Ouvrir le menu principal

Pearl Queen
Race Trotteur français
Père Carpe Diem
Mère Féline Queen
Père de mère Qlorest du Vivier
Sexe femelle
Naissance 2003
Pays de naissance Drapeau de la France France
Pays d'entraînement Drapeau de la France France
Éleveur A. & C. Guilloux
Propriétaire Thierry Duvaldestin
Entraîneur Thierry Duvaldestin
Driver Thierry Duvaldestin
Record 1'11"4
Nombre de courses 40
Nombre de victoires 23
Gains en courses 1 366 130 
Principales victoires Critérium des Jeunes
Critérium des 3 ans
Championnat européen des 3 ans
Prix de l'Étoile
Prix Albert Viel
Prix de Sélection

Pearl Queen est une jument trotteur français, née le 21 février 2003, élevée par Alexandre et Christophe Guilloux et entraînée par Thierry Duvaldestin, qui participait aux courses de trot.

Carrière de courseModifier

Née le 21 février 2003[1], cette fille de Carpe Diem et Féline Queen, pouliche alezane de petit gabarit (1,56 m), se qualifie le 26 juillet 2005 à Caen avec une réduction kilométrique de 1'19"9[2]. Elle marque le monde du trot l'année suivante en restant invaincue en quatorze courses, tout en signant le rare doublé Critérium des Jeunes - Critérium des 3 ans. Elle en profite aussi pour remporter quatre courses de Groupe I. Elle est finalement battue au mois de janvier 2007 par son grand rival mâle, Prince d'Espace, dans le Prix de Tonnac-Villeneuve. Vingt jours plus tard, elle est à nouveau battue par Popinée de Timbia, sa compagne d'écurie, dans le Prix Charles Tiercelin. Elle se reprend cependant dans le Prix Éphrem Houel en inscrivant son nom au palmarès, puis poursuit sa route victorieuse dans le Prix de Sélection, le Prix Paul Leguerney et le Prix Gaston de Wazières. Archi-favorite du Critérium des 4 ans, elle ne peut réaliser l'exploit d'un triplé des critériums et doit se contenter d'une 5e place.

Après quelques mois d'interruption, elle se place 5e du Prix Marcel Laurent en novembre 2007, avant de décevoir dans le Prix Ariste-Hémard et le Critérium Continental. Malgré deux sursauts en 2008 (3e du Prix de Croix et du Prix Ovide Moulinet), elle ne retrouve pas sa splendeur passée. Malgré plusieurs opérations, elle souffre toujours de problèmes au niveau de l'épiglotte et ses performances s'en ressentent. Elle fait ses adieux à la compétition le 27 avril 2008 dans le Critérium de vitesse de Basse-Normandie, dont elle prend la 6e place.

Carrière au harasModifier

Elle devient poulinière en 2008, et produit son premier poulain, Always King (par Love You), en 2010[3].

PalmarèsModifier

OriginesModifier

Origines de Pearl Queen, femelle, alezane[2].
Père
Carpe Diem
Workhaolic Speedy Crown (sv) Speedy Scot
Missile Toe
Ah So Speedy Count
Lalita Hanover
Krille Calino Quito
Qualine H
Coralie Euripide
Kalouga
Mère
Féline Queen
Qlorest du Vivier Florestan Stars Pride
Roquépine
Ua Uka Kerjacques
Flicka
Rosa Queen Ispahan Ura
Tessa II
Victoria Queen Écusson
Ronce VD

Notes et référencesModifier

  1. « Fiche de la base SIRE de Pearl Queen », sur le site des Haras nationaux (consulté le 8 juillet 2014)
  2. a et b « Trot-pedigree.fr - Pearl Queen » (consulté le 8 juillet 2014)
  3. « Trot-pedigree.fr : Production de Pearl Queen » (consulté le 8 juillet 2014)