Otton III de Bourgogne

comte palatin de Bourgogne (1231-1248) et duc de Méranie

Otton III de Bourgogne
Titres de noblesse
Margrave
Comte de Bourgogne
Biographie
Naissance
Décès
ou Voir et modifier les données sur Wikidata
Burg Niesten (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Othon III de BourgogneVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Fratrie
Béatrice d'Andechs-Méranie (en)
Marguerite de Méranie (d)
Agnès de Méranie (en)
Alix de Méranie
Élisabeth d'Andechs-Méranie (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Otton VIII d'Andechs, Otton II de Méranie ou Otton III de Bourgogne, né en 1208 et mort en 1248, est comte d'Andechs, duc de Méranie et comte de Bourgogne de 1234 à sa mort.

BiographieModifier

Otton naît en 1208, fils du duc Otton Ier d'Andechs et de Méranie, comte Othon II de Bourgogne, et de la comtesse Béatrice II de Bourgogne ; il succède à son père qui meurt le comme duc de Bourgogne.

Il décède en 1248, à l'âge de 40 ans sans héritier. La lignée directe des comtes et ducs d'Andechs s'éteint et le duché d'Andechs est entièrement annexé par la principauté épiscopale de Bamberg[1].

Sa sœur la comtesse Adélaïde Ire de Bourgogne lui succède à l'âge de 39 ans avec son mari qui devient le comte Hugues de Bourgogne par mariage et avec son beau-père, le comte Jean Ier de Chalon, régent du comté de Bourgogne jusqu'en 1267[2].

RéférencesModifier

  1. (de) Herzöge und Heilige : das Geschlecht der Andechs-Meranier im europäischen Hochmittelalter (catalogue d'exposition), Munich, Haus der Bayerischen Geschichte, coll. « Veröffentlichungen zur Bayerischen Geschichte und Kultur », (ISBN 3-927233-29-3), p. 21–111.
  2. (de) Philipp Jedelhauser, « Die Rolle der Töchter Adelheid und Elisabeth von Graf Albert III. von Tirol bei der territorialen Zusammenführung des Landesi », Adler, Zeitschrift für Genealogie und Heraldik, vol. 30, nos 6–7,‎ avril-septembre2020, p. 281–309.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • (de) Ludwig Holzfurtner, « Otto III », dans Neue Deutsche Biographie (NDB), Berlin, Duncker & Humblot, (ISBN 3-428-00200-8), vol. 19, p. 683-684.
  • (de) Clemens Regenbogen (dir.), « Überlassene Herrschaft. Pfalzgraf Otto III (+ 1248) », dans Ein Raum im Umbruch? : Herrschaftsstrategien in Besançon im Hochmittelalter, Vienne, Böhlau Verlag, , p. 157-176.

Articles connexesModifier

Liens externesModifier