Othon II de Wittelsbach

comte palatin en Bavière

Otton II de Wittelsbach
Otto IV. von Scheyern-1.png
Titre de noblesse
Duc
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata
Burg Wittelsbach (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Richardis of Carniola (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Uldarich I de Scheyern (d)
Ekkehard II de Scheyern (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Heilika von Pettendorf (en) (de à )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Otton III de Wittelsbach
Friedrich II (d)
Conrad Ier de Wittelsbach
Otto VII (d)
Hedwig of Wittelsbach (d)
Otto IV, Pfalzgraf von Bayern (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Otton IV (ou II) de Wittelsbach ou Otton IV de Scheyern (1083 † août 1156), est un comte de Wittelsbach et comte palatin en Bavière.

BiographieModifier

Deuxième fils d'Eckhard Ier, comte de Scheyern (ou de son frère, Othon II) et de Richgarde de Weimar-Orlamünde, fille d'Ulrich, margrave de Carniole, Otton sert l'empereur Henri V, qu'il accompagne dans sa première expédition italienne en 1110–1111 (l'empereur s'adresse d'ailleurs à lui sous le nom d'Otton comte de "Witlinesbac" dans un document de 1115).

En 1113, sur son initiative, tous les membres de la famille acceptent que le château ancestral de la famille de Scheyern soit converti en monastère. Les comtes s'installent alors au château de Wittelsbach près d'Aichach, dont ils prennent le nom à partir de 1116. Ce nom deviendra celui de la maison qui a régné en Bavière jusqu'en 1918.

En 1116, Otton devient comte palatin en Bavière. Il règne sur Scheyern, Geisenfeld, Kühbach, St. Ulrich, Weihenstephan et Freising. En 1121, il devient bailli à Ensdorf et Indersdorf.

Le , il fonde avec son épouse le monastère d'Ensdorf par obligation morale, pour avoir participé à la capture du pape Pascal en 1111 sous l'empereur Henri V, ce qui lui avait valu l'excommunication. À la suite de cet acte de foi, le pape Pascal émet une bulle, par laquelle il lève l'interdit.

En 1119, il entre en possession du Nordgau, dont sa femme, Heilika von Lengenfeld, est l'héritière. Par la suite, lui et sa famille vivront à Lengenfeld pendant les dix dernières années de sa vie. Il sera enterré dans la salle capitulaire du monastère d'Ensdorf, aux côtés de son beau-père Frédéric, de sa belle-sœur Heilwig de Lengenfeld et du mari de celle-ci, Gebhard Ier de Leuchtenberg.

Mariage et descendanceModifier

Le , il épouse Eilika de Pettendorf (1103 † 1170), fille de Frédéric III de Pettendorf-Lengenfeld-Hopfenohe et d'Heilica de Souabe, petite-fille de l'empereur Henri IV et cousine germaine de Frédéric Barberousse, dont il a huit enfants :

Les rois de Bavière, les ducs en Bavière, Élisabeth de Wittelsbach, ainsi que les actuels princes de Bavière sont ses descendants directs.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier