexpérience, le ralentit mais refuse de rester toute seule.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

AccueilModifier

Box-officeModifier

Dès son premier week-end d'exploitation, le film engrange 15 760 003 $ de recettes. Il rapporte au total 156 563 139 $ au cours de son exploitation mondiale[réf. nécessaire]. À l'époque, ce fut le plus gros succès pour un film sorti en salle avant d'avoir été vu et noté par les critiques.[réf. nécessaire]

Accueil critiqueModifier

Le film fut plutôt bien accueilli par la critique pour un film d'action, notamment grâce à la présence de l'acteur Tommy Lee Jones qui excelle dans les rôles de méchants à la fois charismatiques et délirants. Le paradoxe est que, malgré son importante recette, le film semble avoir plus séduit les critiques que le public des films d'action[réf. nécessaire]. Le film a tout de même réussi, à la longue, à acquérir le statut de film culte auprès d'un certain public.[réf. nécessaire]

Sur le site agrégateur de critiques professionnelles Rotten Tomatoes, le film obtient un score de 76 % d'opinions favorables. Sur IMDb, il obtient une note de 6,5/10. Sur le site Allociné.fr, il obtient la note de 2 étoiles sur 5 auprès du public.[réf. nécessaire]

DistinctionsModifier

RécompensesModifier

NominationsModifier

Autour du filmModifier

  • Piège en haute mer imposera définitivement Steven Seagal comme l'un des acteurs de premier plan pour les films d’action et d'arts martiaux. Mieux encore, dans la même veine que la série des films mettant en scène le personnage de James Bond, Steven Seagal crée un personnage à part entière : un ancien militaire ayant appartenu aux forces spéciales des Navy SEALs, devenu cuisinier et qui se met aux services de l'intérêt général (ici, la survie d'un équipage pris en otage) en mettant à profit ses compétences spécialisées (close combat, maniement des armes et des explosifs, réflexes opérationnels) acquises auprès des SEALs.
  • Durant les premières minutes du film, il est indiqué que le cuirassé USS Missouri (BB-63) fut construit pour venger l'attaque de Pearl Harbor et qu'y furent signés les actes de capitulation du Japon. Cependant, il s'agit d'une erreur puisque les 6 cuirassés de la classe Iowa, dont faisait partie le Missouri, furent commandés en 1940, le Missouri étant mis en chantier le , soit bien avant le , jour de l'attaque japonaise. Ce cuirassé joua aussi un rôle dans la guerre du Golfe (1990-1991) avec son artillerie et ses missiles de croisière BGM-109 Tomahawk. Il a été retiré du service en 1992 et transformé en navire musée dans le port de Pearl Harbor.
  • La fin du film est l'occasion de montrer la formidable artillerie du Missouri en action, notamment ses canons de calibre 406.
  • L'acteur Harrison Ford assista à un montage approximatif du film, et approuva Andrew Davis pour qu'il réalise en 1993 le film Le Fugitif[2].

SuiteModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) Piège en haute mer sur l’Internet Movie Database
  2. (en) « Andrew Davis Interview », sur The Hollywood Interview, .

Liens externesModifier