Ouvrir le menu principal

Henri Serres, né le [1] est un haut fonctionnaire et cadre d'entreprise français.

BiographieModifier

Diplômé de Polytechnique (1969[2]) et de l'ENST, Henri Serres est nommé en 1981 directeur technique de la DGSE, au moment où s'achève l'ère Alexandre de Marenches. Constant le déficit technique de la DGSE, il joue un rôle central dans l'amélioration du renseignement électromagnétique (interceptions des communications)[3].

Il est ensuite nommé premier directeur central de la sécurité des systèmes d'information du SGDN (Secrétariat général de la défense nationale), de 2001 à 2005[2] ainsi que vice-président du Conseil général des technologies de l'information [4].

L'année suivante, il devient directeur général de la DGSIC au Ministère de la Défense en France, poste qu'il conserve jusqu'en 2009. Remercié le par le ministre Hervé Morin qui le remplace par l'amiral Christian Pénillard[2], il se consacre à plein temps à son activité d'administrateur de France Telecom, poste qu'il occupe de de 2004[5] à 2013[6].

Il a été nommé officier de la Légion d'honneur en 2008[réf. nécessaire].

Selon La Lettre de l'Expansion, Didier Lombard, président de France Telecom, souhaiterait le voir nommé à la tête de l'ARCEP, l'Autorité de Régulation des Télécoms [1].

RéférencesModifier

Liens externesModifier