Ouvrir le menu principal

Doyen de la Chambre des communes
(en) Father of the House of Commons
Image illustrative de l’article Doyen de la Chambre
Titulaire actuel
Kenneth Clarke
depuis le
(2 ans, 4 mois et 21 jours)

Le doyen de la Chambre (en anglais : Father of the House, soit littéralement en français : Père de la Chambre) est un titre informel de la Chambre des communes du Royaume-Uni. Il est attribué au député qui siège depuis le plus longtemps et sans interruption.

L'actuel doyen de la Chambre est le conservateur Kenneth Clarke, représentant de Rushcliffe depuis .

Sommaire

FonctionsModifier

Sa seule fonction officielle est de présider à l'élection du président de la Chambre, mais il est de coutume de lui accorder le respect dû à un homme d'État doté d'une longue expérience[1].

HistoriqueModifier

Le premier usage attesté de ce terme remonte à 1788, lorsque la rubrique nécrologique du Gentleman's Magazine qualifie Thomas Noel, député du comté de Rutland mort à l'âge de 83 ans, de « doyen de la Chambre des communes, ayant représenté ce comté en cette Chambre durant neuf sessions, la première en 1727 ».

Une gravure en 1816 du député Whitshed Keen le qualifie à son tour de « doyen de la Chambre des communes », puis l'emploi de ce terme devient plus courant à partir des années 1850, notamment lorsque Benjamin Disraeli l'emploie en 1852 au sujet de Joseph Hume. Le critère déterminant pour reconnaître le doyen de la Chambre semble avoir varié au cours du XIXe siècle, avant d'être standardisé par décision informelle de la Chambre en 1898. Ainsi, l'âge n'est pas un critère. Le député dont la première élection à la Chambre est la plus ancienne n'est doyen de la Chambre que s'il siège sans interruption depuis cette date ; sinon, est reconnu comme doyen celui qui siège sans interruption de mandat depuis le plus longtemps[1].

ÉquivalencesModifier

Le titre de « doyen de la Chambre » n'a pas d'équivalent à la Chambre des lords, où Lord Denham siège depuis décembre 1949[2]. Par contre, plusieurs autres pays ont repris cette tradition britannique.

Parmi les pays dont les institutions s'appuient sur le système de Westminster, l'Australie reconnaît un « doyen de la Chambre des représentants »[3] et la Nouvelle-Zélande un « doyen de la Chambre »[4]. Le Canada reconnaît un « doyen de la Chambre (en) », qui préside à l'élection du président de la Chambre[5] ; les États-Unis de même[6]. La République d'Irlande reconnaît de manière informelle un « doyen du Dáil »[7].

Dans d'autres pays, cette fonction existe également. Elle est appelée Alterspräsident en Allemagne[8]. Il existe par ailleurs un doyen de l'Assemblée nationale du Québec et un doyen des députés de France. Ce dernier est le député le plus vieux, et non le plus ancien en fonction.

TitulaireModifier

Tous les doyens à ce jour ont été des hommes, bien que des femmes siègent à la Chambre des communes depuis 1919. Si une femme venait à remplir le critère pour ce titre, elle serait qualifiée de « doyenne de la Chambre » (Mother of the House)[1].

Depuis la mort de Sir Gerald Kaufman en février 2017, le doyen de la Chambre est Kenneth Clarke. Tous deux siégeaient sans interruption depuis les élections législatives de juin 1970, mais Kaufman avait prêté serment avant Clarke. Le seul autre député siégeant toujours depuis 1970 est Dennis Skinner, qui avait prêté serment après Clarke[9].

Par tradition plus récente, le député le plus jeune est appelé « benjamin de la Chambre » (Baby of the House), quelle que soit sa date d'entrée au Parlement[1].

ListeModifier

Les personnes suivantes ont été reconnues successivement comme doyens de la Chambre des communes depuis 1899[1].

Nom Parti Mandat ininterrompu à la Chambre depuis... Devenu doyen de la Chambre le... Remarques
William Wither Beach   Parti conservateur 1857 1899
Michael Hicks Beach   Parti conservateur 1864 3 août 1901
George Finch   Parti conservateur 1867 janvier 1906
Sir Henry Campbell-Bannerman   Parti libéral 1868 22 mai 1907 Premier ministre de 1905 à 1908. Seule personne à avoir été Premier ministre et Doyen de la Chambre simultanément.
Sir John Kennaway   Parti conservateur 1870 22 avril 1908
Thomas Burt   Libéral-travailliste 1874 janvier 1910
T. P. O'Connor   Parti parlementaire irlandais 1880 décembre 1918
David Lloyd George   Parti libéral 1890 18 novembre 1929 Premier ministre de 1916 à 1922.
Edward Turnour   Parti conservateur 1904 janvier 1945
Sir Hugh O'Neill   Parti unioniste d'Ulster 1915 octobre 1951
David Grenfell   Parti travailliste 1922 octobre 1952
Sir Winston Churchill   Parti conservateur 1924 octobre 1959 Premier ministre de 1940 à 1945. Élu député pour la première fois en 1900, mais mandats interrompus de 1922 à 1924.
Rab Butler   Parti conservateur 1929 octobre 1964
Robin Turton   Parti conservateur 1929 janvier 1965
George Strauss   Parti travailliste 1934 février 1974 Élu député pour la première fois en 1929, mais mandats interrompus de 1931 à 1934.
John Parker   Parti travailliste 1935 mai 1979
James Callaghan   Parti travailliste 1945 juin 1983 Premier ministre de 1976 à 1979.
Sir Bernard Braine   Parti conservateur 1950 juin 1987
Sir Edward Heath   Parti conservateur 1950 avril 1992 Premier ministre de 1970 à 1974.
Tam Dalyell   Parti travailliste 1962 juin 2001
Alan Williams   Parti travailliste 1964 mai 2005
Sir Peter Tapsell   Parti conservateur 1966 mai 2010 Élu député pour la première fois en 1959, mais mandats interrompus de 1964 à 1966.
Sir Gerald Kaufman   Parti travailliste 1970 mai 2015
Kenneth Clarke   Parti conservateur 1970 février 2017

RéférencesModifier

  1. a b c d et e (en) Richard Kelly, "Father of the House", briefing paper n° 06399, Bibliothèque de la Chambre des communes, 6 octobre 2016
  2. (en) "House of Lords: Membership and principal office holders", Parlement du Royaume-Uni
  3. (en) "The Father of the House", Museum of Australian Democracy
  4. (en) "Members of Parliament - Longest, shortest, oldest, youngest", Parlement de Nouvelle-Zélande
  5. « Élection du président de la Chambre », Chambre des communes du Canada
  6. (en) "Fathers/Deans of the House", Chambre des représentants des États-Unis
  7. (en) "‘Father of the Dáil’ in pole position to assume mantle of Taoiseach", The Irish Examiner, 19 février 2011
  8. (de) "Geschäftsordnung", Bundestag
  9. (en) "Rushcliffe MP Kenneth Clarke becomes the 'father of the house'", ITV, 27 février 2017