Ouvrir le menu principal
Paris-Roubaix 2005
Généralités
Course
103e Paris-Roubaix
Compétition
Date
Distance
259 km
Pays
Lieu de départ
Lieu d'arrivée
Pays traversé(s)
Vitesse moyenne
39,884 km/h
Résultats
Vainqueur
Deuxième
Troisième

La 103e édition de la course cycliste Paris-Roubaix s'est déroulée le sur une distance de 259 km dont 55 km de pavés dans de très bonnes conditions climatiques. La course est la sixième épreuve de l'UCI ProTour 2005.

Sommaire

La courseModifier

Exceptionnellement, la trouée d'Arenberg n'est pas empruntée en raison de l'effondrement de galeries des anciennes mines qui ont causé des affaissements. Une semaine après le Tour des Flandres, Tom Boonen remporte la course devant deux autres échappés au sprint. Grâce à cette victoire, il prend la tête du classement du ProTour 2005. Magnus Bäckstedt vainqueur l'année précédente finit quatrième. Un autre ancien vainqueur, Frédéric Guesdon, s'est relevé alors qu'il était septième à moins de cinquante mètres de la ligne d'arrivée.

Le parcoursModifier

Détail des secteurs pavés
Secteur Kilomètre Localisation Longueur Difficulté
26 97,5 Troisvilles > Inchy 2 200 m 03    
25 103,8 Viesly > Quiévy 1 800 m 03    
24 106,4 Quiévy > Saint-Python 3 700 m 04     
23 111,1 Saint-Python 1 500 m 02   
22 122,7 Escarmain 1 500 m 01  
21 126,9 Vertain > Saint-Martin-sur-Écaillon 1 900 m 03    
20-2 133,6 Capelle-sur-Écaillon > Le-Buat 1 700 m 03    
20-1 133,6 Artres > Préseau 2 000 m 01  
19 149,5 Aulnoy-lez-Valenciennes > Famars 2 600 m 05      
18 153 Famars > Artres 1 200 m 03    
17-2 155,8 Artres > Quérénaing 1 400 m 03    
17-1 157 Quérénaing > Maing 2 500 m 03    
16 160,9 Maing > Monchaux-sur-Écaillon 1 600 m 03    
15 155,5 Haveluy > Wallers 2 400 m 04     
14 178,5 Hornaing > Wandignies-Hamage 3 700 m 03    
13-2 186 Warlaing > Brillon 2 400 m 04     
13-1 189,5 Tilloy-lez-Marchiennes > Sars-et-Rosières 2 400 m 03    
12 200,4 Orchies 1 700 m 03    
11 206,5 Auchy-lez-Orchies > Bersée 2 600 m 03    
10 212 Mons-en-Pévèle 3 000 m 05      
9 218 Mérignies > Pont-à-Marcq 01 700 m 02   
8 221,4 Pont-Thibaut > Ennevelin 1 400 m 03    
7-2 226,7 Templeuve (L'Épinette) 01 200 m 01  
7-1 227,3 Templeuve (Moulin-de-Vertain) 01 500 m 03    
6 233,6 Cysoing > Bourghelles 1 400 m 04     
5 239,9 Camphin-en-Pévèle 1 800 m 04     
4 242,6 Carrefour de l'Arbre 2 100 m 05      
3 244,8 Gruson 1 100 m 02   
2 251,4 Hem 1 400 m 01  
1 257,6 Roubaix 01 300 m 01  
Total 01 54 700 m

ClassementModifier

Cycliste Pays Équipe Temps
1 Tom Boonen   Belgique Quick Step 6 h 29 min 38 s
DSQ George Hincapie[n 1]   États-Unis Discovery Channel 0 s
3 Juan Antonio Flecha   Espagne Fassa Bortolo 0 s
4 Magnus Bäckstedt   Suède Liquigas + 1 min 39 s
5 Lars Michaelsen   Danemark Team CSC + 2 min 43 s
6 Léon van Bon   Pays-Bas Davitamon-Lotto + 3 min 49 s
7 Florent Brard   France Agritubel + 3 min 49 s
8 Fabian Cancellara   Suisse Fassa Bortolo + 3 min 49 s
9 Thor Hushovd   Norvège Crédit Agricole + 3 min 49 s
10 Arnaud Coyot   France Cofidis + 3 min 49 s

Équipes participantesModifier

N. Code Équipe
1-8 LIQ   Liquigas-Bianchi
11-18 FAS   Fassa Bortolo
21-28 DVL   Davitamon-Lotto
31-38 TMO   T-Mobile
41-48 CSC   Team CSC
51-58 RAB   Rabobank
61-68 PHO   Phonak
71-78 DSC   Discovery Channel
81-88 SDV   Saunier Duval-Prodir
91-98 QST   Quick Step-Innergetic
101-108 GST   Gerolsteiner
111-118 C.A   Crédit agricole
121-128 FDJ   La Française des jeux
N. Code Équipe
131-138 LSW   Liberty Seguros-Würth
141-148 LAM   Lampre-Caffita
151-158 COF   Cofidis
161-168 EUS   Euskaltel-Euskadi
171-178 BTL   Bouygues Telecom
181-188 SDM   Domina Vacanze
191-198 IBA   Illes Balears-Caisse d'Epargne
201-208 A2R   AG2R Prévoyance
211-218 LAN   Landbouwkrediet-Colnago
221-228 AGR   Agritubel
231-238 MRB   Mr Bookmaker.com-SportsTech
241-248 RAG   RAGT Semences

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. George Hincapie, initialement deuxième, a été déclassé par l'UCI[1],[2]

RéférencesModifier

  1. (en) « George Hincapie confesses to doping », sur cyclingnews.com, (consulté le 11 octobre 2012)
  2. (en) « Six former Armstrong USPS teammates receive bans from USADA », sur cyclingnews.com, (consulté le 11 octobre 2012)

Lien externeModifier