Patrick Pailloux

ingénieur français

Patrick Pailloux, né le à Senlis, est le directeur technique de la DGSE depuis le [1].

Patrick Pailloux
Image dans Infobox.
Fonctions
Directeur technique (d)
Direction générale de la sécurité extérieure
depuis le
Directeur général de l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information
-
Directeur central de la sécurité des systèmes d'information
-
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (56 ans)
SenlisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Distinctions

BiographieModifier

Ancien élève de l'École polytechnique (promotion 1986)[2], puis de Télécom ParisTech, il est ingénieur général des mines[3]. Il est aussi auditeur de la 39e session du centre des hautes études de l'Armement. Il est d'abord responsable des travaux à la direction régionale Île-de-France de France Télécom de 1991 à 1995, puis devient chef de département dans le domaine des systèmes d’information et de télécommunications au ministère de la défense de 1995 à 2003. En , il est conseilleur auprès du secrétaire général de la défense nationale. Le il est nommé directeur de la direction centrale de la sécurité des systèmes d'information[4] puis il devient directeur général de l'ANSSI à sa création, le [5]. Le il est nommé directeur technique de la DGSE[1] en remplacement de Bernard Barbier[6].

Lorsqu'il était directeur général de l'ANSSI, il siégeait au conseil d'administration de l'ENISA en tant que représentant français.

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b Décret du 17 février portant nomination d'un directeur à la DGSE
  2. « Fiche de Patrick Pailloux », sur polytechniciens.com, Association des anciens élèves et diplômés de l'École polytechnique (l’AX) (consulté le )
  3. En résultat de la fusion entre le corps des ingénieurs des télécommunications et celui des mines
  4. Laurent Zecchini, « La Toile est devenue un espace de bataille », sur lemonde.fr, (consulté le )
  5. Ministère du Redressement productif, « Les chefs de projet de la nouvelle France industrielle », sur redressement-productif.gouv.fr, (consulté le )
  6. « Patrick Pailloux, nouveau patron de la « NSA à la française » », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. Décret du 15 mai 2006 portant promotion et nomination.
  8. Décret du 22 avril 2011 portant promotion et nomination.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :