Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Salerno (homonymie).
Palazzo Salerno
Palazzo Salerno.JPG
Présentation
Type
Style
Architecte
Francesco Sicuro (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Propriétaire
Localisation
Adresse
Coordonnées
Géolocalisation sur la carte : Italie
(Voir situation sur carte : Italie)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Naples
(Voir situation sur carte : Naples)
Point carte.svg

Le Palazzo Salerno est un palais de Naples situé sur le côté gauche de la Piazza del Plebiscito. Il a été construit à la fin du XVIIIe siècle d'après le projet de l'architecte Francesco Sicuro (it).

HistoireModifier

Le palais est issu d'une transformation architecturale d'un ancien couvent situé à proximité du Palazzo Reale destiné à loger les cadets royaux du roi Ferdinand IV de Naples.

Son nom provient du nom d'un des fils de Ferdinand IV, le duc de Salerne, Léopold de Bourbon-Siciles, nommé prince de Salerne en 1817.

Les travaux débutent en 1775 et l'édifice initialement destiné au corps d'élite de l'armée de Naples, en 1791 devient la première résidence du ministre John Acton et successivement le siège des ministres d'état jusqu'à 1825. Après l'annexion du Royaume de Naples au Piémont en 1860, le palais devient le siège du commandement militaire des provinces napolitaines, le général Enrico Morozzo Della Rocca. Aujourd'hui le palais constitue la résidence du général des forces armées d'Italie méridionale.

Le Palais Salerno a également accueilli le « café turc », un célèbre rassemblement littéraire et artistique.

ArchitectureModifier

Le palais est doté d'une façade d'empreinte néoclassique la rendant similaire à celle du palais situé en face, le Palazzo della Foresteria, aujourd'hui siège de la préfecture. L'aile débordante de l'immeuble porte encore le nom « Palazzo Croce », nom issu de la présence de l'église Santa Croce di Palazzo.

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

  • Aurelio De Rose, I Palazzi di Napoli. Storia, curiosità e aneddoti che si tramadano da secoli su questi straordinari testimoni della vita partenopea, Newton e Compton editori, Naples, 2004.

Liens externesModifier