Out of Time (chanson)

chanson des Rolling Stones
Out of Time

Chanson de The Rolling Stones
extrait de l'album Aftermath
Sortie Drapeau : Royaume-Uni
Drapeau : États-Unis Drapeau : Canada (sur la compilation Flowers)
Enregistré 6 au
Studios RCA à Hollywood
Durée 5:37
3:42 (version américaine)
Genre Rhythm and Blues
Auteur-compositeur Jagger, Richards
Producteur Andrew Loog Oldham
Label Decca / ABKCO

Pistes de Aftermath

Out of Time

Single de The Rolling Stones
extrait de l'album Metamorphosis
Face B Jiving Sister Fanny
Sortie
Enregistré du 27 au
Studios Pye à Londres
Durée 3:29
Genre Pop baroque
Format 45 tours
Auteur-compositeur Jagger, Richards
Producteur Andrew Loog Oldham
Label ABKCO
Classement 45e

Singles de The Rolling Stones

Pistes de Metamorphosis

Out of Time

Single de Chris Farlowe
extrait de l'album The Art of Chris Farlowe
Face B Baby Make It Soon
Sortie
Enregistré du 27 au , puis
Studios Pye à Londres
Durée 3:14
Genre Pop baroque
Format 45 tours
Auteur-compositeur Jagger, Richards
Producteur Andrew Loog Oldham
Label Immediate Records
Classement 1er (UK)

Out of Time est une chanson écrite par Mick Jagger et Keith Richards et interprétée d'abord par les Rolling Stones pour leur album Aftermath, puis par Chris Farlowe en single qui est en tête des ventes au Royaume-Uni à sa sortie.

Genèse et analyseModifier

Le thème de cette chanson est un peu similaire à celui de Under My Thumb : Une jeune femme qui a abandonné son petit ami décide de revenir auprès de lui. Mais des années se sont écoulées, la fille a fait son temps et son ex-amant en profite pour lui dire : « Tu n'es plus à la page, ma chérie, tu es passée de mode ». En résumé, il se venge en lui disant des mots cruels, de façon à la faire souffrir comme il a souffert d'avoir été séparé[1]. Cette chanson, à la mélodie soignée et sucrée, met en avant l'influence sur les Stones de la musique produite de Motown.

RéalisationModifier

La chanson est enregistrée durant la session du 6 au au studio de la RCA à Los Angeles. Dès les premières notes de l'orgue Hammond de Ian Stewart, les marimbas de Brian Jones et les finger snaps de Mick Jagger, on s'attend presque à entendre chanter les Supremes ou Marvin Gaye. Les londoniens ont parfaitement compris la culture américaine, du blues de Chicago au R&B de Detroit. Keith se charge d'une première guitare électrique et d'une acoustique qu'il joue à la fois en rythmique et en solo. La section rythmique de Bill et Charlie est excellente et Jack Nitzsche au piano. A l'instar des autres chansons de l'album Aftermath, Brian Jones utilise un instrument qui se trouve dans le studio et a jeté son dévolu sur les marimbas et un vibraphone pour ce morceau.

Parution et réceptionModifier

L'enregistrement retenu pour l'album britannique Aftermath date des 6- aux RCA studios de Hollywood. Pour l'édition américaine de l'opus, Out of Time a été écartée et est publiée un an plus tard dans la compilation Flower dans une version raccourcie ramenée de 5:37 à 3:42.

Reprise de Chris FarloweModifier

Avec l'accord des Stones, Andrew Loog Oldham et Mick Jagger organisent une nouvelle session d'enregistrement aux Studios Pye à Londres du 27 au avec des musiciens de studios avec notamment les arrangements d'Arthur Greenslade ou encore Jimmy Page, le futur guitariste de Led Zeppelin pour le chanteur Chris Farlowe. Ce dernier, lui-même produit par Oldham, pose sa voix sur ce nouvel enregistrement pendant la session du pour une sortie en single prévue le suivant chez Immédiate Records, le label d'Oldham. A sa sortie, la chanson est n°1 au Royaume-Uni et reste classé 13 semaines ! Cependant en 1975, le playback utilisé pour l'enregistrement de la version de Farlowe sur laquelle Mick a posé sa voix est publié dans la compilation des Stones Metamorphosis contenant des enregistrements inédits du groupe pendant les années 60, et en single, qui atteint la 45e place des charts anglais.

Fiche de productionModifier

Version des Rolling Stones

Version de Chris Farlowe

Équipe techniqueModifier

  • Andrew Loog Oldham - producteur
  • Dave Hassinger - ingénieur du son (version des Rolling Stones seulement)

UtilisationsModifier

La version des Rolling Stones issue de Metamorphosis apparait dans le film Once Upon a Time… in Hollywood (2019) de Quentin Tarantino.

BibliographieModifier

  • Les Rolling Stones, La Totale de Philippe Margotin et Jean-Michel Guesdon

Notes et référencesModifier

  1. D'après les paroles sur : https://www.lacoccinelle.net/246732.html

Voir aussiModifier