Palatka (Russie)

commune urbaine de Russie

Palatka
(ru) Палатка
Palatka (Russie)
Vue de la vallée de la Khassyn avec Palatka en arrière-plan
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Extrême-Orient
District fédéral Extrême-oriental
Sujet fédéral Drapeau de l'oblast de Magadan Oblast de Magadan
District urbain Khassynski
Code postal 686222
Code OKATO 44222564000
Indicatif (+7) 41343
Démographie
Population 3 571 hab. (2022)
Géographie
Coordonnées 60° 36′ 47″ nord, 150° 33′ 42″ est
Altitude 400 m
Fuseau horaire UTC+11:00 (MAGT)
Heure de Magadan
Cours d'eau Khassyn
Divers
Fondation 12 juin 1932 '(de jure)
Statut Commune urbaine depuis 1953
Localisation
Géolocalisation sur la carte : oblast de Magadan
Voir sur la carte topographique de l'oblast de Magadan
City locator 14.svg
Palatka
Géolocalisation sur la carte : Russie
Voir sur la carte topographique de Russie
City locator 14.svg
Palatka

Palatka (en russe : Палатка, soit littéralement tente) est une commune urbaine de l'oblast de Magadan, en Russie. La commune est le centre administratif du district Khassynski. Sa population était estimée à 3 571 habitants en 2022.

ÉtymologieModifier

Selon une légende locale, Palatka viendrait du mot tente (Le mot pour tente en russe est palatka), car quand les premiers arpenteurs routiers (colons travaillant pour la construction de la route) arrivèrent en 1932, ils posèrent leur tente à l'endroit où se trouve le village aujourd'hui. Avec l'arrivée des travailleurs le nom de Palatka aurait été gardé, devenant ainsi le nom du village. Cette histoire racontée d'abord oralement puis retranscrite dans des livres comme celui de Peter Babkin "Qui, quand, pourquoi ? L'origine des noms sur la carte de la région" publiée en 1956.

Cependant, cette théorie est invalidée car dès 1900, dans le livre de Nikolaï Slyunin; "Territoire d'Okhotsk et du Kamtchatka", la rivière Palatka, coulant aux abords de la ville est déjà mentionnée, la description se basant sur les résultats d'une expédition d'un ingénieur minier. Il est écrit :

« Affluents de l'Armani : à droite - Oyari, Iann, à 50 milles de l'embouchure ; Pebkilen, Gasson, 150 verstes ; en bas à gauche : Uptar (ou Okhtar), long de 100 verstes ; Nelkanja, long de 200 milles, avec un affluent du Palatka. »

Comme la R504 Kolyma n'était alors pas en construction à la fin du XIXe siècle, ayant été décidée que dans les années 1930, la légende est invalidée.

Selon Iouri Nekhoroshkov, un spécialiste des toponymes de la région, le nom viendrait plutôt des chasseurs, car à cause de certaines pierres blanches au niveau de Palatka, les chasseurs depuis le haut des montagnes les auraient prises pour des tentes éclaircies par le soleil. Le nom viendrait alors bien de l'objet.

Il existe cependant une dernière théorie concernant l'origine du nom. La rivière Khassyn s'appelait autre fois Even Atkan, atkan signifiant caillou. Cet ancien nom aurait d'ailleurs donné son nom au village d'Atka, à environ 100 km au nord de Palatka. La première syllabe viendrait quant-à-elle de la langue évène, l'adjectif pour pierre se prononçant « pne'len », mais pouvant aussi se prononcer « palya ». Ainsi, les évènes auraient qualifiés la rivière Atkan de rocheuse, donnant ainsi Palatka.

Un indice en faveur de cette origine serait la préposition pour la introduire la ville. En effet au lieu d'utiliser la préposition russe « в » utilisée pour les villes, régions et pays, la préposition pour introduire la ville est « на » , celle utilisée pour les cours d'eau et les chaînes de montagnes. Le nom viendrait ainsi de la rivière et de son adjectif[1].

GéographieModifier

SituationModifier

Palatka se situe au nord-est de la Sibérie. Elle se situe sur la rive droite de la rivière Khassyn, juste avant sa confluence avec la rivière Palatka. Elle se situe à 60 km au nord-est de Magadan, et à 5 883 km à l'est de Moscou[note 1].

ClimatModifier

Le climat de Palatka est classifié en tant que Dfb par la classification de Köppen. L'amplitude des précipitations est de 640 mm, celle des températures est de 39,8 °C.

Relevé météorologique de Sinégorié
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) −28,9 −28,1 −21 −12,3 −2,6 5,1 9,6 8,3 1,9 −9,7 −21,6 −27,4 −10,56
Température moyenne (°C) −26,5 −25,4 −17,7 −8,6 1 9,3 13,1 11,7 5 −6,6 −18,6 −25,1 −7,4
Température maximale moyenne (°C) −24,1 −22,2 −13,8 −5,2 4,2 13,4 17,1 15,1 8,5 −3,3 −15,7 −22,8 −4,07
Précipitations (mm) 21 19 28 42 47 72 73 103 83 66 60 26 640


HistoireModifier

Palatka est fondé en 1932, avec la construction la R504 Kolyma et le premier bâtiment fut un garage automobile. Les années suivantes, Palatka se développe avec l'apparition de camps hébergeant en 1937 près de 3000 personnes. Le Dalstroï fonde ainsi dans le village trois camps de travailleurs, dont un réservé aux femmes.

