Ouvrir le menu principal

Ovide Charlebois
Image illustrative de l’article Ovide Charlebois
Fondateur et premier Vicaire apostolique du Keewatin, Nord-Ouest canadien.
Mort en odeur de sainteté.
Biographie
Naissance
Oka
Ordination sacerdotale
Décès
Montréal
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Ovide Charlebois ( - ) est un évêque et un missionnaire catholique canadien.

Sommaire

BiographieModifier

Né à Oka, dans la province de Québec, il a grandi dans la région de Saint-Jérôme dans les terres colonisées par le curé Labelle. Sa famille était pauvre mais il quand-même pu être instruit au collège de l'Assomption.

Il décide de devenir oblat de Marie-Immaculée et reçoit le sacrement de l'ordre en l'an 1887. Il souhaite œuvrer dans le grand nord canadien, dans la région qui avait été explorée par Mgr Vital Grandin

Son évêque l'envoie d'abord à Lac Pélican, plusieurs kilomètres au nord de Prince-Albert. Il couvre de nombreuses paroisses dans les coins isolés des Prairies canadiennes dans un territoire de 200 000 kilomètres carrés.

En 1899, la mission de Cumberland est inondée et le père Charlebois doit prémunir contre les irruptions de la Rivière Churchill. En 1900, il parcourt 2 500 km en tant que supérieur du district de la Saskatchewan.

Il est nommé directeur de l'école indienne de Duck Lake en 1903. Il enseigna l'agriculture et créa le journal Le Patriote de l'Ouest pour les métis de l'ouest du pays. Il est ordonné le à L'Assomption, par Mgr Adélard Langevin, O.M.I., archevêque de Saint-Boniface. . Il est récompensé pour ses efforts en 1910 en étant nommé au vicariat apostolique du Keewatin lorsque celui-ci est érigé canoniquement.

Il assista au congrès eucharistique de Montréal avant de commencer ses longues visites pastorales à Beauval, Lac Vert et Meadow Lake, Île-à-la-Crosse, La Loche, La Ronge, Pakitawagan, Nelson House, Cross Lake, Norway House et Le Pas. À partir de 1920, il peut librement voyager en avion.

Il fonda plusieurs autres terres de mission à la fin de sa vie et mourut à Montréal le 20 novembre 1933 à l'âge de 71 ans.

Proposé à la béatificationModifier

 
Monseigneur Ovide Charlebois, O.M.I. 1862-1933

On ouvrit un dossier pour sa béatification le . En 1978, l’Archidiocèse de Keewatin-Le Pas, au Canada, dont le premier évêque a été Mgr. Ovide CHARLEBOIS, plaide en faveur de sa canonisation; cette cause fut introduite officiellement à Rome, en 1986[1].

HommagesModifier

Une rue de L'Assomption porte son nom[2].

L'école primaire de Sainte-Marguerite du lac Masson dans les Laurentides porte son nom.

BibliographieModifier

RéférencesModifier

  1. « Oblate Communications - Nouvelles - Inauguration du Musée Charlebois », sur www.omiworld.org, (consulté le 9 décembre 2014)
  2. Quartier des Arts, Toponymie de la rue Ovide Charlebois
  3. Alphonse Nadeau, O.M.I., OVIDE CHARLEBOIS, Premier vicaire apostolique du Keewatin, LE PAS (Manitoba) Canada, Archevêché de Keewatin-Le Pas, , 3 p. (lire en ligne)