Ouvrir le menu principal

Peter Frampton

musicien britannique
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Frampton (homonymie).
Peter Frampton
Description de cette image, également commentée ci-après
Peter Frampton en 2006
Informations générales
Nom de naissance Peter Kenneth Frampton
Naissance (69 ans)
Drapeau : Angleterre Beckenham (Angleterre)
Activité principale Chanteur et Guitariste
Activités annexes Acteur
Genre musical Rock et Blues
Instruments Guitare, Talk Box, Dulcimer, Claviers, Orgue, Piano, Chant
Années actives 1966 - 2019
Influences Shadows, Hank Marvin, Buddy Holly, Eddie Cochran, Jimi Hendrix, Beatles
Site officiel http://www.frampton.com/

Peter Kenneth Frampton, né le à Beckenham près de Londres (Royaume-Uni), est un musicien britannique. Il est auteur-compositeur-interprète il joue aussi bien la guitare et la basse que les claviers, surtout sur ses albums solo. Il fut membre des groupes The Herd et Humble Pie, avant d'entreprendre une carrière solo avec succès. Ses plus grands succès sont Show Me the Way, Baby, I Love Your Way, Lines on My Face et bien sûr Do You Feel Like We Do sur lequel il utilise la talkbox, pour laquelle il est directement associé comme Joe Walsh et sa chanson Rocky Mountain Way.

BiographieModifier

Peter naît à Beckenham en Angleterre, il étudie à la Bromley Technical High School, son père y est à la tête du département des arts et y enseigne aussi. Son intérêt à la musique rock lui vient dès l'âge de sept ans, alors qu'il découvre à cette même époque le ukulélé de sa grand-mère dans le grenier. Il apprendra vite de lui-même à en jouer, puis il fera de même plus tard avec la guitare et le piano. Et à huit ans, il prend des cours de musique classique.

Ses premières influences sont les Shadows, particulièrement leur guitariste Hank Marvin, ainsi que les rockers Buddy Holly et Eddie Cochran, les Ventures, Jimi Hendrix et les Beatles. Son père lui fait connaître la musique de Django Reinhardt.

Dès l'âge de 12 ans, Peter joue avec le groupe The Little Ravens. Lui et David Bowie, de trois ans son aîné, sont élèves de l'école Bromley Technical School. The Little Ravens joueront à la même soirée que le groupe George & The Dragons de Bowie. Les deux musiciens se retrouvent d'ailleurs sur la période du repas en jouant des chansons de Buddy Holly ensemble. Puis, à 14 ans, Peter joue avec The Truebeats ainsi que The Preachers, dont le gérant et producteur est Bill Wyman des Rolling Stones.

Il devient un chanteur réputé et se joint au groupe The Herd, en 1966, pour lequel il est le guitariste solo et le chanteur attitré, enregistrant plusieurs chansons à succès et sera même nommé le visage de 1968 par le magazine adolescents Rave.

Au début de 1969, alors qu'il a 19 ans et qu'il participe à une session pour Johnny Hallyday, Peter fait la connaissance de Steve Marriott qui le présente à ses acolytes des Small Faces, dans le but de le prendre comme guitariste dans le groupe, mais devant leur refus catégorique, il décide de quitter la formation et part fonder Humble Pie avec Frampton, Greg Ridley à la basse et Jerry Shirley à la batterie. Marriott en avait un peu marre des succès pop à la Sha La La La Lee et Itchycoo Park de toute façon, il visait un rock-blues plus rauque et c'est exactement ce qu'il fera avec son nouveau groupe. Et c'était un peu la même chose pour Frampton, lui aussi en avait marre de l'image d'idole adolescente véhiculée par son ancien groupe The Herd et leurs petites chansonnettes pop, il souhaitait autre chose et ça convenait parfaitement pour Humble Pie.

Alors qu'il est membre de Humble Pie, Peter joue avec d'autres artistes comme guitariste invité, dont Harry Nilsson pour l'album de 1972 Son of Schmilsson, John Entwistle le bassiste des Who pour Whistle Rhymes la même année, Jerry Lee Lewis sur The Session...Recorded in London with Great Artists en 1973, Essence to essence de Donovan en 1974, Get off of my cloud en 1974 de Alexis Korner avec Steve Marriott. Durant cette période, il découvre le talkbox popularisé par Joe Walsh et qui deviendra sa marque de commerce.

