Paul Geerts

Dessinateur de Bandes-Dessinées

Paul Geerts (né en 1937) est un auteur de bande dessinée belge. Entré au studio Vandersteen en 1968, il en devient responsable en 1969 et y fait tout le reste sa carrière jusqu'à sa retraite en 2002[1]. Il est surtout connu pour avoir dans ce cadre réalisé durant près de trente ans la série-titre du studio, Bob et Bobette[1].

Paul Geerts
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (84 ans)
TurnhoutVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Paulus Josephus Coleta GeertsVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Œuvres principales

Les premières annéesModifier

Quelques années après sa naissance, les parents de Geerts ont déménagé à Anvers avec Paul , car il y avait peu de travail à Turnhout. Il est vite devenu évident que Geerts aimait dessiner; il reçut bientôt des leçons de dessin de son père. À l'âge de sept ans, Geerts est allé dans une école paroissiale et est devenu membre du mouvement de jeunesse Chiro (en) . En raison de ses notes élevées, ses parents l'ont inscrit à l' Institut St. Eligius après sa première année . Après un certain temps, il commençait à détester les études qu'ils suivaient, ses parents l'ont vite remarqué. Ils l'ont alors ensuite inscrit, après une consultation approfondie, à l' Académie royale des beaux-arts. Après trois ans et demi de cours de dessin, il passe au cours de peinture. Cependant, les matériaux de peinture étaient si chers que son père ne pouvait en supporter les frais. Geerts a alors décidé de quitter l'académie et de travailler avec l'expérience qu'il avait acquit jusque là[2].

Geerts est entré au service militaire à l' âge de seize ans , après quoi il a trouvé divers emplois. Au milieu de 1967, il décida de rendre visite à Willy Vandersteen sans rendez-vous, avec une bande dessinée qu'il a imaginé, afin d'obtenir éventuellement son emploi de rêve auprès du créateur de Bob et Bobette. Vandersteen a accepté et Geerts a commencé à travailler au Studio Vandersteen au début de 1968 , dans une équipe de dessin de 26 personnes à l'époque[2].

Bob et BobetteModifier

Dessinateur en chefModifier

En 1971, après avoir travaillé pendant trois ans dans l'équipe de dessin, Paul Geerts a eu l'idée d'écrire sa propre bande dessinée pour l'hebdomadaire allemand Stern . Vandersteen, qui avait entendu parler de ses plans pour l'avenir, lui a demandé s'il aimerait reprendre Bob et Bobette plus tard. Il a accepté; en 1972, il écrit son premier scénario pour une histoire de Bob et Bobette, Le joueur impénitent[2] . Au début, il était observé de près par son prédécesseur Willy Vandersteen . Son apport et sa responsabilité ont progressivement augmenté et ses histoires ont eu leur propre style.

ParticularitésModifier

  • La première contribution de Geerts à la série Bob et Bobette a été l'encrage de l'album La Charmante cafetière .
  • Sa première histoire entièrement imaginée par lui était Le joueur impénitent .
  • Dans Les sept pions, il a mis à l'honneur son prédécesseur Willy Vandersteen. Un mystérieux hypnotiseur apparaît dans cette histoire; à la fin, il s'avère que c'est Vandersteen lui-même.
  • Dans Le conteur disparu, il a été mis à l'honneur par son successeur Marc Verhaegen .

RetraiteModifier

Geerts a pris sa retraite en 2002. Le , il a été fait Chevalier de l'Ordre du Lion des Pays-Bas[3] .

En , une biographie de la vie et de l'œuvre de Paul Geerts a été publiée. Dans cette biographie, également une nouvelle bande dessinée de Geerts, intitulée L'Ailante glanduleux. Cette histoire est apparue le au Comic Festival Middelkerke sous forme d'album. Une version deluxe a également été publiée. Paul Geerts dans son bureau en mars 2019 lors de l'enregistrement de The Perfect Podcast En 2006, Geerts a remporté le Stripvos , un prix décerné par la Guilde flamande de la bande dessinée indépendante aux personnes ou institutions qui ont ou ont eu une grande importance pour le monde de la bande dessinée flamande . Le prix a été remis le de la même année lors de la soirée de gala de la bande dessinée. [4]

 
Paul Geerts dans son bureau en mars 2019 lors de l'enregistrement de De perfect podcast

Après sa carrière au Studio Vandersteen, Geerts a recommencé à peindre , comme il l'avait fait avant sa carrière d'auteur de bande dessinée. Il a également commencé une série sur deux enfants vietnamiens, Mo et Jade, qui vivent des aventures en Asie du Sud-Est avec le dragon Plakapong.

Le podcast parfaitModifier

Pour une série de podcasts sur Bob et Bobette, Geerts prendra beaucoup de temps en pour enregistrer l'histoire de sa vie dans Le podcast parfait [5]. Il raconte en détail ses années au Studio Vandersteen, son amitié et sa coopération avec Willy Vandersteen et aussi comment il a réussi à faire inviter son professeur ' In De Hoofdrol ' à Mies Bouwmans .

Album hommageModifier

En , il a été annoncé que lui et son ancien encreur Eric de Rop avaient à nouveau signé un Bob et Bobette. Cet album hommage, 'La Princesse prude', est sorti en à l'occasion du 75e anniversaire de la série. Geerts est également invité lors de la journée des fans du Fameuze Fanclub le de la même année au Blokhoeven à Nieuwegein.

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b Gaumer 2010.
  2. a b et c Vaessen (2005)
  3. (nl-BE) « Suske en Wiske-tekenaar ridder in Nederland », sur Het Nieuwsblad (consulté le 15 avril 2020)
  4. « Paul Geerts wint Stripvos 2006 », sur suskeenwiske.ophetwww.net (consulté le 15 avril 2020)
  5. (nl) Koen Maas, « Paul Geerts in De Perfecte Podcast », sur Suske en Wiske en De Perfecte Podcast, (consulté le 15 avril 2020)