Ouvrir le menu principal

Ua Uka est une jument poulinière du XXe siècle, généralement surnommée « la poulinière du siècle ».

CarrièreModifier

Fille de Kerjacques et Flicka, elle a donné naissance à de grands cracks réputés au niveau international, dont notamment Fakir du Vivier et Hadol du Vivier. Elle est également l'ascendante de chevaux célèbres dont Jag de Bellouet. Dans les années 1970-1980, elle a été directement impliquée dans la retentissante affaire du notaire de Pantin, Jean-Pierre Delarue, également connue sous le nom d'affaire Villarceaux et dans un imbroglio juridico-financier où était impliqué l'entraîneur Jean-Yves Lecuyer[1]. Ua Uka a été la propriété de l'épouse du notaire en question qui entretenait une importante écurie de course et fit courir jusqu'à cinquante trotteurs de haut niveau. Sa production[2] :


Notes et référencesModifier

  1. "La jument de feu monsieur le notaire", Jean-Pierre Thiollet, in Le Quotidien de Paris,22 février 1984
  2. « Production Ua Uka », sur www.blodbanken.nu (consulté le 8 octobre 2017)

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

BibliographieModifier

"La jument de feu monsieur le notaire", Jean-Pierre Thiollet, in Le Quotidien de Paris, 22 février 1984