Ordre du Lion néerlandais

ordre honorifique du Royaume uni des Pays-Bas ou Royaume des Belgiques, créé le 29 septembre 1815 par le premier roi des Pays-Bas, Guillaume Ier

Ordre du Lion néerlandais
(nl) De Orde van de Nederlandse Leeuw
Illustration.
Insigne de Chevalier datant de 1912.
Kruis van een Ridder in de Orde van de Nederlandse Leeuw.jpg
Conditions
Décerné par Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Décerné pour Mérite à nature exceptionnel
Éligibilité Civil et militaire
Détails
Statut Toujours décerné
Grades Chevalier
Commandeur
Grand-croix
Grand maître Willem-Alexander

De Orde van de Nederlandse Leeuw de sa création en 1815 jusqu'en 1830 — traduit désormais en français ordre du Lion néerlandais pour éviter la confusion, est un ordre honorifique du royaume uni des Pays-Bas — ou royaume des Belgiques — créé le par le premier roi du royaume des Belgiques, Guillaume Ier.

Insigne de Chevalier datant de 1912.

HistoireModifier

L'Ordre du lion néerlandais (Pays-Bas) a été créé par la loi du . Il s'agit du plus ancien ordre civil des Pays-Bas. Seule les personnes ayant eux des mérites particuliers pour la société de nature exceptionnelle peuvent prétendre à l'Ordre du Lion des Pays-Bas[1].

Durant l'année 1994, le système néerlandais des distinctions honorifiques a été profondément révisé par la loi, après prés de trente ans de discussion. Les premières distinctions honorifiques du nouveau système ont été décernée en 1996. Par cette révision, la loi visait créer un système de distinction honorifique plus démocratique dans lequel il n'y avait plus de place pour une attribution automatique. Le niveau des distinctions honorifiques était déconnecté du rang et du statu social. En principe, tous le monde dans notre société peut être honoré. Une distinction honorifique n'est attribué que sur la base du mérite particulier et personnel pour la société[1].

Un aspect de la révision a été la suppression de la médaille de Frère, liée à l'Ordre du Lion des Pays-Bas depuis 1815. Cette médaille était destiné aux personnes d'origine modeste qui étaient exceptionnellement méritante. Le porteur de la médaille de frère n'avait pas de grade de chevalier mais avait le droit à une petite pension[1].

Depuis la révision du système, l'Ordre du Lion des Pays-Bas ne compte plus que trois degrés chevaleresques. Il s'agit de : Grand-croix, Commandeur et Chevalier[1].

DominationModifier

Les personnes ayant des mérites de nature très exceptionnelle pour la société peuvent prétendre à l'Ordre du Lion des Pays-Bas. Ces mérites sont des réalisations individuelles exceptionnelles ou des efforts de nature très exceptionnelle ou des réalisations sur la base de talents exceptionnelles. Il s'agit d'une brillance tout à fait individuelle, qui s'est toutefois avérée d'une valeur exceptionnelle pour la société[2].

Une personne peut prétendre à une distinction honorifique si elle a assumé une responsabilité ou fait preuve d'une compétence considérablement supérieur à ce que la société pouvait attendre d'elle. Par exemple, des personnes qui ont été exceptionnellement méritantes pour la société dans leur environnement de travail, qui ont été exceptionnellement méritante en matière d'emploi grâce à leur talents de management, ou qui ont sauvé des entreprise du déclin[2].

Les personnes qui ont accompli un travaille de manière excellente et qui profite très largement à la société peuvent être honorées. Il s'agit de personne dotées de talents particuliers et de personnes qui ont accompli des réalisations à caractères social, comme des travaux (universitaire) novateurs[2].

GradesModifier

Le roi des Pays-Bas est le grand maître actuel de l’ordre.

Il existait un grade frère, mais il n’a pas été attribué depuis 1960, jusqu'à être officiellement aboli en 1994.

ApparenceModifier

L'apparence de la médaille est la suivante : Une croix en émail blanc à quatre branches suspendue à une couronne. Au milieu de la croix, il y a un médaillons en émail bleu avec la légende « VIRTUS NOBILITAT » (la vertu ennoblit). Le revers de la décoration est similaire, mais au lieu d'un texte au milieu du médaillon, il y a une image du lion des Pays-Bas. Entre les bras de la croix, il y a un « W » stylisé. Le modèle pour les militaire est le même[3].

Le ruban sur lequel est portée la décoration de l'Ordre du Lion des Pays-Bas est bleu Nassau avec une bande orange à gauche et à droite[3].

L'apparence de la décoration diffère selon le degré. Plus le grade est élevé, plus la décoration est grande et plus le ruban est large. Les grades de Grand-croix et de Commandeur reçoivent également une étoile au niveau de la poitrine. Il existe un modèle pour dame et un modèle pour hommes pour chaque décoration[3].

Lorsqu'elles sont conférées, ces décorations sont suspendues et/ou épinglées. Elles ne sont portées que dans un nombre limité de situation. La personne honoré reçoit une miniature ou un ruban pour la tenue de tous les jours[3].

Grand-CroixModifier

La croix a un diamètre de 60 millimètres elle est suspendu à un ruban. Celui-ci est noué comme une ceinture et qui se porte de l'épaule droite à la hache gauche. Le ruban a une largeur de 101 millimètre pou les hommes et de 68 millimètre pour les femmes[4].

L'étoile elle composée de la décoration sans la couronne d'un diamètre de 73 millimètres qui est attaché à une étoile doré à huit branches légèrement arrondies composée de quarante-huit rayons d'un diamètre de 85 millimètres Les rayons de l'étoile sont alternativement écaillés et tous attaché aux extrémités. L'étoile est portée directement au-dessus de la taille, sur le côté gauche du vêtement[4].

La miniature est un ruban noué en rosette, derrière lequel est fixée une barre de galon doré. Le tout est attaché à un nœud[4].

CommandeurModifier

La croix à un diamètre de 60 millimètres est suspendue au ruban et qui est porté par les hommes autour du coup et par les femmes sous forme de nœud à hanteur de la poitrine sur le côté gauche du vêtement. Le ruban a une largeur de 55 millimètres pour les hommes et 37 millimètres pour les femmes[5].

L'étoile est constituée de la décoration, dont la croix a un diamètre de 79 millimètres, qui est portée directement au-dessus du milieu, sur le côté gauche du vêtement. L'étoile et la décoration décrite ci-dessus sont toujours portées ensemble[5].

La miniature est un ruban noué en rosette, dernière lequel est fixée une barre de galon argenté. Le tout est attaché à un nœud[5].

ChevalierModifier

La décoration, dont la croix a un diamètre de 46 millimètres, est suspendue au ruban qui se porte à hauteur de poitrine sur le côté gauche du vêtement. Le ruban pour les hommes a une largeur de 37 millimètres. Le ruban pour les femmes a une largeur de 27 millimètres et est noué en forme de nœud[6].

La miniature est nouée en forme de nœud

Sélection de récipiendaires étrangersModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. a b c et d (en) « Royal Honours : History » [archive du ]  , sur lintjes.nl (consulté le )
  2. a b et c (en) « Royal Hours : For whom ? » [archive du ]  , sur lintjes.nl (consulté le )
  3. a b c et d (en) « Royal Honours : Decoration » [archive du ]  , sur lintjes.nl (consulté le )
  4. a b et c (en) « Royal Hours : Grand Cross » [archive du ]  , sur lintjes.nl (consulté le )
  5. a b et c (en) « Royal Honours : Commander » [archive du ]  , sur lintjes.nl (consulté le )
  6. « Royal Honour : Knight » [archive du ]  , sur lintjes.nl (consulté le )
  7. Annuaire administratif et judiciaire de Belgique: Administratief en gerechtelijk jaarboek voor België, Belgique, , p. 1
  8. « Photo officiel » [archive du ]  , sur static2.volskrant.nl (consulté le )
  9. (nl) « Koning krijgt grootkruis van Legioen van Eer », sur Telegraaf, (consulté le )