Philippe Gimbert

joueur français de rugby à XV
Philippe Gimbert

Pas d'image ? Cliquez ici

Fiche d'identité
Naissance (54 ans)
à Firminy (France)
Taille 1,85 m (6 1)
Surnom Rapetou
Poste pilier droit
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a


1993-1995
1995-1996
1996-1999
1999-2001
Biarritz olympique
CA Bègles Bordeaux
Stade bordelais
US Dax
Stade français
CA Bègles Bordeaux
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
1991-1992Drapeau : France France4 (0)
Carrière d'entraîneur
PériodeÉquipe 
2002-2003
2016-2020
CA Bègles Bordeaux
RC bassin d'Arcachon

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.

Philippe Gimbert, né le à Firminy (Loire) est un joueur français de rugby à XV, évoluant au poste de pilier droit. Il se reconvertit ensuite en tant qu'entraîneur.

BiographieModifier

Il commence sa carrière à Bègles, où il forme avec Vincent Moscato et Serge Simon, la fameuse première ligne des « Rapetous », ossature principale de la fameuse tortue béglaise qui domine le rugby hexagonal en 1991. Cela vaut à cette première ligne d'être entièrement sélectionnée en équipe de France pour partir en tournée. Après un passage à l'US Dax (en 1995[1]) et au Stade bordelais, il rejoint son ancien demi de mêlée Bernard Laporte au Stade français Paris en 1997, toujours avec ses compagnons Simon et Moscato, pour obtenir un deuxième titre de champion de France en .

Durant la saison 2002-2003, il est entraîneur des avants du CA Bègles Bordeaux.

Après quelques expériences d'éducateur et au pôle espoirs de Talence, il devient en 2016 entraîneur, responsable des avants du RC bassin d'Arcachon en Fédérale 2[2]. Il quitte le club à l'intersaison 2020, pour raisons personnelles étant donné la distance géographique trop importante entre son domicile et la région d'Arcachon[3].

PalmarèsModifier

Vie privéeModifier

Son fils Jules fait également carrière en tant que joueur de rugby à XV. En tant que demi de mêlée, il fait ses premiers pas professionnels sous le maillot de l'Union Bordeaux Bègles avant de gagner le statut d'international des moins de 20 ans[2].

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Rugby (top 20): Dax et le Racing au pied du mur », L'Humanité, (consulté le 13 juin 2015).
  2. a et b Grégory Letort, « Qu'es-tu devenu... Philippe Gimbert, le Rapetou oublié ? », sur rugbyrama.fr, (consulté le 16 février 2017)
  3. Julien Damestoy, « Fédérale 1. Philippe Gimbert s’en va, le RC Bassin d’Arcachon a trouvé son remplaçant », sur actu.fr, (consulté le 19 mai 2020).

Liens externesModifier