Penny Jamieson

évêque anglicane de Dunedin (Nouvelle-Zélande)

Penelope Ann Bansall Jamieson, née Allen le à Chalfont St Giles, Royaume-Uni est une évêque anglicane. Elle est la septième évêque de Dunedin pour le diocèse anglican de la province d'Aotearoa, Nouvelle-Zélande et Polynésie de 1989 jusqu'à sa retraite en 2004.

Penny Jamieson
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Évêchesse
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Religion
Distinction

BiographieModifier

Jamieson est allée à la grammar school de Wycombe High School et a étudié la linguistique à l'Université d'Édimbourg, avant de déménager en Nouvelle-Zélande, le pays d'origine de son mari. Elle a travaillé à la Wellington Inner City Mission tout en complétant sa thèse de doctorat à l'Université Victoria de Wellington.

Elle est ordonnée diacre en 1982 et prêtre en 1983[1] et tient le rôle de vicaire adjointe de l'église Saint James dans la ville de Lower Hutt de 1982 à 1985[1]. En 1985, elle devient ensuite vicaire de Karori West et Mākara dans le diocèse de Wellington[2].

En 1990, elle est élue à la tête du diocèse de Dunedin. Elle est consacrée évêque le 29 juin 1990[3]. Jamieson est la deuxième femme au monde à occuper le poste d'évêque dans la Communion anglicane, après Barbara Harris[4], et la première à être élue évêque diocésaine[5],[6]. Elle est défiée par les structures de pouvoir d'une institution à prédominance masculine et a parlé publiquement des difficultés d'être la première femme évêque diocésaine du monde[7]. Par exemple, l'évêque anglican d'Aotearoa, Whakahuihui Vercoe (en), et l'évêque catholique de Dunedin Leonard Boyle (en) ne participèrent pas à sa cérémonie de consécration épiscopale[2]. Le 15 mars 2004, elle annonce sa retraite après 14 ans passés à la tête de l'évêché de Dunedin[8]. Jamieson exprime alors son regret qu'aucune autre femme n'ait été élue évêque en Nouvelle-Zélande[5].

Vie personnelleModifier

Elle est mariée à Ian Jamieson[9].

À l'occasion de l'anniversaire de la reine d'Angleterre en 2004, Jamieson est nommée compagnonne distinguée de l'Ordre du mérite néo-zélandais[10]. En 2009, à la suite de la réinstauration des honneurs par le gouvernement néo-zélandais, elle refuse sa redésignation en tant que Dame Compagnonne de l'Ordre du mérite néo-zélandais[11].

PublicationsModifier

  • (en) Jamieson P.A.B, Living at the Edge: sacrament and solidarity in leadership, Mowbray, P.A.B London, (ISBN 0-264-67439-1)

RéférencesModifier

  1. a et b (en-US) Facebook et Twitter, « New Zealand Vicar Becomes First Woman to Head Anglican Diocese », sur Los Angeles Times, (consulté le )
  2. a et b (en) « Trailblazers: Penny Jamieson », sur NZ Herald (consulté le )
  3. ACANZP Lectionary, 2019 (p. 145)
  4. « Anglican Taonga : New Zealand's Anglican News Leader », sur www.anglicantaonga.org.nz (consulté le )
  5. a et b « World's first female diocesan Anglican bishop appointed », New Zealand History, History Group of the New Zealand Ministry for Culture and Heritage (consulté le )
  6. (en-US) Peter Steinfels, « Religion Notes (Published 1990) », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le )
  7. « Penny Jamieson | NZHistory, New Zealand history online », sur nzhistory.govt.nz (consulté le )
  8. Monday et 15 March 2004, « Dunedin Bishop announces retirement | Scoop News », sur www.scoop.co.nz (consulté le )
  9. Anglican Communion Directory, March 2000
  10. « Queen's Birthday honours list 2004 », Department of the Prime Minister and Cabinet, (consulté le )
  11. « All but two from Otago opt for titles », Otago Daily Times,‎ (lire en ligne, consulté le )

BibliographieModifier

Liens externesModifier