Après quatre albums studios et un live, Peter quitte Humble Pie et sera remplacé par Dave "Clem" Clempson et entame une carrière solo en publiant son premier album sous son propre nom, Wind of Change en 1972. Sur lequel on retrouve des invités de renom dont Ringo Starr et Billy Preston, rencontrés alors qu'ils jouaient tous sur l'album de George Harrison, All Things Must Pass en 1970. En 1973, Peter retrouve le rocker français Johnny Hallyday pour son album Insolitudes sur lequel il joue à nouveau la guitare. Toujours en 1973, il sort Frampton's Camel avec Mick Gallagher aux claviers, Rick Wills à la basse et John Siomos à la batterie. En 1974, il produit Somethin's Happening, sans claviériste puisque Gallagher a quitté, c'est Peter qui en joue sur ce disque en plus de la guitare. La même année, il est de la distribution du film Son of Dracula avec Harry Nilsson, Ringo Starr, John Bonham, Klaus Voormann, Keith Moon et Leon Russell. Il joue aussi sur deux chansons de la Bande Originale du film sortie aussi en 1974. Puis il fait d'immenses tournées entouré de son acolyte du temps de The Herd, Andy Bown aux claviers et des autres membres de Frapton's Camel, soit Rick Wills et John Siomos. En 1975, il sort l'album Frampton en trio, avec Andy Bown à la basse à la suite du départ de Rick Wills, John Siomos est le seul rescapé de son groupe à être encore présent à la batterie. Néanmoins, l'album se rend à la 32e position des charts américains et est certifié or par la RIAA.

S'il connaît un certain succès commercial avec ses premiers albums, les choses vont changer avec la parution de Frampton Comes Alive en 1976, sur lequel on retrouve les succès Baby I Love Your Way, Show Me The Way et le classique Do You Feel Like We Do. Les deux dernières chansons introduisent le fameux talkbox qui le rendront célèbre, l'album enregistré lors du concert de 1975 au Winterland Ballroom de San Francisco en Californie. Avec de nouveaux musiciens, Bob Mayo aux claviers et guitares et Stanley Sheldon à la basse, John Siomos le batteur est le seul rescapé de son ancien groupe. Cet album sera pour Frampton une consécration, avec des ventes de six millions de copies, et est certifié disque platine six fois. Vers la fin de 1976, Peter et son manager Dee Anthony sont invités à la Maison-Blanche par Steven Ford, le fils du président Gerald Ford.

Son prochain album, I'm In You renferme le single à succès éponyme mais fera plutôt pâle figure comparativement à Frampton Comes Alive. Puis en 1978, il joue aux côtés des Bee Gees dans le film Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band, qui est très mal reçu par les fans des Beatles surtout. Suite à ce film, il joue la guitare sur la bande sonore du film Grease mais n’apparaît pas dans le film et sa performance ne sera pas créditée sur l'album. En 1978 toujours, Peter subit des blessures graves à la suite d'un accident de voiture dans les Bahamas et quoiqu'il s'en remettra, ce sera pour lui la fin d'une époque et il ne sera plus jamais tout à fait le même à partir de ce jour. Après une longue convalescence, il retourne en studio à la fin de l'année pour y enregistrer son prochain disque, Where I Should Be et parmi les musiciens qui l'accompagnent, on retrouve Bob Mayo aux claviers, guitares et voix, Stanley Sheldon à la basse, John Siomos et Chad Cromwell se partagent la batterie.

En 1980, après la parution de son album Rise up produit pour promouvoir une tournée qui a débuté au Brésil, Peter subit un autre revers lorsque toutes ses guitares disparaissent dans un accident d'avion qui tue trois personnes. Parmi ses instruments se trouvait sa très chère Les Paul Custom noire, celle que l'on voit sur la pochette de Frampton Comes Alive et dont il se servait lors de l'enregistrement de l'album Performance Rockin' The Fillmore de Humble Pie. En 2011, on retrouva la guitare toutefois et elle lui fut retournée. En 1985, Peter remet de nouveau les couverts en participant à l'album Rock n' roll attitude de Johnny Hallyday. Puis en 1987, il joue avec David Bowie sur l'album Never Let Me Down sur lequel on retrouve aussi les guitaristes Carlos Alomar et Sid McGinnis, puis il est de la tournée subséquente Glass Spider Tour. Le 24 avril 2011, alors qu'il est l'invité de l'animateur Guy A. Lepage dans le cadre de l'émission québécoise du dimanche soir Tout le monde en parle à la télé de Radio-Canada, Peter se voit offrir une guitare électrique pour son 61e anniversaire, l'émission ayant été enregistrée le 21 avril. Plus récemment en 2016, il a publié l'album Acoustic classics dans lequel il reprend certaines de ses chansons les plus connues en version acoustique, comme Wind of Change, (All I want to be) is by your side, Show me the way où il joue aussi du talk box et bien sûr, Do you feel like I do. Il est seul, à l'exception de la pièce All Down To Me sur laquelle il est accompagné de Gordon Kennedy à la guitare acoustique rythmique, Peter joue la guitare et la basse acoustique ainsi que le piano sur la pièce I’m In You. En 2017, Peter donne un concert filmé pour la télévision, Peter Frampton Raw - An acoustic show en compagnie de son fils Julian et de Gordon Kennedy, que l'on a déjà aperçu aux côtés de Garth Brooks sur l'album de son alter-égo pop In the life of Chris Gaines.

