Pakistan International Airlines

compagnie aérienne
Pakistan International Airlines
Logo de cette compagnie
AITAOACIIndicatif d'appel
PKPIAPakistan
Repères historiques
Date de création 1946
Généralités
Basée à Aéroport international Jinnah (Karachi)
Autres bases Aéroport international Allama Iqbal (Lahore)
Aéroport international Benazir Bhutto (Islamabad)
Taille de la flotte 33
Nombre de destinations 59
Siège social Drapeau du Pakistan Karachi, aéroport international Jinnah
Effectif 18 043 (2008)
Site web www.piac.com.pk
Données financières
Chiffre d'affaires 89 milliards Rs (2008)
Résultat net - 30 milliards Rs (2008)

PIA ou Pakistan International Airlines (en ourdou : پاکستان انٹرنیشنل ایئر لائنز) (code AITA : PK ; code OACI : PIA) est la compagnie aérienne nationale du Pakistan. C'est la 31e plus grande compagnie aérienne d'Asie, offrant des services réguliers vers 23 destinations domestiques et 36 destinations internationales dans 25 pays en Asie, en Europe et Amérique du Nord. Ses bases principales sont Karachi, Lahore et Islamabad.

Les bases secondaires de la compagnie aérienne comprennent Peshawar, Faisalabad, Multan et Quetta, d'où elle relie les villes métropolitaines avec les principales bases, le Moyen-Orient et en Extrême-Orient.

La compagnie est détenue par le gouvernement du Pakistan (87 %) et autres actionnaires (13 %). Elle emploie 18 043 personnes en date de .

La compagnie est interdite de vol dans l'Union européenne pendant 6 mois à partir du 1er juillet 2020[1]. Cette décision est liée à la révélation qu'un tiers des licences de pilote pakistanaises sont frauduleuses[1].

HistoriqueModifier

La première compagnie aérienne pakistanaise fut Orient Airways Ltd[2]. Elle commença son exploitation en avec des Douglas DC-3.

Pakistan International Airlines lança son activité le avec l'ouverture d'une ligne Karachi-Dacca[3]. La première ligne internationale, Karachi-Londres via Le Caire, fut inaugurée le . En suivant PIA fusionnait avec Orient Airways.

Première compagnie aérienne d'un pays non communiste à desservir Pékin, elle relia dès 1963 Karachi à l'Europe via Moscou. En 1965 les derniers DC-3 avaient disparu, remplacés par des Fokker F27.

En 1996 fut inauguré un service hélicoptère destiné à promouvoir les déplacements touristiques dans l'est du Pakistan.

PrivatisationModifier

En , le gouvernement pakistanais annonce son intention de privatiser la compagnie d'ici , après des années de mauvaise gestion ayant abouti à des pertes cumulées de 227 milliards de roupies (plus de deux milliards d'euros)[4].

Accidents impliquant la compagnieModifier

PIA a connue plusieurs accidents comme celui du vol 740, au départ de l’aéroport de Djeddah Roi-Abdelaziz et à destination de Karachi effectué par un Boeing 707 avec 145 passagers et 11 membres d’équipage à son bord s’est abîmé à cause d’un incendie en vol ; aucun occupant de l’avion n’a survécu.

Le , Le vol 268, opéré par un Airbus A300 et reliant l’aéroport international Jinnah à l’aéroport international Tribhuvan s’écrase sur une montagne.

En , le vol 661 s’est écrasé suite à une perte de contrôle due à l’incendie d’un des moteurs. Le vol reliait l’aéroport de Chitral à l’Aéroport de Benazir Bhutto avec un ATR 42 (AP-BH0).

Le vendredi , un Airbus A320 (AP-BLD), en provenance de l’aéroport international Allama Iqbal effectuant le vol 8303 s'écrase dans une zone résidentielle près de l’aéroport international de Karachi en tuant 97 des 99 personnes se trouvant dans l'appareil.

FlotteModifier

 
Profils des avions de la flotte de la PIA.

En , les appareils suivants sont en service au sein de la flotte de PIA[5]:

Elle reçoit en 2006 deux Boeing 777-240 LR Worldliner qui lui permettent de réaliser sans escale Karachi-Los Angeles.

 
Un Boeing 747 de la Pakistan International Airlines.

RéférencesModifier

  1. a et b (en) David Kaminski-Morrow2020-06-30T16:00:00+01:00, « PIA banned from European operations after mounting safety concerns », sur Flight Global (consulté le 7 juillet 2020)
  2. (en) J. M. G. Gradidge, J.M. Davis et J.A. Whittle, The Douglas DC-3 and its predecessors, Tonbridge, Air-Britain (Historians), , 672 p. (ISBN 978-0-85130-119-8, OCLC 60066085)
  3. Jacques Legrand (dir.) et Jacques Legrand (dir.), Chronique de l'aviation, Bassillac Paris (12 Av. d'Italie, 75013), Ed. Chronique Acropole, coll. « Chronique », , 1176 p. (ISBN 978-2-7357-0200-8, OCLC 468948072)
  4. La Croix - AFP, « Le Pakistan va privatiser sa compagnie aérienne l'année prochaine », sur la-croix.com, (consulté le 8 décembre 2015)
  5. « PIA Pakistan International Airlines Fleet Details », sur planespotters.net (consulté le 7 mai 2018)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexeModifier

Lien externeModifier