Ouvrir le menu principal

Péter Lékó

joueur d'échecs hongrois
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Leko.

Péter Lékó
Image illustrative de l’article Péter Lékó
Péter Lékó en 2013

Naissance (39 ans)
Subotica, Yougoslavie
Nationalité Drapeau de la Hongrie Hongrie
Titre Grand maître international (1994)
Meilleur classement Elo 2 763 (avril 2005)
Meilleur classement mondial 4e (avril 2005)

Péter Lékó, Lékó Péter dans l’ordre usuel en hongrois, né le à Subotica en Yougoslavie (actuellement en Serbie), est un joueur d'échecs hongrois. Grand maître international à 14 ans, en 1994, il a été finaliste du championnat du monde d'échecs 2004 (classique).

Au , il est le 37e joueur mondial et le 2e joueur hongrois, avec un classement Elo de 2705 points.

Sommaire

Biographie et carrièreModifier

Grand maître international à 14 ansModifier

 
Péter Lékó à Duisbourg en 1992

Longtemps considéré comme un enfant prodige, il a obtenu les titres de champion du monde des moins de 16 ans et de grand maître international en 1994, obtenant la dernière norme de grand maître à 14 ans et 4 mois et devenant le plus jeune grand maître de l'histoire du titre, son record n'étant dépassé qu'en 1997 par Étienne Bacrot.

Sa réputation de joueur qui ne prend pas de risque et qui se contente souvent de la partie nulle laissait douter de sa prédiction : « Je serai champion du monde ! ». L'ex-champion du monde Anatoli Karpov a même déclaré que « personne ne deviendrait champion du monde avec un style aussi prudent ! ».

Finaliste du championnat du monde (2004, 2005 et 2007)Modifier

Lékó remporta en 1999 le tournoi de Dortmund, en 2003 le tournoi de Linares et en 2005 le tournoi de Wijk aan Zee.

Après avoir gagné le tournoi des candidats de Dortmund en 2002, il disputa un match pour la couronne mondiale contre Vladimir Kramnik à Brissago en octobre 2004. Le score final du match (7-7) permit à Kramnik de conserver son titre.

Au championnat du monde de la Fédération internationale des échecs 2005, il occupa une décevante 5e place, alors qu'il était parmi les favoris du tournoi.

En 2006, il termine premier (à égalité avec Ponomariov et Aronian) au Mémorial Tal et en janvier 2007, il gagne la Coupe du monde ACP de parties rapides en battant Ivantchouk en finale.

En juin 2007, il se qualifie pour le championnat du monde 2007 en battant Mikhaïl Gourevitch puis Evgeny Bareev.

Résultats aux tournois à élimoination directeModifier

Résultats de Péter Lékó aux coupes du monde et championnats du monde FIDE
Année Lieu Résultat Ultime adversaire Adversaires battus
1997 Groningue premier tour Roman Slobodjan
1999 Las Vegas troisième tour Sergei Movsessian Christian Bauer
2000 New Delhi troisième tour Aleksandr Khalifman Sergueï Volkov
2001 Moscou deuxième tour Ashot Anastasian Watu Kobese
2011 Khanty-Mansiïsk premier tour Samuel Shankland
2013 Tromsø deuxième tour Julio Granda Leif Erlend Johannessen
2015 Bakou troisième tour Anish Giri Alekseï Goganov, Wen Yang

Depuis 2008Modifier

En juillet 2008, Lékó remporte à nouveau le tournoi d'échecs de Dortmund.

Il est un des secondants de Viswanathan Anand au championnat du monde d'échecs 2013 lors du match qui l'oppose à Magnus Carlsen[1].

En 2014, Lékó remporte la médaille d'argent par équipe lors de l'olympiade d'échecs de 2014.

Depuis novembre 2017, Lékó est l'entraîneur de Vincent Keymer[2].

Une partieModifier

(Vladimir Kramnik - Lékó Péter, Tilburg, 1998)[3] :

1.d4 Cf6 2.c4 g6 3.f3 e5 4.dxe5 Ch5 5.Ch3 Cc6 6.Fg5 Fe7 7.Fxe7 Dxe7 8.Cc3 Dxe5 9.g4 Cg7 10.f4 De7 11.Cd5 Dd8 12.Dd3 O-O 13.Dc3 Ce8 14.g5 Ce7 15.Cf6+ Cxf6 16.gxf6 Cf5 17.e4 Te8 18.Cg5 c5 19.O-O-O Cd4 20.e5 d6 21.Cf3 Fg4 22.Cxd4 Fxd1 23.Cb5 dxe5 24.fxe5 Fa4 25.Cd6 Te6 26.Fg2 Txd6 27.exd6 Dxd6 28.Fxb7 Te8 29.b3 Df4+ 30.Rb2 Te3 31.Td1 h5 32.Da5 Te2+ 33.Ra3 Df2 34.Dd8+ Fe8 35.Td2 Txd2 36.Dxe8+ Rh7 37.Dxf7+ Rh6 38.Ra4 Txa2+ 39.Rb5 De3 40.Fd5 Dxb3+ 41.Rc6 Ta6+ 42.Rd7 Dh3+ 43.Fe6 Dd3+ 44.Re8 Dd6 45.De7 Dxe6 0-1

AnecdotesModifier

Il est connu pour avoir longtemps essayé de convaincre ses proches de devenir végétarien car il était persuadé, comme Zoltan Gyimesi de l'influence positive de sa diète sur sa rapidité de réflexion. Il a tempéré son raisonnement depuis mais reste un fervent végétarien.

NotesModifier

Article connexeModifier

Liens externesModifier