Puis en 2019, il produit l'album All Blues sur lequel il reprend des standards du blues tels que I Just Want To Make Love To You et You Can't Judge A Book By The Cover de Willie Dixon, Georgia On My Mind de Hoagy Carmichael, la pièce-titre de Miles Davis ainsi que Me And My Guitar de Chuck Blackwell, Freddie King et Leon Russell, The Thrill Is Gone de Rick Darnell et Roy Hawkins, I'm A King Bee de Slim Harpo, etc. Il est accompagné de divers musiciens comme Larry Carlton et Steve Morse à la guitare, Kim Wilson à l'harmonica, David LaBruyere et Glenn Worf à la basse, Adam Lester au piano et à l'orgue et Dan Wojciechowski à la batterie électronique.

Vie personnelleModifier

Peter a été marié trois fois et a trois enfants.

Son premier mariage était avec Mary Lovett, de 1972 à 1976.

Il a été poursuivi par Penelope J. "Penny" McCall en 1978. Elle a demandé la moitié des gains de Frampton au cours de leurs cinq années ensemble. Selon ses dires, elle a quitté son poste de promotrice de rock pour se consacrer à plein temps à son union avec Peter, au moment où il accédait au statut de superstar. Un juge de New York a estimé que Frampton et McCall n’avaient jamais eu l’intention de se marier et de ne "jamais se présenter publiquement comme un mari et femme" et a rejeté la plainte de Penelope au motif qu’en agissant autrement, on punirait l’adultère. L'affaire a créé un précédent à New York.

De 1983 à 1993, Frampton était marié à Barbara Gold, avec qui il a eu deux enfants, Jade et Julian. Ce dernier a coécrit et chanté sur la chanson de son père Peter, "Road to the Sun" de l'album Thank You Mr. Churchill.

Son troisième mariage eut lieu le 13 janvier 1996 avec Tina Elfers, avec qui il eut une fille l'actrice Mia Frampton, et une belle-fille nommée Tiffany Wiest. Peter a demandé le divorce à Los Angeles, le 22 juin 2011, en invoquant des différences irréconciliables.

AutreModifier

En juin 1978, Peter fut impliqué dans un accident de voiture presque fatal aux Bahamas et subit des fractures, une commotion cérébrale et des lésions musculaires. Faire face à la douleur de l'accident a entraîné une brève période d'abus de drogues.

Il a vécu à Londres et dans divers endroits aux États-Unis, notamment dans le comté de Westchester, à New York; Los Angeles, Californie; et Nashville, Tennessee. Il a déménagé à Indian Hill, Ohio, dans la banlieue de Cincinnati, en juin 2000. Il s'agit du lieu de naissance de son ex-épouse Elfers et de la ville dans laquelle ils se sont mariés en 1996. Ils ont choisi d'y vivre pour se rapprocher de la famille d'Elfers. Il vit actuellement à Nashville.

Frampton cite les attentats du 11 septembre comme la raison pour laquelle il est devenu citoyen américain et a demandé le droit de vote. Il est végétarien.

Le 25 juin 2019, le New York Times Magazine a classé Peter Frampton parmi des centaines d'artistes dont le matériel aurait été détruit lors de l'incendie des Studios "Universal" de 2008.

Tournée d'adieuModifier

En 2019 toujours, il a révélé être atteint de myosite à inclusions, une maladie dégénérative contre laquelle il n'existe aucun traitement, il a donc entrepris une tournée d'adieu qui l'a amené à Montréal à la Salle Wilfrid-Pelletier de La Place des Arts lors du Festival International de Jazz de Montréal le 5 juillet dernier. «Tôt ou tard, la maladie va s'attaquer aux muscles fléchisseurs des doigts, ce qui n'est pas une bonne chose pour un guitariste.» a-t'il dit en entrevue.

