Liste des palais de la ville de Naples

page de liste de Wikipédia

La liste des palais de la ville de Naples énumère essentiellement les structures d'intérêt historique et artistique qui ont été construites depuis la période médiévale jusqu'au XXIe siècle. Selon l'historiographie et les sources officielles, on compte plusieurs centaines d'édifices qui ont un patrimoine riche d'histoire artistique, architecturale et civile qui s'est formé au cours de onze siècles.

Palais du Capodimonte

La liste des palais à intérêt monumental de la ville de Naples est établie par ordre alphabétique.

HistoireModifier

 
Façade du Palazzo Reale.

Les palais médiévaux de Naples appartenaient à des sociétés importantes comme la Zecca du Royaume de Naples ou l'évêché. Au XIVe siècle commença la construction des premiers palais destinés à la noblesse qui s'installait progressivement en ville.

Au XVe siècle, la construction de ce type d'édifice connut la meilleure période, favorisé par un essor économique soutenu. De fait pendant cette période et pendant les trente premières années du XVIe siècle, les projets sont commissionnés à des importants architectes. Successivement, avec Pedro Álvarez de Toledo de nouvelles expansions concernant les critères de l'édilice[Quoi ?] civile, comme par exemple les casa palazziate caractérisée par des édifices groupés et avec un petit cloître. Ces derniers eurent du succès surtout au cours du XVIIe siècle.

Au XVIIe siècle, de nombreux palais existants subirent des modifications selon le nouveau style émergeant le baroque. Au cours de la seconde moitié du XVIIIe siècle de nombreux palais ont été construits le long des allées de représentation de nombreux établissements de style néoclassique.

Enfin du XIXe au XXe siècle de nombreux palais ont été remodelés ou reconstruits, en particulier dans la seconde moitié de l'Ottocento et au début du Novecento, en pleine période dite du Risanamento quand sont construits des palais de style éclectique.

Après la période éclectique, se manifeste la nouvelle conception architecturale du Novecento avec les édifices projetés par les rationalistes et les monumentalistes. Au cours des années 1930, on assiste à des constructions de type organique. Enfin dans les années 1970, avec la fin du style moderne, la ville de Naples découvre l'architecture brutaliste.

De l'époque médiévale jusqu'au XVIIIe siècleModifier

XIIIe siècleModifier

XIVe siècleModifier

XVe siècleModifier

XVIe siècleModifier

XVIIe et XVIIIe sièclesModifier

 
Palazzo baroque in via G. Paladino
 
Palazzo barocco in via Duomo n. 246
 
Palazzo Piedigrotta

XIXe siècleModifier

XXe siècleModifier

Architecture éclectique de la première moitié du XXe siècleModifier

Liberty napolitainModifier

Période fascisteModifier

Après la Seconde Guerre MondialeModifier

 
Gratte-ciels du Centro direzionale de Naples (CDN)

BibliographieModifier

  • Sergio Attanasio, I palazzi di Napoli - Architetture ed interni dal Rinascimento al Neoclassico, ESI, Naples, 1999.
  • Aurelio De Rose, I Palazzi di Napoli. Storia, curiosità e aneddoti che si tramadano da secoli su questi straordinari testimoni della vita partenopea, Newton et Compton editori, Naples, 2004.
  • Francesco Domenico Moccia, Dante Caporali, NapoliGuida-Tra Luoghi e Monumenti della città storica, Clean, 2001.
  • Sergio Stenti, Vito Cappiello, NapoliGuida-14 itinerari di Architettura moderna, Clean, 1998.

Articles connexesModifier

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier