Ouvrir le menu principal

Petites Sœurs de Jésus

Les Petites Sœurs de Jésus forment une congrégation religieuse de contemplatives au milieu du monde, s'inspirant de la spiritualité de Charles de Foucauld, fondée en 1939 en Algérie française par Magdeleine Hutin, en religion Magdeleine de Jésus ( à Paris - à Rome).

HistoriqueModifier

Magdeleine Hutin et une amie, Anne Cadoret, partent pour l'Algérie, sur les pas du Père de Foucauld, dans la petite ville de Boghari, et vivent en plein quartier arabe.

Magdeleine rencontre en 1938 le Père René Voillaume qui avait fondé en 1933 les Petits Frères de Jésus et qui fondera encore en 1963 les Petites Sœurs de l'Évangile.

Après un temps de formation au noviciat des Sœurs Blanches d'Alger, Magdeleine et son amie Anne prononcent leur engagement religieux le en Algérie. Dès le mois d'octobre, elles installent une première fraternité à Touggourt.

Au 31 décembre 2005 l'institut comptait 1.238 religieuses dans 289 maisons[1].

Aujourd'huiModifier

Les Petites Sœurs de Jésus, au nombre de 1 193 petites soeurs (statistiques de mai 2013 sur le site de la congrégation), présentes dans 60 pays dans les 5 continents, réparties en petites fraternités de trois ou quatre sœurs, veulent vivre, en milieu d'islam pour le quart d'entre elles, enracinées en Dieu et totalement immergées dans le monde tel qu'il est, et partager concrètement la condition sociale de ceux qui n'ont pas beaucoup de place dans la société, sans rechercher l'efficacité, mais la fécondité d'une amitié vraie, durable et profonde.


Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier