Ouacif

commune d'Algérie
(Redirigé depuis Ouacifs)

Ouacif
Ouacif
Ouacif au pied de Thaletat (la main du juif)
Noms
Nom arabe واسيف
Nom berbère At Wassif
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Région Grande Kabylie
Wilaya Tizi Ouzou
Daïra Ouacif
Code postal 15015
Code ONS 1548
Démographie
Population 10 313 hab. (2008[1])
Densité 600 hab./km2
Géographie
Coordonnées 36° 31′ 25″ nord, 4° 12′ 20″ est
Superficie 17,18 km2
Localisation
Localisation de Ouacif
Localisation de la commune dans la wilaya de Tizi-Ouzou.
Géolocalisation sur la carte : Algérie
Voir sur la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
Ouacif
Géolocalisation sur la carte : Algérie
Voir sur la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
Ouacif

Ouacif (en arabe: واسيف et en kabyle: At Wassif) est une commune de la wilaya de Tizi Ouzou en Algérie. Ouacif est la commune chef lieu de la daïra éponyme d'Ouacif et se situe dans la région de Grande Kabylie.

GéographieModifier

LocalisationModifier

La commune de Ouacif se situe au sud de la wilaya de Tizi Ouzou.

Localités de la communeModifier

Lors du découpage administratif de 1984, la commune de Ouacif est composée à partir des localités suivantes[2] :

ReliefModifier

La commune se situe à flanc de la montagne du Djurdjura, culminant à 1 638 m, au lieu-dit Thaletat.

DémographieModifier

Le nombre de la population est estimé de 10 313 habitants, selon les statistiques les plus récentes.

La commune des Ouacifs est une région entièrement berbérophone, habitée par les Kabyles depuis les temps anciens.

Le dialecte local se caractérise par la non prononciation du son [ ع ] tout en le remplaçant par le son [ a ].

HistoireModifier

Historiquement, la commune des Ouacifs formait une partie importante de L3arch (tribu) n At Wassif qui appartient à la confédération des tribus de Ait Bethroune (dit Ibethrounene). Cette dernière se compose des tribus (La3rach[Quoi ?]) de At Wassif, At Yanni, Iboudrarene et At Bou3akkache, et qui s’étend entre les confédérations de Ait Menguellet et Ait Sedqa[3] et qui appartiennent toutes à la grande confédération (Al sef) de Igawawen.

La confédération de Igawawen est une tribu importante de l'ancienne Kutama[4].

L'histoire de la région est comparable à celle de toute la Kabylie. Il y a peu de temps, la population locale légiférait et un ordre impeccable gérait les relations entre les villageois, et aussi avec les autres villages.

ÉconomieModifier

L'artisanat est représenté par la fabrication du tamis et du carde (métier de transformation de la laine) à Zaknoun et des selles pour ânes et chevaux à Aït Abbas.

Personnalités liées à la communeModifier

 
Vue de Ouacif depuis le Djurdjura
  • Guerre de la révolution: colonel Amirouche Ait Hamouda
  • Littérature et Poésie : Mohand Idir Aït Amrane, Ben Mohamed, Mohamed Ben Hanafi, Hocine Ouarab, Lynda Koudache, Ramdane Abdenbi, Ait Boussad Akli, Mourad Rahmane.
  • Musique : Atmani, Hassen Abbassi, Slimane Chabi, Kaloune Djamel, Slimane Kaloune, Nadia Baroud, Ait Rahmane, Amrane Dahmane, Al 3enqa (Ait Boumahdi), Ould Mammar Mustapha, Kaky Ararby.
  • Peinture : Djaffar Benmesbah
  • Politique : Ould Mammar Mohammed Arab (grand-père) de Tikichourt compagnon de Hocine Aït Ahmed ce dernier a fait ses études primaires à l'école primaire de Bouabderrahmene qui fut l'une de premières écoles installées par les Français dans la région.

Hadj arabe , député à l'APN


Idir YKENE , vice président de l'APW de tizi-ouzou

  • Sport : Saib Moussa, Mansouri, Djamel Menad, Ameur Benali.
  • Théâtre et cinéma : Belkacem Hedjadj, Ait Ali Belkacem Salem grand acteur , Belkacem Kaouane, .
  • Armée Nationale Populaire :

Notes et référencesModifier

  1. Évolution intercensitaire de la population sur le site de la wilaya de Tizi Ouzou. Consulté le 25/02/2011
  2. Journal officiel de la République Algérienne, 19 décembre 1984. Décret no 84-365, fixant la composition, la consistance et les limites territoriales des communes. Wilaya de Tizi Ouzou, page 1508.
  3. Si Amar U Said Boulifa, Le Djurdjura à travers l'histoire depuis l'Antiquité jusqu'en 1830 : organisation et indépendance des Zouaoua (Grande Kabylie), Alger, , 409 p. (ISBN 978-9961-69-021-5)
  4. Ibn Khaldoun, , Alger, Éd Berti, coll. « William Mac-Guckin de Slane », 2003 ( (ISBN 9782705336394))

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier