Ouvrir le menu principal
Paweł Pawlikowski
Description de cette image, également commentée ci-après
Paweł Pawlikowski en 2015.
Naissance (61 ans)
Varsovie, Pologne
Nationalité Drapeau de la Pologne Polonaise
Profession Réalisateur
Films notables My Summer of Love
Ida
Cold War

Paweł Pawlikowski, né le à Varsovie (Pologne), est un réalisateur et scénariste polonais.

Sommaire

BiographieModifier

Paweł Pawlikowski est né en 1957 à Varsovie d'un père médecin et d'une mère professeur d'anglais à l'Université de Varsovie. Il quitte la Pologne avec sa mère à l'âge de 14 ans pour l'Allemagne et l'Italie avant de s'établir en Angleterre[1]. Il a longtemps vécu à Oxford et à Paris avant de s'installer de nouveau à Varsovie. Alors qu'il commence une thèse sur le poète autrichien Georg Trakl, il s'intéresse au cinéma. Il entre au service documentaire de la BBC pour lequel il réalise des documentaires sur les pays de l'Est[2].

En 1998, il réalise son premier long métrage de fiction The Stringer.

En 2003, The Guardian le classe 33e dans la liste des 40 meilleurs réalisateurs contemporains[3].

Ida, sorti en 2013, est son premier film réalisé depuis son retour en Pologne. Le film en 2015 remporte l'oscar du meilleur film en langue étrangère lors de la 87e cérémonie des Oscars.

Le film Cold War (Zimna wojna) est en sélection officielle au Festival de Cannes 2018[4] et remporte le Prix de la mise en scène[5], il lui vaut également une nomination au Oscars en tant que meilleur réalisateur, une première pour un film en langue polonaise.

En 2019, il est membre du jury au Festival de Cannes sous la présidence d'Alejandro González Iñarritu[6].

FilmographieModifier

RéalisateurModifier

ActeurModifier

RécompensesModifier

Notes et référencesModifier

  1. [1] Pawel Pawlikowski : cinéaste polonais, enfin, Télérama, 15 février 2014
  2. [2] Ida, c’est la Pologne de mes rêves, Libération, 11 février 2014
  3. (fr) « Film Features: The world's 40 best directors… 33. Paweł Pawlikowski », sur Guardian.co.uk (consulté le 22 janvier 2014)
  4. Thomas Sotinel, « Cannes 2018 : « Cold War », romance impossible en temps de guerre froide », sur Le Monde, (consulté le 15 mai 2018).
  5. « Cannes 2018 : la Palme d’or couronne Hirokazu Kore-eda et son « Affaire de famille » », sur Le Monde, (consulté le 19 mai 2018).
  6. « Le Jury du 72e Festival de Cannes », communiqué de presse du Festival de Cannes, 29 avril 2019.

Liens externesModifier