Paea Fa'anunu

joueur néo-zélandais de rugby à XV
Paea Fa'anunu
Description de cette image, également commentée ci-après
Paea Fa'anunu le .
Fiche d'identité
Nom complet Paea I Okalani Fa'anunu
Naissance (31 ans)
à Auckland (Nouvelle-Zélande)
Taille 1,87 m (6 2)
Poste pilier
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
2007-2011
2011-2013
2013-2014
2014-2015
2016-2018
2018-2020
Auckland
Canterbury
Montpellier HR
Castres olympique
US Dax
Castres olympique
09 0(5)[1]
19 (25)[1]
12 0(0)[1]
19 (15)[1]
43 (25)[1]
26 (10)[1]
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
2007
2008
2014-
Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande -19
Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande -20
Drapeau : Tonga Tonga
05 0(5)[1]
04 (10)[1]
11 0(0)[2]

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 31 mars 2020.

Paea Fa'anunu, né le à Auckland, est un joueur néo-zélandais de rugby à XV, d'origine tongienne, évoluant au poste de pilier. Il compte plusieurs sélections en équipe des Tonga de rugby à XV.

BiographieModifier

Formé au sein da la Auckland Rugby Football Union, Paea Fa'anunu débute en 2007 avec cette équipe en Air New Zealand Cup, avant de jouer dès 2011 avec l'équipe provinciale de Canterbury. En 2013, il intègre l'effectif de la franchise des Crusaders, basée à Christchurch pour participer au Super 15, mais il ne dispute finalement aucun match de la compétition.

En , il signe un contrat avec le Montpellier HR au titre de joker médical en remplacement du pilier argentin Juan Figallo, blessé aux cervicales[3]. À la fin de la saison 2013-2014 il signe au Castres olympique pour une saison[4].

Fa'anunu connaît sa première cape internationale avec les Tonga le , au stade Mikheil-Meskhi dans le cadre de la rencontre jouée contre la Géorgie[2].

En , son arrivée au FC Grenoble est annoncée pour la saison à venir, mais il est recalé lors de la visite médicale, et son contrat n'est finalement pas signé[5]. Un an plus tard, il participe à des tests physiques et médicaux avec différents clubs de Pro D2, au mois de avec l'USA Perpignan[6], puis avec l'US Dax en août, alors à la recherche d'un pilier pour compléter tardivement son effectif[7] ; sa signature pour une saison avec le club landais est officialisée le [8], à l'issue de laquelle il est prolongé pour deux ans[9].

Malgré tout, il signe au mois de un pré-contrat pour retourner avec un de ses anciens clubs, le Castres olympique, à compter de l'intersaison[10]. Par ailleurs, il rejoint le club tarnais dès le week-end du en tant que joker médical[11] ; il signe ainsi officiellement un contrat de deux années[12]. Entré en cours de jeu lors de la finale du Top 14[1], il est sacré champion de France 2018[13].

Le club tarnais choisit de ne pas reconduire le contrat de Fa'anunu au terme de la saison 2019-2020[14] ; il s'engage alors pour deux saisons avec le club de l'USA Perpignan, évoluant en Pro D2[15].

PalmarèsModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e f g h et i « Paea Fa'anunu », sur itsrugby.fr (consulté le 31 mars 2020).
  2. a et b (en) « Paea Fa'anunu », sur en.espn.co.uk (consulté le 16 février 2020).
  3. Léo Faure, « Montpellier: Montpellier: Paea Fa’anunu, le joker de Juan Figallo, est arrivé », sur rugbyrama.fr, (consulté le 23 novembre 2013).
  4. « Montpellier : Beattie, Combezou et Paea Fa'anunu filent à Castres », sur www.midilibre.fr, .
  5. Fabien Pomiès, « Top 14 - Grenoble: Fa'anunu pas apte à la pratique du rugby, le club recherche un remplaçant », sur rugbyrama.fr, (consulté le 1er septembre 2016).
  6. P.C.F.V., « L'USAP sonde un pilier tongien… », L'Indépendant, (consulté le 1er septembre 2016).
  7. Olivier Bonnefon, « US Dax : stabilité et complicité », Sud Ouest, (consulté le 28 août 2016).
  8. « Rugby : l'US Dax a trouvé son pilier droit », Sud Ouest, (consulté le 1er septembre 2016).
  9. Alexia Chartral, « US Dax : avec la victoire contre Perpignan, le maintien s'approche », Sud Ouest, (consulté le 27 mars 2017).
  10. M. R., « Paea Fa'anunu revient à Castres », L'Équipe, (consulté le 13 janvier 2018).
  11. « Top 14 : Paea Fa'anunu joker à Castres », L'Équipe, (consulté le 12 avril 2018).
  12. « Paea Fa'anunu joker médical de Damien Tussac », sur castres-olympique.com, (consulté le 12 avril 2018).
  13. Julien Plazanet, « Finale Top 14 - Castres est sacré champion de France après sa victoire contre Montpellier », sur rugbyrama.fr, (consulté le 2 juin 2018).
  14. « Castres : dernière saison pour l'emblématique Capo Ortega », Le Figaro, (consulté le 26 février 2020).
  15. « Rugby : le Tongien Fa'anunu quitte Castres et rejoint Perpignan en Pro D2 », La Dépêche du Midi, (consulté le 18 mai 2020).

Liens externesModifier