Owens-Illinois

Owens-Illinois Inc.
logo de Owens-Illinois

Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Dates clés 1903 : création de Owens Bottles Company
1929 : fusion avec Illinois Glass Company
Renommée Owens-Illinois
Fondateurs Michael Joseph Owens
Forme juridique Société par actionsVoir et modifier les données sur Wikidata
Action NYSE : OI
Slogan L'emballage du futur
Siège social Perrysburg
Drapeau des États-Unis États-Unis
Direction Andres Lopez (PDG)
Activité Verre
Produits Emballage verrier
Filiales BSN-Glasspack
Effectif 27 000
Site web http://www.o-i.com

Chiffre d'affaires 6 877 millions USD en 2018
Résultat net 257 millions USD en 2018[1]

Owens-Illinois (NYSE : OI) est une entreprise américaine spécialisée dans l'emballage verrier. Elle est l'un des plus gros fabricants mondiaux d'emballage, et depuis l'acquisition de BSN Glasspack en 2004[2], le plus gros producteur d’emballages en verre en Amérique du Nord, Amérique du Sud, Asie-Pacifique et Europe. Environ une bouteille en verre sur deux créée à travers le monde est fabriquée par OI ou ses associés ou filiales. Owens-Illinois compte 80 usines de production dans 21 pays.

HistoriqueModifier

En 1903, Owens Bottle Machine Company est fondée. Cette dernière fusionne, en 1920 avec Illinois Glass Company pour créer Owens-Illinois Glass Company. En 1935 est créée Owens Corning, en tant que coentreprise entre Owens-Illinois et Corning. Owens Corning deviendra autonome en 1938.

En 1958, Owens-Illinois s'implante en Colombie avec l'achat de verreries à Bogota. En 1960, Owens-Illinois s'implante au Brésil. En 1961, Owens-Illinois créée une filiale dédiée aux matières plastiques. En 1965, Owens-Illinois Glass Company change de nom pour Owens-Illinois, Inc.

En 1986, KKR, un fonds d'investissement, acquiert Owens-Illinois pour 3,3 milliards de dollars[3]. En 1988, Owens-Illinois acquiert Brockway Glass, entreprise américaine, transaction qui est initialement bloquée par les autorités de la concurrence, jugement qui est cassé en justice. En 1991, KKR introduit en bourse Owens-Illinois pour 1,3 milliard de dollars. En 1993, Owens-Illinois effectue des acquisitions en Europe de l'Est et au Pérou. En , Owens-Illinois vend 50 % de sa filiale Kimble Glass, spécialisée dans les verres spéciaux, le solde est vendu en 1997. En 1994, Owens-Illinois scinde sa filiale, Libbey. En 1995, Owens-Illinois effectue des implantations en Hongrie et en Estonie et autres acquisitions en Europe. En 1996, Owens-Illinois effectue des implantations en Chine avec l'acquisition d'infrastructures à Wuhan.

En 1997, Owens-Illinois acquiert Avir, entreprise italienne spécialisée dans l'emballage en verre, présente en Italie, en Espagne et en République tchèque[4]. En 1997, Owens Illinois acquiert certaines activités d'Anchor Glass Container, entreprise américaine en faillite, pour 125 millions de dollars. En 1998, Owens-Illinois acquiert ACI, passant numéro un de la fabrication de verre en Asie-Pacifique. La même année, Owens-Illinois acquiert pour 2,2 milliards de livres soit 3,6 milliards de dollars à l'époque, l'activité emballage de BTR, conglomérat britannique qui s'est recentrée sur l'industrie mécanique[5],[6].

En 2000, Owens-Illinois effectue de nouvelles acquisitions en Colombie et au Pérou. En 2001, Owens-Illinois acquiert Consumers Packaging, entreprise présente au Canada. En 2004, Owens-Illinois devient le numéro un de la fabrication de verre en Europe avec l'acquisition de BSN Glasspack pour 1,16 milliard d'euros[7].

En 2005, Owens-Illinois vend ses activités dans les matières plastiques moulées-soufflées à Graham Packaging pour 1,2 milliard de dollars[8]. En 2006, Owens-Illinois change de siège social pour s'implanter à Perrysburg dans l'Ohio, dans le même temps, il adopte la marque O-I. En 2006, Owens-Illinois est placé sous le chapitre 11 de la loi sur les faillites des États-Unis. En 2007, Owens-Illinois vend ses activités dans les plastiques spéciaux, présent surtout aux États-Unis, à Rexam, pour 1,83 milliard de dollars, dans le but de se consacrer uniquement au conditionnement en verre[9].

En 2010, Owens-Illinois effectue une acquisition en Argentine et de nouvelles acquisitions au Brésil et en Chine. Elle crée des joint ventures en Malaisie et au Vietnam. En 2011, Owens-Illinois acquiert pour 15 millions de dollars la Verrerie du Languedoc, fournisseur en bouteille pour Perrier, dont l'usine d'embouteillage est situé à proximité[10]. En 2015, Owens-Illinois acquiert les activités de bouteilles en verre de Vitro dont 5 usines de verre au Mexique et une usine en Bolivie pour 2,15 milliards de dollars[11].