L'année suivante, un plan pour la ville est adoptée. Ainsi, une école et plusieurs industries voient le jour et le dépôt automobile possède près de 500 voitures. Malgré la guerre, Palatka continue de se développer et en 1950, une ligne à voie étroite est ouverte entre le port de Magadan et Palatka, afin de transporter les ressources aurifères et sylvicoles de la région. Cependant, il fermera 2 ans après l'arrêt du Dalstroï, en 1955.

En 1953, avec la création de l'oblast de Magadan, Palatka obtient le statut de comme urbaine et devient le centre administratif du district Khassynski. À la fin des années 1950, le chemin de fer est démantelé et en 1966, une ferme d'état est créée.

Palatka a connu sa plus forte croissance à partir des années 1970, le village devenant un dortoir pour les chercheurs d'or et mineurs travaillant dans la région, et parmi eux ceux des usines de Karamken, à 10 km au nord.

Palatka subira cependant la dislocation de l'URSS, perdant plus de la moitié de sa population en 10 ans[2].

UrbanismeModifier

Contrairement aux autres villages de la région, les édifices de Palatka et lieux publics de Palatka sont très biens entretenus. Cela est dû à un homme d'affaires russe et député, Alexander Basansky, qui a financé de nombreux projets. Ainsi, Palatka est connue dans la région par ses bâtiments colorés en bleu, jaune et rose pastel, rendant une atmosphère enfantine. De plus, les routes sont bien entretenues. Il y a 4 fontaines dans le village soit le village avec le plus de fontaines par habitants de toute la Russie, et plusieurs aires de jeux et de nombreuses statues ont été construites sous son mécénat[3],[4].

Cependant, de nombreux habitants sont sceptiques, car même si la qualité de vie est quasi égale à celle de Magadan pour une population plus de 30 fois plus petite, à quoi cela sert d'améliorer la qualité de vie si la région n'a pas d'avenir.

Le village est de plus équipé d'un centre sportif ouvert en 2021[5].

PopulationModifier

Recensements (*) ou estimations de la population[6]

Évolution démographique
1937 1959* 1970* 1979* 1989* 2002* 2004 2005
3 0005 1085 2238 40010 4964 8884 7004 579
2006 2007 2008 2009 2010* 2012 2013 2014
4 4584 3894 2794 2264 2444 1483 9993 999
2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021 2022
3 9963 9313 7573 6993 5793 5553 5623 571

TransportsModifier

 
Entrée du village sur la R504 depuis Magadan.

Palatka se trouve sur la R504 Kolyma, à 87 km au nord de Magadan. Des liaisons de bus sont assurées entre les deux villes, ainsi qu'avec l'aéroport de Magadan.[7].

JumelageModifier

  • Palatka est jumelée à   Palatka (États-Unis) depuis 1987 quand les deux villes se sont aperçues qu'elles portaient le même nom, bien étant d'origines totalement différentes, la ville de Floride dérivant d'un nom amérindien.

GalerieModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Distances à vol d'oiseau ou distances orthodromiques.

RéférencesModifier

  1. (ru) « Поселку Палатка исполнилось 86 лет - MagadanMedia », sur magadanmedia.ru (consulté le )
  2. (ru) « Поселок Палатка », sur Магадан и Магаданская область КОЛЫМА.RU (consulté le )
  3. « Как поселок Палатка выглядит на самом деле? Репортаж Андрей Гришина | Статьи », sur vesma.today (consulté le )
  4. (ru) « Колымский Петергоф », sur www.kommersant.ru,‎ (consulté le )
  5. « В посёлке Палатка открыли новый ФОК «Олимп» весной 2021 года », sur www.49gov.ru (consulté le )
  6. « Recensements et estimations de la population depuis 1897 », sur pop-stat.mashke.org(ru) « Office fédéral de statistiques, Recensement de la population russe de 2010 », sur www.ru(ru) « Population résidente par municipalité de la Fédération de Russie au 1er janvier 2012 » [rar], sur gks.ru(ru) « Population résidente par municipalité de la Fédération de Russie au 1er janvier 2013 » [rar], sur gks.ru(ru) Population résidente par municipalité de la Fédération de Russie au 1er janvier 2020 (lire en ligne [rar])(ru) Population résidente par municipalité de la Fédération de Russie au 1er janvier 2021 (lire en ligne [xlsx])(ru) Service fédéral des statistiques de l'État, Population permanente de la fédération de russie par municipalités au 1er janvier 2022 (lire en ligne)
  7. https://sport.49gov.ru/common/upload/19/editor/file/Raspisanie_Magadan-Palatka.pdf