Ouvrir le menu principal

Immediate Records

label discographique britannique
Immediate Records
Fondation 1965
Fondateur Tony Calder
Andrew Loog Oldham
Statut disparu
Genre rock
blues
Pays d'origine Royaume-Uni

Immediate Records est un label indépendant fondé à Londres en 1965 par Tony Calder et Andrew Loog Oldham, manager du groupe rock britannique The Rolling Stones.

Histoire du labelModifier

Alors âgé d'une vingtaine d'années, Oldham signe des artistes émergents et s'entoure de jeunes collaborateurs. Il recrute notamment Jimmy Page, qui était alors musicien de studio, en tant que manager A&R et producteur[1], et Eric Woolfson, futur membre du groupe The Alan Parsons Project, en tant que musicien de session et compositeur[2].

Le label connaît le succès grâce notamment aux Small Faces de Steve Marriott et Ronnie Lane et à Chris Farlowe[3], dont le simple Ouf of Time se classe en tête des ventes de singles au Royaume-Uni durant l'été 1966[4]. Cette chanson fait aussi partie de l'album The Art of Chris Farlowe sur lequel on retrouve Albert Lee, Carl Palmer et Mick Jagger qui produisit l'opus qui parut aussi sur Immediate Records en 1966. D'autres artistes, tels que The Nice, Fleetwood Mac, Savoy Brown, John Mayall, Rod Stewart et Humble Pie entre autres, enregistrent pour Immediate[5]. Le label fait néanmoins faillite en 1970 après avoir accumulé plus d'un million de livres sterling de dettes[3],[5].

ArtistesModifier

BibliographieModifier

  • (en) Simon Spence, Immediate Records, Londres, Black Dog Publishing, coll. « Labels Unlimited », (ISBN 978-1906155315)

Notes et référencesModifier

  1. (en) Bob Gulla, Guitar Gods : The 25 Players Who Made Rock History, ABC-CLIO, , 288 p. (ISBN 9780313358067, lire en ligne), p. 153
  2. Pierre Perrone, « Eric Woolfson: Singer and songwriter with the Alan Parsons Project », The Independent,
  3. a et b (en) Frank W Hoffmann, Encyclopedia of Recorded Sound, vol. 1, CRC Press, , 2e éd., 1289 p. (ISBN 9780415938358, lire en ligne), p. 515-516
  4. (en) Neil Warwick, Jon Kutner et Tony Brown, The Complete Book of the British Charts : Singles & Albums, Omnibus Press, , 3e éd., 1522 p. (ISBN 9781844490585, lire en ligne), p. 398
  5. a et b Owen Adams, « Label of love: Immediate Records », The Guardian,