Dans son usine de Givors, les ouvriers ont été particulièrement affectés par le cancer[12]. Sur 208 ouvriers, cent ont été touchés par le cancer et 40 sont déjà morts[13].

Principaux actionnairesModifier

Au [14]:


Russell Investment Management 9,78%
The Vanguard Group 9,48%
First Pacific Advisors 6,42%
Atlantic Investment Management 4,92%
GLC Asset Management 4,48%
LSV Asset Management 3,60%
Sound Shore Management 3,57%
Lyrical Asset Management 3,53%
BlackRock Fund Advisors 3,34%
Bain Capital Public Equity 3,34%

Domaines d'activitéModifier

Owens-Illinois est organisé en 3 grands domaines d'activité :

  • Emballage en verre pour la bière, le vin et les spiritueux, les aliments et les boissons non alcoolisées ;
  • Emballage en verre pour les médicaments et l'industrie chimique ;
  • Vaisselle, y compris les verres à pied.

L'entreprise compte plus de 49 000 clients pour un catalogue de plus de 10 000 produits.

En 2010, voici la répartition des ventes en fonction de la catégorie d'emballage :

Catégories Ventes (% du CA)
Bière 36.3
Vin 24.6
Aliments 16.1
Spiritueux 11.6
Boissons non alcoolisées 10
Boissons alcoolisées 1.4
Total 100

ImplantationModifier

Amérique du Nord Amérique latine Europe Asie - Pacifique
  Canada   Argentine   Allemagne   Australie
  États-Unis   Brésil   Espagne   Chine
  Colombie   Estonie   Indonésie
  Équateur   France   Malaisie*
  Pérou   Hongrie   Nouvelle-Zélande
  Mexique   Italie   Viêt Nam*
Bolivie   Pays-Bas
  Pologne
  République tchèque
  Royaume-Uni
  Suisse

* Indique les joint ventures dans les pays non représentés sur les cartes régionales. N'inclut pas toutes les joint ventures.

Amérique du NordModifier

Amérique latineModifier

EuropeModifier

Asie - PacifiqueModifier

Recyclage et résidusModifier

O-I a des objectifs ambitieux en matière de développement durable d'ici 2017 (Année de référence : 2007) :

  • Énergie : Réduction de 50 % de la consommation par tonne conditionnée ;
  • Déchets : Taux de recyclage post-consommation de 60 % ;
  • Émissions : Réduction des émissions d'équivalent dioxyde de carbone de 65 % ;

En effet, le recyclage est essentiel à O-I pour conserver sa position de leader dans l'engagement en faveur du développement durable :

  • les plus grands utilisateurs de verre recyclé à l'échelle mondiale ;
  • Chaque année, l'utilisation de ce type de verre est en constante augmentation dans toutes les régions ;
  • En moyenne, le taux de verre recyclé utilisé par les usines O-I s'élève à 36 %. Dans certaines usines, il atteint 80 %
Localité Tonnes de verre post-consommation
Amérique du Nord 0,86 million
Amérique latine 0,34 million
Europe 2,8 millions
Asie - Pacifique 0,50 million
Total 4,5 millions

Notes et référencesModifier

  1. https://www.zonebourse.com/OWENS/fondamentaux/
  2. (en) « Owens-Illinois acquisition receives EC approval »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), PackWire.com, (consulté le 16 octobre 2007)
  3. KKR Makes $3.3-Billion Bid to Buy Out Owens-Illinois, Los Angeles Times, 12 décembre 1986
  4. Saint-Gobain et Owens Illinois s'affrontent dans le verre, Usine Nouvelle, 13 mars 1997
  5. BTR cède son emballage à Owens-Illinois, Pierre de Gasquet, Les Échos, 3 mars 1998
  6. Owens-Illinois Plans to Acquire London-Based Glass Business, Laura Holson, The New York Times, 2 mars 1998
  7. Owens-Illinois rachète BSN Glasspack au fonds CVC Capital Partners, Les Échos, 19 février 2004
  8. Graham Packaging to buy Owens-Illinois Unit, The New York Times, 29 juillet 2004
  9. Rexam to buy OI Plastics, Reuters, 11 juin 2007
  10. Owens-Illinois reprend la Verrerie du Languedoc, Catherine Houbart, Usine Nouvelle, 26 août 2011
  11. Mexico's Vitro to buy PPG's flat glass unit for $750 million, Reuters, 21 juillet 2016
  12. « Givors La maladie professionnelle d’un verrier décédé définitivement reconnue », L'Humanité,‎ (lire en ligne, consulté le 11 décembre 2017)
  13. « Cancers à la chaîne, quand l’usine tue. », France Inter,‎ (lire en ligne, consulté le 11 décembre 2017)
  14. Zone Bourse, « O-I GLASS, INC. : Actionnaires », sur www.zonebourse.com (consulté le 13 mars 2020)