DiscographieModifier

Cette discographie complète ainsi que la filmographie de Peter Frampton ont été compilées après d'intenses et fructueuses recherches à l'aide des sites officiels de l'artiste et des groupes avec lesquels il a joué. Ainsi que des sites de discographie et de filmographie dont les adresses apparaissent en bas de page dans les sections Références et Liens externes.

The HerdModifier

Albums studio 
  • Paradise Lost (1968) - Réédité en 1989 en CD
  • Lookin' thru you (1968)
Compilations 
  • From the underworld (1972)
  • All about The Herd (1977)
  • The Herd Featuring Peter Frampton (1994)
  • From the Underworld: The Singles and More (1995)
  • I Can Fly: The Very Best of The Herd (1998)
  • Anthology (1998)
  • The Fontana Years (1999)
  • Paradise and Underworld (2000)
  • Underworld (2000)
  • The Complete Herd: Singles As and Bs (2005)
  • Best of the Herd (2006)

Humble PieModifier

Albums studio 
  • As Safe as Yesterday is (1969)
  • Town and Country (1969)
  • Humble Pie (1970)
  • Rock on (1971)
Albums live 
  • Performance Rockin' the Fillmore (1971) - Album double
  • Performance Rockin' the Fillmore: The Complete Recordings (2013) - Coffret 4 CD
Compilations 
  • Lost And Found (1972) - Album Double réunissant les deux premiers disque du groupe publiés précédemment sur Immediate Records.
  • The Best Of The Humble Pie (1980)
  • As Safe As Yesterday Is (1993) - Dans la collection Les génies du rock. Rare.
  • Hot 'N' Nasty: The Anthology (1994) - Album Double
  • The Best Of Humble Pie (2000)
  • The Definitive Collection (2006)

SoloModifier

Albums Studios 
EP 
  • Peter Frampton Acoustics - CD Promotionnel - Distribué au Japon. (2000)
Albums live 
Compilations 
  • Shine on - A Collection (1992) - Avec Steve Marriott sur The Bigger They Come et I Won't Let You Down.
  • Peter Frampton : Original Recording Reissued (1994)
  • Greatest hits (1996)
  • Peter Frampton Shows the Way (1998)
  • The Very Best of Peter Frampton (1998)
  • Anthology: History of Peter Frampton (2003) - Contient 1 pièce de The Herd, 5 de Humble Pie et 10 de Peter Frampton.
  • 20th Century Masters: The Millennium Collection : The Best of Peter Frampton (2003)
  • Gold (2005)
  • Icon (2011)
  • Show Me The Way: The Collection (2013)
DVD 
  • Frampton Comes Alive II (1995)
  • Live in Detroit (2000)
  • Off the Hook (Live in Chicago) (2006)
  • FCA! 35 Tour: An Evening With Peter Frampton (2012)

CollaborationsModifier

FilmographieModifier

ActeurModifier

  • Télé :
  • 1978 : Les Têtes brûlées saison 2, épisode 13 - Secours en mer : Peter Buckley
  • 1990 : The Adventures of Dynamo Duck - Peter a écrit la musique avec David Barnett mais n'apparaît pas dans l'émission.
  • 1996 : The Simpsons : Épisode Homerpalooza - Prête sa voix à son propre personnage animé
  • 2001 : The family guy : Épisode Death Lives - Chante Baby I love your way. : Lui-même
  • 2001 : Drew Carey Show : Épisode Drew Carey's Back-to-School Rock 'n' Roll Comedy Hour: Part 2 : Lui-même
  • 2006 : The Colbert Report : Lui-même
  • 2010 : The Oprah Winfrey Show : Le 4 novembre 2010, il est invité en tant qu'un des musiciens préférés de l'animatrice. : Lui-même
  • 2011 : Tout le monde en parle : Peter est invité à l'émission talk-show de Guy A. Lepage. : Lui-même
  • 2014 : The Night That Changed America: A Grammy Salute to the Beatles : Lui-même
  • 2017 : Peter Frampton Raw: An Acoustic Show - Avec son fils Julian Frampton et Gordon Kennedy. : Lui-même
  • 2019 : Madam secretary Saison 5, épisode 11 : Lui-même

RéférencesModifier

Liens externesModifier